Avertir le modérateur

13/06/2006

BOURREAU, FAIS TON OFFICE!

Ils viennent de s'en aller. Huissier, déménageurs, témoins... Sans gendarmes ni policiers. Pas d'hélicoptère non plus. C'en est presque désobligeant ;-)
Ils n'ont presque rien dit. Les témoins, pas un mot. Bons français que rien n'interroge, rien n'interpelle, rien n'indigne, rien ne révolte. Il flotte dans l'appartement un parfum suranné: "1942", de Pétain. Comme une rafle d'objets avez-vous donc une âme...

Sur la table, grand ouvert, le projet du manège jardinier. Ils n'ont même pas regardé, pressés qu'ils étaient de me priver du PAF. Télématin, Vivement Dimanche, la coupe du monde ont débarassé les lieux. Tant mieux.
Le bateau livre, Ubick et Aparté aussi. Tant pis.

Ils ont laissé Hugo, Voltaire, De Gaulle, Gary, Camus, Clavel, Rostand, Cervantes, Coluche, Desproges... qui joueront remplaçants. Ma radio et l'ordinateur aussi. France Inter entre encore, et d'ici ça émet.

Ici l'ombre. Un français parle aux français... Et aux autres, évidemment.
De ceux qui la fichent mal à ceux de l'Affiche rouge.

Puis ils ont emballé le second tableau des "jardins de plus tard" peint par Jacqueline Bourgoin.
Grâce au numérique, il est cependant encore un peu ici et c'est une joie que de poursuivre la publicité pour cette vente aux enchères dont j'ai parlé plus tôt où, pour une bouchée de pain, vous pourrez acquérir un des fleurons d'Orsay... dans une trentaine d'années.

medium_mamiedrome_2.jpg


Ils m'ont laissé l'oiseau, qui vous salue bien bas.

Deux ordres simples pour moi ce matin: se défendre la rage et s'interdire la haine.

Commentaires

Je ne sais vraiment pas comment on peut exercer le métier de huissier. N'avoir aucun remords ou n'éprouver aucune gêne à priver les gens de leurs biens, est incompréhensible.
Vous avez vraiment mon soutien moral.

Comme dirait Florent Pagny, ils ne pourront pas vous enlever votre "liberté de penser"!

Bon courage et à dimanche pour un pique-nique avec Hélène et mon papa
Claire

Écrit par : Claire | 13/06/2006

En apprenant votre saisie ce matin j'ai la rage au coeur et ne peux me contenter d'etre spectatrice . Que peut on faire concrètement pour vous ? Sarah Zoudoustein

Écrit par : sarah zoudoustein | 13/06/2006

Faire quoi que ce soit d'autre que relayer mon travail, mes projets et l'impossibilité de les mener à bien reviendrait à poser un cataplasme sur une jambe de bois. Même si des gens fortunés se proposaient pour me permettre de payer ce que je dois, la maladie ne serait pas guérie, mais remise à plus tard. C'est seulement par le travail que je compte sortir de là, et l'unique condition, c'est que je puisse le faire ;-)
Faire sauter les cadenas de la censure, briser les chaînes de l'indifférence, suscitter l'enthousiasme, proposer du meilleur quand le pire est en solde, voilà la vraie bataille.
Tiens, July quitterait Libération. On va peut-être enfin pouvoir écrire sur mon travail dedans...

Écrit par : Fleuryval | 13/06/2006

@ Claire
Entre Florent Pagny et moi se faufile une légère différence à laquelle j'ai la faiblesse de tenir: il a été saisi me semble-t-il parce qu'il ne payait pas ses impôts.
Moi, c'est parce que je n'ai pas de quoi payer mes cotisations sociales...
J'adorerais avoir à payer ses impôts. En revanche, je ne le crois pas très motivé par mes mutuelles ;-)

Écrit par : Fleuryval | 13/06/2006

Effectivement, la différence est de taille. Je ne me serais d'ailleurs jamais permise de vous comparer à Florent Pagny.
Et puis, il me semble personnellement, que vous avez un réel talent de parolier, d'après les chansons que j'ai eu le privilège d'écouter!
Vraiment, le talent n'est plus reconnu à sa juste valeur!
Si je peux faire quoi que ce soit, pour vous, avec mes modestes moyens d'étudiante et de danseuse, n'hésitez pas!

Écrit par : Claire | 13/06/2006

@ Claire
Les "patrons" français sont incorrigibles! Même au plus bas, ils ont leurs danseuses ;-)
Quant au talent que vous me prétez, ce dont je vous remercie, je crois que la censure dont il fait l'objet en est une reconnaissance féroce, mais certaine.

Écrit par : Fleuryval | 13/06/2006

@ Fleuryval

Désolée.

Et votre travail? vos jardins?
Vous pouvez continuer j'espère.

Mes amitiés à l'oiseau.

Écrit par : Céleste | 13/06/2006

Courage...

Écrit par : guy birenbaum | 13/06/2006

Merci, pare-balles.
Je vérifirai aussi tôt demain que tu es bien là.

Écrit par : Coluche | 13/06/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu