Avertir le modérateur

03/03/2007

QUATRE ANS! ... ET LA PUB.

On dit: ”La publicité”, “La communication”...

Je me marre! (Façon Coluche)

Surtout aujourd’hui, 3 Mars 2007.

Parce que voilà quatre ans aujourd’hui, je sortais fièrement du tribunal de commerce de mon trou avec un K. bis flambant neuf et je roulais aux quatre coins du pays pour déposer ma première plaquette publicitaire qui, pour une riquiquitte entreprise individuelle sortie de l’insertion, était déjà bien belle grâce à Jacques Mourioux, à Frédérique Cook, au studio Théo et à Espace Graphique, excusez du peu.medium_Pub_originelle_-_1.JPG

Puis il y eu la presse. Jusqu’à une émission de Mireille Dumas au cours de laquelle Michel Blanc en personne regretta de ne pas avoir de jardin pour m’avoir “sous la main”.

Puis une seconde publicité tellement belle qu’elle a fait lâcher plus d’un: “Whao!” à celles et ceux qui l’ont vue.

medium_Pub.2.JPG


Puis, cadeau de Noël de Delphine, une troisième à tomber par terre.

medium_DANSE-AVEC1.2.JPG


Et le blog. Avec presque 16 500 visiteurs uniques ce matin!

Hé oui. Ca grandit vite.

Z’en avez croisé beaucoup, sur la toile, des jardiniers aussi communicants sur ce qu’ils ont fait et sur ce qu’ils projettent de faire?

Z’en voyez beaucoup aménager des promenades pour les vieux, imaginer des jardins “alzheimer”, des manèges jardiniers pour petits fracassés et des petits jardins des conséquences pour enfants TED ?

Z’avez aperçu beaucoup de monde sur le secteur des bancs ombragés pour les anciens?

Non ?

Moi non plus.

Et bien pourtant, je vais sans doute être contraint de fermer boutique parce que là, à l’heure où je vous écris, il n’y a pas une commande en vue.

Avec des dettes qu’il me faudrait pas moins que le conseil municipal de Levallois-Peret pour envisager de passer à travers.

Et la perspective palpitante d’une expertise psychiatrique pour bientôt.

Le tribunal de commerce de mon trou ayant jugé qu’on ne m’avait pas demandé tout ce que j’ai créé dans le dernier jardin de maison de retraite, et qu’en conséquence on ne m’y devait rien, vient de me signifier l’obligation de payer les bambous que j’y ai planté.

Sans qu’on me les demande, forcément.

Alors méfiez-vous! Oui, vous, là, dont j’ai l’adresse IP...

Ce genre de crise pourrait me reprendre.

Venir vous planter un arbre ou plus. Sans votre accord.

Comme ça. Émotionnellement. Une nuit de pleine lune. Devant votre porte.

Pire encore! Imaginez le cauchemar: vous vous levez un matin et vous découvrez que sans bruit, Danse avec les houx est venu pendant votre sommeil vous planter un noyer de dix ans au beau milieu de la salle-à-manger! Dans le plancher! Devant la télé!

Hagard, vous courez dans la cuisine vous faire une café serré...

Arrrg! Des bambous partout!!!

Vite, vous tentez de vous réfugier dans les toilettes!

Tudieu! Un baobab!!!

Alors, rampant entre les framboisiers de cette jungle qu’est devenu votre couloir, vous atteignez la porte, parvenez difficilement à l’ouvrir en arrachant les lianes qui la pieuvrent déjà, sortez de cet enfer vert et me trouvez sur le perron, tendant ma facture.

Avouez qu’on ne peut pas durablement faire courir pareil risque aux habitants de ce pays!

Je m’étonne d’ailleurs qu’aucun des candidats ne se soit encore prononcé sur un risque de terrorisme végétal aussi dangereux.

Ni qu’on leur ait demandé de combien de missiles anti-bambous disposaient nos forces armées.

Quoi qu’il en soit, nous allons tout faire pour essayer de tenir jusqu’à cinq ans!

09:35 Publié dans Jardins | Lien permanent | Commentaires (14)

Commentaires

Vous êtes un Cavana-iste prestigieux. Courage quand même.

Écrit par : Philippe68 | 03/03/2007

Je suis de cul.
Je ne comprends pas en comprenant de trop.

La société n'aime pas les ceux qui sont hors ou ailleurs ou cherchent d'autres voies, d'autres relations, une autre humanité...

Dans son billet de ce matin Plume de Presse, notre Olivier nous parle du Japon dans lequel certains trouvent "que les droits de l'Homme sont importants mais qu'ils sont trop respectés..."

Le jour du 14 juillet, je reste dans mon lit douillet
La musique qui marche au pas cela ne me regarde pas...

On en est toujours là.

Mauvaise réputation, Satan, anarchiste ! De l'ordre Monsieur, ce pays a besoin d'ordre. PEM (petit endroit marécageux) va régler tout ça.

Ca me fait chi**. Je cherche. Courage.

Écrit par : GPMarcel | 03/03/2007

expertise psy?
pour délit de plantation sauvage de bambou?

pour ta prochaine "crise" ;) moi c'est un cerisier dont je rêve...

Écrit par : fanny | 03/03/2007

@ Philippe 68
Merci pour le prestigieux compliment.
@ GPMarcel
S'cuses, j'avais oublié d'installer ton coussin :-o!
Pour ta sieste, si ça arrive à passer (grosses misères de connection depuis cette note), un vrai bon souvenir: "Cet homme-là, Satan l'habite!"
A dire à voix haute, naturellement et si tu trouves l'auteure, t'as gagné ton verre de Chiroubles!
@ Fanny
En état de crise, pas un cerisier! Tout un verger!!!
Dans la salle de bains ;-)

Écrit par : Fleuryval | 03/03/2007

Je déteste être réduit à l'impuissance devant des causes justes comme la tienne. Cela m'arrive souvent ! J'ai grandi dans un pays où la solidarité entre les gens était et l'est toujours le bien le plus précieux. Je suis étonné qu'en France, que c'est ce qui manque cruellement parfois.
Il me reste à te proposer des idées farfelues peut-être, mais le but est qu'elles enclenchent d'autres, chez les amis de Fleuryland, plus pertinentes et plus réalisables.
Pourquoi ne pas essayer de proposer tes services hors France ? Espagne, Allemagne, Italie, Japon (pourquoi pas?), UK, etc... Si parmi nos amis, il y en qui ont des connaissances utiles, cela pourra donner quelque chose, non ?
Courage

Écrit par : younes | 03/03/2007

quelle tristesse!

ah, si j'étais ministre, tu croulerais sous les commandes!

Younes a raison, peut-être en dehors de la France...

en ce qui me concerne je n'ai aucune relation avec quelque décideur que ce soit, mais si un jour tu as des opportunités en Italie, je me ferai une joie de te traduire tes projets.

amitiés

Écrit par : céleste | 03/03/2007

c'est vrai que cette impuissance est rageante.. Fleuryland a-t-il des idées? Lancer une souscription? Vous associer à d'autres? Trouver une collectivité territoriale qui reconnaisse "le bien public" que représente votre action?
les visiteurs, même virtuels, de vos jardins écrits devraient bien avoir quelques idées pour vos jardins réels!

Écrit par : valdo lydeker | 04/03/2007

Bon courage l'ami...

Écrit par : Human | 04/03/2007

@ tou(te)s
Merci tardif, mais de tout coeur ;-)
Comme vous l'imaginez sans doute, la situation est assez rock and roll et colle assez peu avec l'ouverture du printemps des poètes, qui ressemble plus cette année à l'ouverture de la chasse aux poètes.
@ Céleste
Le temps de savoir si le livre de Barbara Donville sur lequel j'ai basé mon projet a été traduit en italien et si oui, je t'envoies le (court) texte du petit jardin des conséquences et les dessins de Fanny. Il paraît qu'il y a une vraie dynamique pour soigner les enfants autistes là-bas. Et créer un petit jardin en Toscane au printemps me reposerait idéalement de mes galères franco-françaises. Ca me rapprocherait de l'âme de Léo tout en m'éloignant des turpitudes de Johny, du projet de Vinci en m'écartant de Sevran, de l'élégance de Michel Ange en m'effaçant Doc Gyneco.
Que du bonheur!
Naturellement, je viendrai te présenter l'oiseau ;-)
@ Valdo
Répondu dans ta bal. Suite ce soir.
@ Human
Tu te doutes, j'espère, que ce n'est pas le courage qui manque ;-)
Merci quand même.

Écrit par : Fleuryval | 05/03/2007

Si au pays des Femmes et Hommes libres nous sommes tristes et gris...alors que peut être le reste des étoiles.

Dis dessine moi un mouton, Fanny!
Dis Céleste remplis les godets!

Dites les femmes et hommes libres balancez les violettes et éclairez les yeux!
Respirez les soleils, allumez les chansons, approchez-vous, réchauffez-vous, parlez des secondes qui passent et balisent en bâtissant les chemins, les maisons, les abris.
Dans les mots, cherchons, inventons, créons...ils sont là pour ça.

Ne les faisons pas, comme les autres creux et stériles.

Non, le miroir est terrible. Notre issue est le sourire.

Écrit par : GPMarcel | 05/03/2007

PS: je viens d'entendre Michel Jonasz chanter Férré "Avec le temps"

Il est à nous. Cueillons le vite. Ramassons en brassées. Tuteur des lendemains, élixir de tous nos avenirs.

Put*** Mer**, on est debout.

Écrit par : GPMarcel | 05/03/2007

@GPMarcel
Je rentre à l'instant de chez ma mère, celle-là même chez laquelle j'ai vu peu à peu s'imposer les sièges un peu moins bas. Déprimée par la situation de mon entreprise, plus guère attentive, elle est tombée, heureusement sans rien se casser. Comme j'y arrivais en fredonnant une vieille marche, elle m'a dit: "Ben dis-donc, dans une m**** pareille, t'as le moral!"
J'ai spontanément répondu quelque chose que je propose comme devise à broder sur le drapeau du Fleuryland et à graver sur la façade de la bibliothèque: "Déjà qu'on est pauvre, on ne va pas être triste en plus!"

J'y ai entendu Jonasz dans un extrait d'"Avec le temps".
J'ai hâte de l'entendre dans "Préface".
Et surtout, surtout dans une phrase:
"Nous aurons tout. Dans dix mille ans!"

J'y retourne. Hauts les coeurs!

Écrit par : Fleuryval | 05/03/2007

"Déjà qu'on est pauvres, on ne va pas être triste en plus!"

Validé !

Cette semaine, à la bibliothèque, je vous propose une exposition photo sur la Nouvelle Zélande, réalisée par Florence, future habitante de Fleuryland...

http://www.newzealandpicture.net/

Écrit par : johnmarguerite | 05/03/2007

Merci John! Pour la devise, je grave immédiatement.
Et re-merci pour le lien vers l'expo de la semaine. Je m'y suis précipité: superbe destination.
Bienvenue à Florence ;-)

Écrit par : Fleuryval | 05/03/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu