Avertir le modérateur

11/08/2006

LA MEDIOCRITUDE

"C'est beau quand c'est propre, c'est beau quand c'est net!"
Evidemment, avec des formules de cette envergure, le jardinier sait d'entrée qu'on ne va rien lui demander de plus que de tondre la pelouse et de tailler les haies. Au point de s'en croire tout au plus homme de ménage dehors.
Le voici donc parti pour des allers-retours à couper du gazon, aligner du laurier, débarasser les tontes et évacuer les chutes... Exaltant.

Consciencieux et soucieux de pimenter un peu cette journée qui s'annonce fertile en imagination, il aura soin de ramasser aussi les mégots de cigarettes qu'un indélicat aura jeté un peu partout, de faire disparaître les papiers de bonbons qu'une marmaille laxiste a abandonné près du portique, le tout sous l'oeil soupçonneux du propriétaire qui ne voudrait pas qu'on lui compte deux heures quand ça ne fait que cent dix minutes.
L'escroquerie a ses limites, tout de même!

Parfois, sur la plainte d'un voisin se sentant envahi, il coupera une branche dépasant la clôture. http://danseavecleshoux.20minutes-blogs.fr/archive/2006/06/19/je-suis-jeb.html

Alors, fou qu'il est, il tentera de proposer un bassin comme but de promenade, avec des nénuphars. Une tonnelle fleurie pour ombrager un banc sur lequel lire l'été. Quelques roses par ici, quelques dahlias par là, de quoi se composer quelques jolis bouquets pour fleurir l'intérieur. Un chèvrefeuille là-bas, pour cacher une laideur criante à en pleurer.
"Oh non! Pas cette année!!!" s'entendra-t-il répondre dans le moins pire des cas.
Ca peut aller, si si, jusqu'à "Des fleurs? Mais pour quoi faire?" et, nous l'avons entendu:"Un bassin?!! Mais vous n'y pensez pas! Ca fait venir les grenouilles qui font du bruit la nuit!"
La preuve! medium_Grenouilles.JPG

Alors, me demanderez-vous?
Alors cela procure aux plus républicains d'entre nous des nostalgies surprenantes.
Des envies de châteaux de Versailles, de Fontainebleau, de jardin de Bagatelle... Des envies de jeux d'eau, de statues, de vieux arbres. Ca vous colle le blues des rois, des empereurs... Ca vous mène à penser qu'il vaut peut-être mieux des monarques éclairés que des démocrates éteints.
Là est tout le danger!

RALLUMEZ LES LUMIERES!

Commentaires

ah vous avez raison tenez ! et les jardins de curé alors ?
aujourd'hui il faut que ça soit minimaliste, bien net, et surtout pas créatif

quan d on y pense donc vous avez bien raison , certes ils ont mal fini tous ces monarques, mais ils nous ont donné du bien beau, ils savaient donner du plaisir à l'oeil

hier, j'ai pensé à vous en lisant un papier dans courrier internationnal sur un jardinier multimilliardaire qui bosse pour les ultra-multi milliardaires, eh bien eux ont plein d'exigences et d'idées, vous n'imaginez meme pas, ...et les bugets qui vont avec les idées
certaines ladies ont meme leurs muriers en tonnelle devant leur porte avec leurs propres vers à soie pour les soieries de leurgarde-robe
et les bassins, et les fontaines....
finalement, si vous bossiez pour les vieux malades très riches ?

Écrit par : lesyeux | 11/08/2006

@ lesyeux
Comment s'appelle-t-il, où est-il, ce jardinier milliardaire?!!! A Dubai ? Au Japon ? A Londres ?
Les vieux malades très riches, laissez-moi deviner... En Suisse! En Floride! Au Texas!
Problème: avec ce qui me reste de gas oil dans le camion, j'ai à peine de quoi faire cent kilomètres et Genève, d'ici, c'est quatre cent cinquante :-(
Merci quand même!

Écrit par : Fleuryval | 11/08/2006

Commence tristounette ma 1ère journée de ouacances..Perte du Beau, plus de bleuets sur les bas côtés, plus de platanes sur les bords de routes (pour éviter aux c....rds de s'encastrer dedans)...pour les coquelicots, faut chercher à la loupe..Je vais aller boire mon café avec du miel..A propos avec quoi fabriqueront elles du miel, les abeilles?

Écrit par : KA | 11/08/2006

KA-va s'arranger!
Ka va pas, non? C'est pas un état pour commencer des ouacances!!! M'en vais venir vous semer des bleuets du Mourillon jusqu'à Ollioules, en mélange avec du coquelicot, promis!
Pour les abeilles, dirigez les plus vaillantes vers Sollies-Toucas où il reste beaucoup d'arbres fruitiers. Les autres vers le port de guerre. Elles butineront les fleurons de la marine française. Miel d'acier...

Écrit par : Fleuryval | 11/08/2006

Ben tiens donc... Ma richissime voisine a de verdoyantes pelouses malgré la sécheresse et l'interdiction d'arroser. Puis une allée bien bitumée. Puis aussi un jardinier deux fois par semaine (pour 300 m²) qui m'em.... pendant le déjeuner.
Et ça souffle "la" feuille tombée de son arbre, et ça l'aspire, et ça la broie, l'arrogante.
Puis ensuite, il faut bien tondre... au moins pour justifier l'arrosage intensif.
Le "moi je", c'est pas joli. Mais je préfère mon jardin fouillis même sans curé, l'olivier qui pousse comme il veut, les cyprès de Florence le long de l'allée, de l'espèce "hôtel des moineaux", le cyprès bleu, véritable HLM à tourterelles, et le saule qui ne pleure pas mais papote avec les coccinelles.
C'est un vrai bazar planté au hasard de mes cueillettes en campagne, ça ne coûte rien, les herbes indésirables (chez les autres) nourrissent les oiseaux du ciel, c'est le bonheur.
Et si on appliquait chez moi le célèbre "tout ce qui dépasse je le coupe"... Il y en aurait pour des siècles.

Écrit par : joyce | 11/08/2006

Le bassin va être mon prochain chantier.

Mon jardin est tout petit, mais il commence à avoir une gueule bien sympathique.

Seul problème, de la sueur en perspective, le terrain est on ne peut plus glaiseux.

Dés que ce sera fait, je ferai un billet sur le sujet.

A bientôt.

Écrit par : Claudius | 11/08/2006

me fait penser à une histoire qui remarquez n'est pas de nature à "fidéliser le client". Deux bonhommes en "réinsertion" envoyés à une badame qui leur a demandé de tailler sa haie légèrement indocile, et tête deladite en retrouvant un jardin avec un symbole de haie

Écrit par : brigetoun | 11/08/2006

bien entendu la faute en revenait à ceux qui avaient envoyé les deux gars

Écrit par : brigetoun | 11/08/2006

"Ben tiens donc" vous-même! ;-)))))
Si c'est bien comme je lis, votre richissime voisine n'a pas un jardinier mais un "technicien de surface" qui, s'il vient deux fois par semaine pour 300 m2 dont une allée bithumée, doit forcément avoir des compétences ailleurs. Si en plus il fait du bruit pendant le déjeuner, il est éminemment suspect. Un jardinier honnête s'arrête vers midi trente et, éteignant les moteurs de ses machines, ne déclenche plus d'autres bruits qu'un couteau qu'on ouvre et un bouchon qui saute. Tout au plus, pour les plus doués, peut-on saisir au vol quelques bribes de conversation calme avec les oiseaux sur des sujets consensuels n'entrainant jamais la moindre hausse de ton.
Ceci dit, il combat sans doute plus aisément sa misère chez elle que chez vous ;-)
Ne coupez rien. Ce doit être charmant.

Écrit par : Fleuryval | 11/08/2006

@ Claudius
On loue des tracto-pelles pour trois sous aujourd'hui. Ou on fait appel à "l'insertion" dont parle brigetoun. Ou à moi ;-)
@ brigetoun
Les hommes de l'insertion ont parfois des formules qui devraient mettre la puce à l'oreille, comme "Clôtures, je vous haies'". N'empêche, son jardin doit sembler plus ouvert maintenant. Elle aussi, peut-être?

Écrit par : Fleuryval | 11/08/2006

Houlala... Mais je ne coupe rien chez moi ! Puis le jardinier qui "jardine" à côté, de l'autre côté de la haie, il trouve que mon allée devrait être refaite.
Ben tiens donc !!! Elle va avec la maison qui grince et qui craque et le jardin-fouillis qui sent bon.
L'allée ne renvoie aucun bruit de pas qui résonnent. Elle raconte... les graviers qui changent de place au hasard des pieds (ou des pattes) de passage, l'herbe effrontée qui lui dispute le terrain, le thym-citron qui s'exprime fort fort quand on le bouscule un peu du bout des orteils.
J'arrête. Suis une passionnée... mouâ !
Et pour conclure... Un jardin, ce n'est pas une maquette coupée au millimètre, bien à l'abri de sa bulle en plexiglass. NA !!!!

Écrit par : joyce | 11/08/2006

J'aime beaucoup te voir dénoncer cette idée hélas de plus en plus répandue du jardinier qui devient un cantonier de la pelouse plus qu'un artisan de la végétation...
Quant à la saleté des gens...
Education, tu crois que c'est devenu un gros mot ?

Écrit par : BertranD | 11/08/2006

@ Joyce
Nous sommes d'accord sur l'essentiel: la passion!
@ BertranD
Education est l'un des mots les plus nobles qui soient. Dommage qu'on s'y consacre si peu. Le respect de la nature et des gens s'en ressent terriblement en France. Pourquoi en va-t-il autrement si près à l'Est, en Suisse ?

Écrit par : Fleuryval | 12/08/2006

Petit bémol pour la "propreté" chez nos voisins...Quand chaque citoyen s'autorise à regarder dans votre jardin si il n'y a pas de feuilles mortes qui traînent..C'est pas franchement mon modèle..Education certes mais éduquer à quoi? Faut de la mesure et du "sens" à l'éducation..Pas de petite chanson "douce" aujourd'hui? Dommage. Je prépare mon balluchon pour partir sur la mer oublier(un peu) le monde et rêver(beaucoup)au monde.

Écrit par : Ka | 12/08/2006

@ KA-rapate ;-)
Et pourquoi pensez-vous qu'ici on plante des haies-crans si ce n'est pour dissimuler aux voisins l'état du jardin et ce qui s'y passe?
Dîtes à Balluchon qu'il a bien de la chance de vous accompagner rêver sur la mer. Chanson douce au retour. Promis.

Écrit par : Fleuryval | 12/08/2006

Oui, d'accord avec KA, la propreté suisse pour moi est suspecte, voire insupportable...

Écrit par : bertranD | 12/08/2006

Le poids des mots, bertranD! L'insupportable, c'est Auschwitz.

Écrit par : Fleuryval | 12/08/2006

Cher poête-marin-jardinier..vous voilà excessif tout à coup! Auriez vous eu une amoureuse vaudoise ou bernoise pour dramatiser à l'extrême?
Ben, je confirme que la "saleté" zéro dans les villes et les campagnes traduit un état d'esprit qui dépasse largement le "respect" écologique... Il s'agit bien de n'accepter aucune dérogation à la Morale officielle..Une partie de ma famille y vit depuis 50 ans et je peux en voir les ravages...
Pourquoi bertrand a-t-il gonflé son D final?
Cher poête je pars rigoler avec les dauphins..n'oubliez pas "ne lachez rien".

Écrit par : KA putchino | 12/08/2006

KA
Pardonnez-moi d'être moins chagrin au cours d'une ballade le long d'un sentier surplombant Montreux que cheminant au travers de canettes et des restes de pique-niques en forêt de Fontainebleau. Si la Morale officielle consiste ici à saloper l'environnement, vive la dissidence!
Plus d'amoureuses vaudoises depuis longtemps, mais les souvenirs que j'en garde ne rendent pas la "Morale officielle" trop déplaisante. Poêtesses sans doutes, elles non plus ne lachaient rien ;-)
Quant à bertranD, il "gonfle" son D final pour se distinguer de Bertrand Delanoé. Sain souci.
Mes amitiés aux dauphins qui survivent aux sacs des super-marchés.
On n'a encore jamais vu, à ma connaissance, ni un coucou de pendule ni une vache suisse mourir de cette manière...

Écrit par : Fleuryval | 12/08/2006

le poids des mots Fleuryval,
Auscwitz pour moi est inacceptable.
;-)
Je gonfle mon D final pour ne plus être confondu avec le maire de Paris et me distinguer chez NRV (cadeau de Sébastien Fontenelle), et en plus, ca symbolise un peu ma grande gueule de Gascon !

Écrit par : bertranD | 12/08/2006

@ bertranD
Donc nous sommes d'accord et tu m'en vois joyeux! Une promenade le long d'un sentier sans canettes vides et sans papiers gras est tout à fait supportable.
Fontenelle t'a fait plus qu'un cadeau personnel. Il a donné une règle de vie façon Beaumarchais. La majuscule d'un nom doit se mettre à la fin, quand preuve est faîte que l'oeuvre de sa vie la mérite.
Il ira loin, ce petit escrimeur...

Écrit par : Fleuryval | 12/08/2006

merci à toi, aussi.
;-))

Écrit par : BertranD | 13/08/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu