Avertir le modérateur

28/02/2007

SANTE !

medium_Chevalier_MASQUELIER.JPGMention obligatoire: A consommer avec modération.
Elle a de la chance, Mo Des Rations! Sacrée Monique ;-)

Vous m'avouerez que sur une table, "ça le fait!"

Alors, comme on dit: "A notre santé!"

Avec la paralysie dûe à cette maudite campagne électorale qui n'en finit pas, il en faut pour bouger ces montagnes d'indifférence, ces pesanteurs administratives, ces procédures...

"A l'enthousiasme!"... Aussi.

Commentaires

à la tienne ! un Bordeaux, donc? J'aurais plus vu un vin léger, Touraine ou Mâcon...

Écrit par : fanny | 28/02/2007

@ Santé, fanny!
Je n'y suis pour rien ;-) Tu connais maintenant assez la maison pour savoir qu'elle n'a ni vigne ni château.
Si elle avait, ce ne serait en effet pas un Bordeaux.

Écrit par : Fleuryval | 28/02/2007

Quelques bois, des bêtes à viande, deux grandes parcelles de blé et le reste en vignes.

Tel est mon horizon familier.

J'aime bien ces rangées de piquets au garde à vous, surveillant les ceps trentenaires.
J'aime bien ce travail de la vigne qui demande persévérance, honnêteté, humilité. De la taille, aux vendanges en passant par le tirage des bois, l'attachage,le butage, l'épamprage, le 1°levage, le 2° levage, l'éclaircissage, les traitements...
J'aime bien ces femmes et ces hommes, le nez au vent
à regarder passer les grues, les palombes, les vols d'étourneaux et écouter les strides de la grive maligne,
à s'émouvoir à admirer entre les rangs les jonquilles, les narcisses et la superbe anémone sauvage d'un rouge éclatant,
à ramasser en fin de journée la baragane, l'aillet sauvage pour une omelette du feu de dieu,
à surveiller l'avancée de la sentinelle, champignon racé et fin qui t'annonce la tourinière de cèpes,
à pester contre la colonie de chevreuils qui te liment les bois et qui les font souffrir.

J'aime bien les mains calleuses aux stridures de terre qui témoignent que la vigne demande la main et de la belle!
J'aime les petits outils de soin, comme cette serpette pas plus grande qu'une moitié de paume, mais tranchante et recourbée que tu aiguises à la pierre, le soir pour l'oeuvre du lendemain.

J'aime mon fond de pays sans fard qui sent la bonne sueur d'humain qui se passe bien de déodorant et qui se mélange parfois au poil mouillé de l'ami à quatre pattes.

C'est sûr qu'après le vin est gouleyant, il te ravit les papilles. Tu sais où il est né.
Une fois bu, le nez dans les étoiles, tu vas dans la tournée de vigne redonner à la nature le surplus qui lui revient.

En sifflant, tu te reboutonnes.

Écrit par : GPMarcel | 28/02/2007

Heureux homme.
Merci.
Il s'appelle comment, le vin de tes vignes?

Écrit par : Fleuryval | 28/02/2007

Ce ne sont pas mes vignes. Je n'en ai pas.

Ce sont celles d'un ami qui les travaillent avec ses fils, tous deux anciens élèves. Je viens de remarquer que l'on dit "travailler" la vigne. C'est beau.

Le Baron de la Boucaude commercialisé par la cave coopérative de Cazaugitat. Un Bordeaux Supérieur. Simple mais de qualité.

Oui, heureux de mon coin que j'ai choisi en sortant de l'Ecole Normale d'Instituteurs, plutôt que la ville de Bordeaux que mon rang de sortie me permettait. Un choix, avec mon épouse.

D'ailleurs, on y est restés. Vecteur de vie, fulgurance. Horizon.
Simplicité mais surtout vérité et respect.
Aimer.
Vivre.
Partager son passage avec des femmes et des hommes sans t'arrêter à la culture, à la "condition", à la religion, aux idées mais avec le désir vrai et souriant de convaincre et de dire. Sachant que l'autre possède, lui aussi, ce même désir. Accepter.
S'engueuler en s'aimant.

Tu vois, c'est là où j'ai connu "casquette" des grands espaces....

Écrit par : GPMarcel | 28/02/2007

@h mon GPM!!!
Un "Bordeaux supérieur simple, mais de qualité"
Tu vas pouvoir te vanter de m'avoir déclenché le plus extravagant fou-rire de la semaine, si ce n'est du mois, voire des dix huit dernières années!
J'ai repris contrôle de mon "grand corps secoué" d'hilarité en réalisant que Bordeaux n'impliquait pas nécessairement "bourgeois et bordelais".
En 1989, j'étais venu y combattre (entre autres) le crabe.
Tu vois, s'il advenait que je refasse de la politique un jour, l'une de mes premières propositions serait de délocaliser l'Ecole Nationale de la Magistrature, que l'adresse seule suffit à décrédibiliser.
Mais au-delà des "barrières"...
C'est pas pour snober, mais à Paris, on dit des "portes". La différence, c'est que ça s'ouvre.
Ha les vignerons qui offraient des bouteilles pour soigner les enfants!
Ha les éducateurs, les soignants, les toubibs, les zicos, les gens de Verdelais, de Langon, Cadillac...!
Ha, Bègles qui offre son parc municipal pour "Copains cassés-copains soudés".
J'ai bu le bourru dans la cave que tu dis! Sans doute est-ce à cause de cela que j'ai enfoui leurs noms sous tant d'humanité. Tant de haine dans la ville, tant d'amour dans les champs. C'est vrai que par chez toi, les braves gens se ramassent à la pelle. S'ils se souviennent d'un fou qui voulait faire des sous pour soigner les enfants, dis-leur qu'il les embrasse qu'ils n'en respirent plus. J'ai senti dans leurs mains, entendu dans leurs voix et lu dans leurs regards pourquoi j'aime ce pays.
Et si passant "en ville" tu croises une jolie blonde en robe noire, avocate venue de Pologne et repartie y porter des médicaments, dis-lui que ce fût bien de l'honneur d'être défendu par elle pour le crime de bien faire.

Écrit par : Fleuryval | 28/02/2007

@ Fleuryval

Le fou ouvre les portes. Les sages le suivent.

et

Le fou est celui qui a tout perdu, sauf la raison.

D'la bise.

Écrit par : GPMarcel | 28/02/2007

Puisque GPMarcel parle (bien) de vigne et de vin :

Je cherche une chanson sur l'air de "Jolie Bouteille" de Graëme Allwiright :

"J'aime le vin, j'aime le raisin
J'aime le lait de la vigne..."

par Valentine Saint-Jean

Qui a ?

Écrit par : PMB | 28/02/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu