Avertir le modérateur

22/09/2006

PARISIEN(NE)S, A VOS AGENDAS!!!

L’Art Existence! - Le Centre de Danse du Marais - Les éditions “Les points sur les i”
sont heureux de vous convier

Samedi 21 Octobre 2006, de 19 à 21 heures,
Studio Mozart,
Lecture d’extraits choisis par Jean-Pierre ROCHETTE,
vente, dédicace, débat autour d’un verre avec Voltiters à propos de son nouveau roman:

“VA MOURIR A BANGKOK!”
- Marges où crève! -

medium_1_de_couv_bleu…rir_Bangk_c.JPG

*
medium_centrededanse.gif

41, rue du Temple
75004 Paris

A deux pas du centre Pompidou, du châtelet, et de l'Hôtel de Ville à Paris (France).
En métro :
Lignes 1 et 11 : Hôtel de Ville
Lignes 1-4-7 : Châtelet
Ligne 11 : Rambuteau
Accès RER :
lignes A, B, D : Châtelet-les Halles
En BUS :
lignes 20, 29, 38, 47, 72, 74, 75, 76, 96 : Hôtel de Ville

Oui! Je sais!!! Graphiquement, c'est pas ça qu'est ça...

Celles et ceux qui voudraient un beau carton, totalement inutile puisque personne ne vous demandera rien à l'entrée, peuvent m'envoyer leur adresse dans ma boîte à mails. Il leur sera remis à leur arrivée.
S'cusez, c'est plus fort que moi... Mwaaaaarf!

18:40 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (32)

Commentaires

Alors, ça, c'est noté ! et souligné ! et surligné ! parce qu'il est HORS DE QUESTION que je manque ça...

Écrit par : La Quiche | 22/09/2006

Mesdames Messieurs: La Quiche! Première à l'appel!
Roulement de tambours. Rararararararara!
Dis-moi... (juste en chuchotis comme ça, en aparté, sans que personne écoute, tu nous cuisinerais pas une petite tarte aux mirabelles à ta façon?)

Écrit par : Fleuryval | 22/09/2006

Pas de problème pour la tarte :)
Et pas de problème pour la bouteille non plus, tant qu'à faire hein :p

Écrit par : La Quiche | 22/09/2006

Mesdames Messieurs, prenez exemple!
Ha, La Quiche, faut que je me retienne de te tirer affectueusement l'oreille parce qu'à ce train-là, elle va toucher par terre d'ici pas bien longtemps et c'est pas bien joli, (même si des fois c'est bien utile) une oreille qui traîne ;-)

Écrit par : Fleuryval | 22/09/2006

Nous y serons.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/09/2006

NOUS AUSSI ON Y SELA.
Tiens Fleulyval y a plus besoin de codes chez toi poul envoyer des commentailes?

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/09/2006

Mais Saperlipopette nous y comptIons bien!!!
Nous vous avons DEJA mis à rafraîchir des eaux plates et pétillantes, de la grenadine, de l'Oasis, du Banga, du Pshit orange et citron, en cas d'humeur festive du Champomy et en cas de coup de barre du Cacolac multivitaminé. Avec une petite fiole d'Hépatoum au cas où ça ferait trop quand même.
Quant à la Glolieuse Almée de l'Olient Tliomphant, elle aula du thé... à la belgamotte ;-)

Écrit par : Fleuryval | 22/09/2006

En fait si y a encole des codes.
C'est tout comme chez nous.
C'est bien.
Nous on est poul les codes, à fond.
Ca pelmet de filtler.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 22/09/2006

C'est poul faile société seclète. Comme dans le bon vieux temps. Si t'as pas l' code, tu lentles pas. Un tluc d'initiés, en quelque solte...
(T'auras remarqué les trois points, j'espère ;-))

Écrit par : Fleuryval | 22/09/2006

@A tous

Je rentre d'une réunion pour assurer demain et mardi des signatures d'auteurs et je découvre, après vous, la bonne nouvelle ! C'est bien la première fois que cela m'arrive, un auteur qui a une opportunité de signatures via sa compagne et qui ne prend la peine de me prévenir si ce n'est que par "blogs" interposés... Mes autres auteurs dont certains sont à 28 titres m'informent, cela me semble être la moindre des choses... Mais peut-être me suis-je trompé... de personne. Tout ceci n'est pas convenable, entre les boissons offertes à la Fête de l'Huma, le "ticket d'entrée" oublié chez le même auteur et qui m'a été reproché de ne pas avoir fait diligence auprès des organisateurs de la, la "promotion" d'une heure d'un livre de trois ans chez un confrère et ce soir, notre auteur semble oublier que ce livre existe parce que j'ai bien voulu le financer...

Écrit par : AL1 | 22/09/2006

Une mauvaise manip m'a fait sauter des mots, c'est pas grave, je ne reviens plus sur ce blog.

Bonsoir à tous !

Écrit par : AL1 | 22/09/2006

Ouch !

Dites, AL1, vous ne croyez pas que c'est un tantinet excessif, cette réaction ?
Jamais Fleuryval n'a flagellé d'autre que lui pour l'oubli de cette fameuse invitation.
Jamais il n'a pointé d'autres contradictions que celle d'un PC qui se clame le défenseur des "sans-papiers" et boucle une salle à qui n'a ni sésame ni pépètes.

Je ne l'ai jamais vu dire un mot contre son éditeur...
Alors, votre grosse colère, elle tombe un peu comme une mouche dans le potage.
C'est dommage...
Quant à la dernière phrase... "notre auteur semble oublier que ce livre existe parce que j'ai bien voulu le financer...", si elle est bien entendu exacte, elle ne déparerait pas dans celle d'un maître de forges du 19ème...
Désolée, mais ça le fait pas du tout, là !

Dites-nous tout... vous sortiez d'un repas rigolo et arrosé avec copains ?
D'un cauchemar sans airbags ?
De la lecture du dernier bouquin de Laurence Parisot ?
D'un clash sévère avec un emmerdeur de première ?

Allez... je suis certaine que ça va s'arranger entre vous et le jardinier fou...
Déconnez pas ! C'est déjà beau que ce bouquin existe !
Grâce à vous, c'est sûr.
Grâce à lui qui l'a écrit.
Grâce à ceux qui le lisent ici ou ailleurs...

Par pitié ! Faites-vous un gros poutou ou je me roule par terre en bavant... ;)))

Écrit par : Grabuge | 23/09/2006

me voilà de retour ...
plein de lecture ici et là ..
heureuse de ce moment programmé le 21 10 ...vais essayer d 'être avec vous ......
envie de partager ce moment et rencontrer certains..certaines ...
triste du commentaire d'Alain ...faut que l'aventure se poursuive avec lui , avec tous ...
Jean Luc on fait comment pour qu'il soit là ?je suis passée sur son blog , laissé un mot ....mais ....
belle journée à tous
je crois qu'il faudra plusieurs tartes aux mirabelles .. " la quiche " à tes fourneaux ...moi c'est ma tarte préféree..alors ......impatiente de gouter ....

Écrit par : Cathy | 23/09/2006

une précision Fleury ..
c'est juste les parisiens ...nes ... que tu veux voir venir à ce moment du 21 ...
car là ..pas contente la confiturière .....
camions de zous

Écrit par : Cathy | 23/09/2006

Grabuge en juge de paix! Rien que pour ça, ça valait la peine;-))))))))))))
Merci, Grabuge. Comme d'hab.: clair, net et bien écrit.

Cathy is back! Youpi!!! ,-))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))
Bien sûr que c'est pour TOUT le monde!!! Ca s'adresse aux parisiens parce que j'ai bien conscience de ne pas être les Rolling Stones et que je ne vois guère que toi pour venir de si loin ;-) C'est donc y compris et surtout pour la confiturière des financements alternatifs des "mamiedromes", qui va devoir sans doute renouer son tablier pour de nouvelles aventures pour les jardins d'enfants cassés...

Écrit par : Fleuryval | 23/09/2006

Et depuis quand les auteurs voudraient-ils qu'on les lise?!!

Écrit par : Victor Hugo | 23/09/2006

Je trouve ça bien que ton éditeur soutienne ses auteurs comme ça, MAQJ.

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 23/09/2006

Je viens depuis longtemps ici. Lectrice attentive. Je n'ai rien perdu de "l'histoire". Il flottait un parfum de jardin, d'humanité, d'amour aussi, et d'amitié.
Puis vos propos ont transformé le parfum en odeur. Nauséabonde. Très. Violente même.
La publication de votre livre a eu quelques conséquences... néfastes. On ne crache pas sur le pain, ni sur celui qui l'a donné.
Vous vous révoltez contre tout et tout le monde. Comment peut-on manquer autant de respect envers ses congénères, et en particulier vers ceux qui vous ont tendu la main.
Vous gueulez contre la société, vous clamez vos "misères". A vous lire, vous êtes une éternelle victime.
Tout vous est dû ? Certes pas. N'attendez pas non plus que quiconque vous doive le respect.
Même vos lecteurs "politiquement corrects" n'écrivent plus chez vous. Je ne lis que des imbécilités que j'aurais honte d'héberger chez moi. Imbécilités vulgaires. Et ce n'est pas un pléonasme.
Vous ne cherchez pas à gagner quoi que ce soit ? Mais savez-vous que l'on peut tout perdre ? Et la perte la plus infâmante qui soit... c'est celle de l'estime des autres.

Écrit par : Sarah | 23/09/2006

@Sarah

"on peut tout perdre": alors ADIOS!!!!!!!!!

Tu n'es en rien obligée de venir polluer notre athmosphère dans ce jardin qui parle de ce qu'il veut et n'a rien à te prouver. Tu sembles bien mal palacée pour parler d'estime des autres quand tu avances ici masquée, qu'as-tu à cacher?

Nous on aime bien les tartes aux myrtilles, les tartes aux pommes et on t'en mettrait bien une de tarte .....

Écrit par : Human | 23/09/2006

C'est bien ce que je disais. Ce jardin parfumé autrefois, est aujourd'hui pollué par des envahisseurs vulgaires.
Je ne m'adressais pas à vous "human", un pseudo qui vous sied mal.

Vous vous appropriez cet endroit, et répondez à la place du propriétaire de ce blog.

Non, je n'avance pas masquée. Sarah est mon prénom. Vous ne donnez pas le vôtre. Qui porte un masque ?

Je n'avance pas masquée. Mais vous ne savez pas qui je suis. Par contre, et ça, vous ne vous en doutez pas, mais je sais très bien qui vous êtes.
L'acharnement de propos déplacés ici et là fait perdre tout respect de l'individu, à commencer par lui-même.

Vous ignorez mon identité. Il m'a été facile de connaître la vôtre. Il suffit parfois d'un coup de fil.

Gardez vos tartes. Vos bouffonneries ressemblent fort à des tartes à la crème. Les excès en tout genre font perdre la crédibilité.

Et vous n'êtes pas plus crédible que le jardinier qui a perdu son cordeau. Depuis quelques temps, il sort du sillon. Dommage.

Écrit par : Sarah | 23/09/2006

@ Human et Sébastien Fontenelle.
C'est un bonheur de vous laisser la garde du jardin. Le fiel et la hargne s'y répandent avec tant d'aigreur que nos rosiers, l'an prochain, devraient en renaître tout régénérés.
"Il suffit parfois d'un coup de fil."? On dirait un drone sur le 93. Ou larue Lauriston. Youpi! On manquait d'exercice.
Ca pue la gestapo, ça sent bon la Résistance ;-)

Écrit par : Fleuryval | 24/09/2006

Voui, c'est bizarre, tout ça...
Je ne doute pas que demain tout sera comme avant.
Encore une chanson des Bérus?
"Les petites fleurs gazouillent,
Le soleil se grattouille".

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 24/09/2006

Au contraire de "human", je n'ai déversé ni fiel, ni hargne. Je me suis exprimée "proprement".

Par contre, monsieur Masquelier, n'utilisez pas des mots dont vous ignorez la définition.

Mon prénom est Sarah. Petite fille, vous comprendrez pourquoi à cause de mon prénom justement, on m'a emmenée dans un jardin. Sans herbe, sans arbres, sans fleurs, où poussaient seulement des barbelés.

N'en faites pas trop monsieur. Les excès sont néfastes.

Écrit par : Sarah | 24/09/2006

@ Sarah (?)
Les souris d'ordinateur ont le même avantage que les télécommandes. D'une simple pression, on peut partir ailleurs.
Je ne vous retiens pas.

Écrit par : Fleuryval | 24/09/2006

A lire les derniers messages, haine contre haine me semble-t-il, on se sent gêné. Comme en plus on ne dispose pas des adresse mail des gens (déplaisante particularité des blogues 20mn), on ne peut pas demander d'éclaircissements (non, ni mouchardage ni indiscrétion : juste l'envie de comprendre sans jeter de l'huile sur le feu). On va donc aller respirer ailleurs, des fleurs sans venin. Tiens, du côté de mon petit fils et de ses un an. Lui ne sait pas lire. Parfois, on regrette d'avoir appris.

pmbourdaud@wanadooooo.fr

Écrit par : KID | 24/09/2006

@ KID
Ne regrettez pas d'avoir appris à lire! ;-)
J'ai dû m'absenter et quelques ronces en ont profité.
Les chiens aboient, la caravane passe.
On va au marché ;-)
Bon dimanche au près de votre petit-fils.

Écrit par : Fleuryval | 24/09/2006

Je dis comme Grabuge : faites vite la paix, Alain et Fleury, merde !

Mais je comprends la réaction de l'éditeur : comment l'auteur a-t-il pu " oublier " de le prévenir de cette signature ? Fleury, un mot d'excuse, stp, ce n'est pas déchoir …

Je comprends aussi la réaction de Sarah : c'est vrai que ce blog a eu tendance à déraper un peu dans le n'importe quoi. Mais : il me semble que ce n'est plus le cas ces derniers jours ; et, de toute façon, ça ne retire rien à la qualité, à la poésie des projets horticolo-humanistes de Fleury, ni à son bonheur d'expression.

Bon, il a la tête un peu près du bonnet, le jardinier, il embraye un peu vite et se lâche sans trop de précautions sur son clavier ; pour ma part, je préfère y voir une sorte de défense, une façon de survie crâne, le moyen de tenir bon, par la raillerie et la provoc', dans le tas d'emmerdements où il semble se débattre, non ?

Alors le " vieux sage de la Creuse " (!!), il vous dit ce soir : " halte au feu !"

Écrit par : Bernard Langlois | 24/09/2006

@ Bernard Langlois
Merci, Bernard! La tête près du Bonnet, j'en aperçois au moins un à qui ça devrait faire plaisir ;-)
L'auteur n'a pas "oublié" de prévenir d'une nouvelle aussi bonne qu'invraissemblable. La preuve ici même.
Quant au dérapage "dans le n'importe quoi", j'ai beau relire ces derniers jours, je n'y trouve ni haine, ni racisme, ni intolérance, ni incitation à la drogue, à la pédophilie, à la barbarie...
Alors Danse avec les houx répond au "vieux sage de la Creuse" "Cèpe debout" qu'il n'y a pas à crier "Halte au feu!" parce qu'il n'y a pas le feu.

S'il y avait, ça se saurait ;-))))))))))))))

Écrit par : Fleuryval | 24/09/2006

La tête près de quoi ?
;-))

Écrit par : Olivier Bonnet | 25/09/2006

@ Olivier Bonnet
Près de toi, ma Plume de Presse ;-)))

Écrit par : Fleuryval | 25/09/2006

Flatté, merci !

Alors j'ose à mon tour une conciliation : paix sur la terre aux auteurs et éditeurs de bonne volonté !

Écrit par : Olivier Bonnet | 25/09/2006

Saint Olivier de l'arbre de paix du Luberon,
Oremus... au chocolat, évidemment ;-)

Écrit par : Fleuryval | 25/09/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu