Avertir le modérateur

26/01/2007

HA! LA SOUPE...

medium_soupiere-blanche_c.JPGCracher dans la soupe.

Ces temps-ci, l’expression fait flores.
Mais de quelle soupe parle-t-on ?

Car la proposition suppose évidemment qu’il y en ait, de la soupe.

C’est là que le raisonnement s’altère quand la soupière est vide.

C’est là aussi qu’on se demande, à moins d’être entouré d’une horde vulgaire, qui crache.

Je n’en ai vu qu’un seul ces dernières années. La “soupe” avait à cette occasion la figure d’un arbitre.

Drôle de soupe...

Commentaires

Soupe, Monsieur. Il est vrai.

J'ai toujours été surpris, moins maintenant que l'âge avance, de la propension de l'homme a salir systématiquement ce qu'il crée ou invente.

Comme pour se punir d'avoir voulu, un moment, imiter tous les gonzes barbus dont on dit qu'ils ont cré ce putain d'univers.

Autoflagellation permanente. Mythologie du martyr. Reconnaissance par d'autres de celui par qui le malheur arrive...

Mais ne dépassons pas dans la réflexion ce qui peut être, aussi, tout bêtement de la bêtise crasse.

Un exemple récent qui me turlupine. Je visite les blogs depuis deux mois, maximum: Fleuryval, VLF, DEL, Grabuge, Céleste...

Qu'est ce qu'un blog si ce n'est un espace de liberté, de discours, d'échanges sur des tons badin, humoristique, réféchi, poétique, érotique, philosophique...en fonction du blog.

Et là, à trois ou quatre reprises des "visiteurs" profitent de cet espace pour l'envahir et en faire une tribune de leur ego surdimensionné et surtout absorber l'espace de leur logorrhée, de leur verbiage, de leurs anathèmes parfois violents, parfois injurieux...

On salit l'hôte qui accueille, les hôtes qui échangent...seulement pour montrer que l'on existe. Vivre par le blog! Quelle perspective!

N'est-ce pas cracher dans la soupe et la rendre imbuvable...?

La neige qui tient demande le travail de l'homme car mes grands sapins, n'ayant pas l'habitude, ont cassé quelques branches,
comme si, pour sauver l'arbre entier il s' auto-sépare des branches basses. J'aime l'idée, mais son extension me fait peur...se séparer de certains hommes pour sauver l'humanité.

Écrit par : GPMarcel | 26/01/2007

@ Merlin Pimpin des grands sapins,
Ceux que tu déplores ne s'incrustent que si on les laisse le faire. Petite initiation pour le nouveau venu. Je te dois bien ça ;-)
Quatre conceptions principales semblent se mettre en place.
- Les blogs filtrés, sur lesquels les commentaires sont modérés, c'est à dire n'apparaissent qu'après avoir été validés par le (la) propriétaire. En général, ce(lle)lui-ci laisse passer si la contribution enrichit le débat, et zappe tout ce qui peut être grossier, diffamant ou, le plus souvent, parfaitement inutile.
- Les blogs "mixtes", généralement ouverts mais filtrés quelques fois selon la note en cours si le sujet est sensible et attire volontiers les extrémistes malsains, racistes, haineux, bornés. C'est (hélas) souvent le cas pour ce qui touche au Proche-Orient, aux religions, au sommunautarisme.
- Les blogs grands ouverts d'où le taulier décide d'effacer (puis en général de virer) ceux qu'il considère comme inacceptables.
- Les blogs "diplomatiques", grands ouverts eux aussi mais ou la patronne écarte les fâcheux à grands coups de Ferrero-Rocher (Céleste fait ça très bien ;-))

Catégorie hors-normes: les blogs de hérissons où, sans qu'il soit rien dit sur la page d'accueil, on comprend aussitôt que "qui s'y frotte s'y pique". Devine à qui je pense...

Pour ta comparaison végétale dont "l'extension" consisterait à se séparer de certains hommes pour sauver l'humanité, par exemple, faut-il que je te crois malade ce matin pour ne pas l'effacer sur le champ!
Tu ne nous ferais pas un début de finkite fulgurante? Une crise d'exclusite aigüe ? Allez zou, chez Lehmann! Au galop!
Tu n'as donc pas encore reçu ton Fontenelle ?
S'il est arrivé, trois pages matin, midi et soir avant et après chaque repas.
Tiens, en voilà une bonne idée pour Privé! Si les libraires n'en veulent pas tous, yaka le distribuer en pharmacie ;-)

Écrit par : Fleuryval | 26/01/2007

Merci, ami, pour le cours de blogs.

Mon paragraphe final est maintenu.
J'aime l'idée que le végétal puisse se séparer d'éléments pour sauver son tout. Mes pruniers qui, l'année de la sècheresse, ont fait tomber toutes leurs prunes pour continuer à exister, ont fait ce choix. Je les en félicite car je continue à me manger des d'ente.

L'idée est noble, car elle n'intéresse que l'individu qui choisit, dans sa liberté.

Son extension à l'humanité se séparant d'hommes pour continuer à vivre est autre, car il faudrait considérer l'humanité comme un corps social, politique monolithique, n'ayant qu'une pensée commune (d'où le danger de la pensée unique, de la globalisation, de l'heureuse mondialisation en gommant toutes les différences nécessaires et heureusement existantes. (Je ne suis pas altermondialiste mais antimondialiste. On pourra en reparler))

Ce qui me fait peur c'est que certains esprits puissent s'en saisir et s'en sont déjà saisis...et que d'autres tels que déjà cités l'utilisent dans leurs propos et leur analyse, dans leurs mots lachés, comme par hasard...et veulent sous le prétexte intellectuel d'être des "briseurs de tabous" stigmatiser certains membres de cette communauté mondiale...et pourquoi pas s'en séparer.

D'où notre veille permanente et exigente.
Résistance ne peut être que notre éthique déontologique.

Le facteur vient enfin de passer. Je viens de recevoir mon Fontenelle et mon Rancière. Chouette

Écrit par : GPMarcel | 26/01/2007

Alors tout va bien dés lors que le sapin s'ampute lui-même de ses basses branches sans jamais décreter de ce qui serait bon pour le prunier, qui se garde généralement de prodiguer quelque conseil que ce soit à l'accacia, ne se mélant jamais lui-même de la vie des jonquilles... Et ainsi de suite pour tout le jardin.
C'est, je te cite: "se séparer de certains hommes pour sauver l'humanité" qui m'avait laissé penser un instant que tu venais de relire Mein kampf ou, plus légèrement, que tu nous faisais une bouffée de nostalgie des fanfares.
Deux risques majeurs sur les blogs: écrire et lire trop vite.
Il n'empêche! Principe de précaution: j'aime bien que les facteurs arrivent à temps ;-)
J'espère "juste" qu'en vieux chamane du livre, je ne vais pas être poursuivi pour exercice illégal de la médecine.

Écrit par : Fleuryval | 26/01/2007

Merlin Pinpin, j'oubliais ce qui aurait dû être mon commencement!
Tes vieux sapins ne se sont séparé de leurs branches basses cassées sous le poids de la neige QUE parce que tu as négligé d'aller les soigner à la fin de l'automne. Un arbre, ça s'écoute, ça s'osculte et ça se soigne. De mémoire de bûcheron on en n'a jamais vu se mutiler tout seul.
EDF, qui découvre l'hiver, nous a fait le coup ce matin (entendu au journal de 13 heures): c'est à cause de la neige que des arbres se sont abattus sur des lignes. Comment se fait-il que les bûcherons et les élagueurs ne soient pas passés entretenir tout ça de l'été à l'automne?
Voilà un joli job de Légion Jardinière ;-)

Écrit par : Fleuryval | 26/01/2007

Tu vois ? On lit et on écrit toujours bien trop vite. Moi le premier. ;-))))))

Écrit par : Fleuryval | 26/01/2007

J'aime bien ton rire et contrairement à d'autres qui me font peur, le tien me rassure.

Il est vrai que le temps que je réclame, tout le temps, me fait défaut dans le tourbillon du blog.

Il est vrai que, en conscience et en choix, je dus, à un moment, me séparer d'une partie de moi-même, pour pouvoir aujourd'hui échanger avec toi.

Il est vrai, aussi, sans que tu en rosisses, qu' il est rassurant, éclairant, et formateur pour moi de continuer à rencontrer, au fil...et au détour de...des "personna" comme toi.

Dans "Portrait de famille" que j'ai mis en scène l'an dernier j'avais dédoublé un rôle pour pouvoir jouer et rencontrer l'ambiguité du masque et de la personne.

C'est exaltant!

Écrit par : GPMarcel | 26/01/2007

Merci ;-)
La chance que t'as! Tomber sur un loustic dont, à peine débarqué, l'état civil a dit: "Il faudra masque lier." Les choses sont bien fêtes.
Mwarfs en écho roulant longuement sur la lande dans le fracas des vagues avec peut-être, dans un rayon de lune, un arrêt fugace à l'oreille d'une bergère transie. Même ses chiens n'ont rien vu.
Et re mwarf, du coup!

Écrit par : Fleuryval | 26/01/2007

B'en, je vais tenter de me faire toute petite en te passant le bonjour, moi ausi à qui le temps manque.

Écrit par : human | 27/01/2007

Salut à toi, beau pseudo ;-)
Ne te laisse pas voler du temps. C'est le bien le plus précieux.
Bien avant la soupe.
Pour revenir au sujet ;-)))

Écrit par : Fleuryval | 27/01/2007

merci Fleuryval pour le coup de Ferrero Rocher, excellent !

ceci dit mon attaquante personnelle se faisant insupportablement méchante envers ceux qui interviennent sur mon blog et envers moi, j'ai dû aujourd'hui, la mort dans l'âme, modérer les coms.

mais il sera à nouveau ouvert demain!

ça me fatigue quand même pour dire la vérité

Écrit par : céleste | 27/01/2007

@ marraine
D'une certaine manière, je viens de te répondre avec la note du jour.
C'est bien, les blogs. Mais...
Ce n'est pas un clavier d'ordinateur qui peut arrêter "Das Reich" avant Oradour.
C'est simple.
C'est dommage.
Mais c'est comme ça.
"Ha! Les cons!" Daladier, rentrant de Munich et voyant la foule applaudir au Bourget.

Écrit par : Fleuryval | 31/01/2007

Les hérissons c'est comme les oursins, c'est biologique et ça ne fait de mal à personne; c'est meme des espèces en voie de disparition.

Écrit par : Lory | 04/02/2007

Bienvenue Lory ;-)
Soutien total et inconditionnel à ton combat pour la survie des hérissons sur lequel nous aimerions que les candidats à la présidentielle s'engagent plus fermement. As-tu préparé un pacte à leur faire signer ?

Écrit par : Fleuryval | 05/02/2007

Bonjour,

Non je suis trop brouillone et trop peu combattive pour concocter des pactes, meme de sauvegarde ou de salut public. Je me contente de manifester un peu de solidarité avec les espèces à risque.

Écrit par : Lory | 05/02/2007

@ Lory
Ce dont ma propre espèce à hauts risques remercie infiniment ;-)

Écrit par : Fleuryval | 05/02/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu