Avertir le modérateur

09/03/2007

PRINTEMPS DES POETES - COUPE


podcast


Arlette Février-Muzard - Facettes d'Arlette - dit par Maurice Levert.

Encore ?

Commentaires

Hello fleury

Je fais vite : il me reste 3 minutes de connexion à Baubourg

J'ai hâte d'être à Mardi.

Là ces deux derniers jours, j'ai vécu une sorte de cauchemar éveillé avec un triste individu sur le DEL.

Ca m'a tué, mais c'est fini !

BON WEEK END, ami poète !

Écrit par : johnmarguerite | 09/03/2007

Vite aussi alors!
A Mardi!!! Bon week-end!
Mort aux cons!

Écrit par : Fleuryval | 09/03/2007

J'ai pas su faire pour écouter...

Je t'envoie un des miens

La fleur aussi

Le nuage dans le ciel a pris fleur à sa place.
Désormais, les pétales colorés à l'iris de tes yeux
Déferleront comme marées sur la plaine sans vie
Et le monde émergeant de sa nuit éternelle
S'éveillera radieux en volant ton sourire.

Écrit par : GPMarcel | 09/03/2007

un blog de santé publique, voilà ce que vous êtes, ami.
Quand la journée a été atroce, je sais que dans un coin de la toile, la minute poésie du jour est là pour me tirer au moins un sourire...
merci

Écrit par : fanny | 10/03/2007

Printemps des poètes, mort de leurs amis. Je transmets :

Patrig LE MASSON, le pilotin du Bateau-Lavoir, est parti jeudi soir dans le pays d’ailleurs.

Avant de trouver son port d’attache Boulevard Van Yseghem à Nantes en 1970, il avait navigué longtemps. Et rudement : dans la marine marchande et ses réalités sévères, et ses nuits de quart dans quelques coups de vent qui forgent une nature.

La mer était le suprême refuge de Patrig. Il avait ensuite construit : des routes, des pistes d’aéroport, pour atterrir dans un bureau parisien où l’air, à son goût, manquait de sel. Alors sa deuxième passion, la musique, l’avait conduit jusqu’à Auray pour y ouvrir un cabaret « Les balladins » où on croisera, excusez du peu, Colette Magny et Bobby Lapointe.
L’aventure s’est poursuivie au Bateau-Lavoir (à Nantes) où nous fûmes nombreux, sous le regard bienveillant du bonhomme, à prendre le risque de faire entendre nos premières chansons (n’est-ce-pas Patrick Couton, Paul Meslet et quelques autres…) en première partie de fameux raconteurs : Félix Leclerc, Atahualpa Yupanqui, le Quarteto Cedron, Gérard Delahaye, Patrick Ewen, Mouloudji, Gilles Elbaz, Hélène & Jean-François, Jean-Marie Vivier, France Léa, Jacques Bertin, Bernard Meulien, Catherine Sauvage, Gilles Servat, Paul-André Maby, les Tri Yann…

Sur un air d’accordéon, Patrig parlait de la vie, de l’exigence, de la chanson, de la beauté d’un moteur, ou d’un claquement de voile, des espaces, des enfants.

Il avait toujours une belle colère sur le feu.

Et, ces dernières années, d’ironiques élégances : « Je ne vois plus beaucoup : pour moi, toutes les femmes sont belles ! »

Nous avons beaucoup appris de lui, bien au-delà de quelques chansons malines, ou marines.
Je n’exagère rien si j’écris que je suis un peu plus orphelin aujourd’hui.

Michel Boutet. 10.03.07

Mardi matin prochain, à dix heures, il sera incinéré au cimetière–parc de Nantes, au Bout des Landes. Plus tard, il rejoindra la mer. Encore. Et toujours.

Écrit par : PMB | 10/03/2007

@ tou(te)s
GPMarcel nous dit qu'il ne peut pas écouter.
Quelqu'un(e) a-t-il le même problème ?

Écrit par : Fleuryval | 10/03/2007

Yep ! Je confirme...
Comme je crois avoir trouvé le bintz : les petits lecteurs flash détestent les accents, les apostrophes et tous ces petits signes qui nous rendent la vie chantante.
Comme tu as créé un fichier qui, si je ne m'abuse, se nomme "Coupé_1.mp3", ça doit tousser...
De rien !

Écrit par : Grabuge | 10/03/2007

Ha mais si, de quoi!
Je lui ai ôté les végétations (en jardinier, on dit "tondre la pelouse" ou "taller la haie") et il s'appelle désormais "Coupe_1.mp3".
Si avec ça, ça ne va pas mieux...
Grabuge, t'es notre garage accoustique!
Si si. De quoi!
GPMarcel, maintenant, tu mets le contact, tu tournes la clef et tu dis si ça démare.
Sinon, on va te pousser ;-)

Écrit par : Fleuryval | 10/03/2007

Je confirme : ça marche !
Sur ce la garagiste va repartir se dépatouiller avec Partition Magic 8.0 parce que c'est plus Zeus possible de défragmenter cette chierie de DD sans couper le saucisson en rondelles...
Je sais.
Je viens de vous causer en mandarin.
C'était la leçon n°1 pour les futurs immigrés des usines Renault en Chine puisqu'il faut connaître des rudiments de la langue locale pour avoir le droit de vivre d'après Karcher 1er...

Écrit par : Grabuge | 10/03/2007

@ tous

Ca marche.
Grabuge, chapeau l'amie.

J'aime ce texte, comme tous les textes qui me pénètrent, puis cheminent, puis diront, le moment venu.

Comme un gaz qui occupe tout l'espace qu'on lui propose. La poésie, chez moi, produit cet effet. J'imagine l'épaule, me confie complice et attend.

Suspension, sourire, silence intérieur.
Frisson.
Comme toujours.

Merci à tous, potes accueillants et fidèles.

Attendre. Temps renouvelé. A boire par petites gorgées, le faire descendre en bouche, le mastiquer, le savourer, le bercer, l'endormir.
Il est là, chaud et suave.
Il le sait, je le sais, nous le savons.

Respiration. Chut.
Musique maestro. Il n'est que temps.

Écrit par : GPMarcel | 10/03/2007

@ Fanny
Blog de santé publique!!!
C'est le plus beau compliment que l'on m'ait jamais fait! Merci ;-)
En attendant les propositions des laboratoires pharmaceutiques, je vais continuer à travailler mes jardins... de santé.
J'attaque un parc pour les séniors (60-75 ans) sur le papier.
Avec une petite dimension citoyenne qui ne sera pas pour vous déplaire, j'en prends le pari!
@ PMB
Patrig va réouvrir un cabaret là-haut, c'est certain!
Pour Mardi matin dix heures, j'ai mis mon alarme téléphone à sonner. Je serai DE TOUT COEUR avec les passeurs de belles âmes.
Tu lui apportes, j'imagine, l'un de tes plus beaux cyclamens?

Écrit par : Fleuryval | 12/03/2007

Je voulais juste te dire ... que pour moi tu es le plus GRAND de tous ... dommage que ce monde soit gouverné par l'argent et l'égoïsme, tous des jaloux ... tant fait pas, nous on t'aime, que dis-je on t'adore, un jour ... tu verras ... tu deviendras un Dieu ... c'est presque toujours après que l'on se rend compte ... bisouSSSSSSSS Arlette.

Écrit par : Arlette Février-Muzard | 15/03/2007

@ Arlette
;-)
"Mais tu n'es pas le Bon Dieu Toi, tu es beaucoup mieux, Tu es un homme!" (Jacques Brel)
Calmons-nous! Tu vas nous facher avec le Vatican + l'UMP + 95% du show-business et des médias.
Tu me diras: "C'est déjà fait!"
D'accord!
Mais sur des bases saines!
Pas pour de vulgaires affaires de concurence.

Et je ne le suis pas encore avec Alain Delon...

Devenir un Dieu? ...
Moui... Mais non. En tous cas pas maintenant...
Là, tout-de-suite-sur-le-champ, je vais juste essayer de rester jardinier.
Plus tard, peut-être...
En tous cas, va pas m'écraser ton planeur sur une tour, interdire des films ou te mettre à porter la barbe et les papillottes en disant que c'est moi qui te l'ai demandé!
Ha, j'allais oublier: selon moi, tu peux continuer à manger du jambon.

@ Tou(te)s
Voilà! ...
Prenez en de la graine!
Arlette revient peut-être un peu brutalement aux fondamentaux de ce blog, mais elle y revient, elle!
Et c'est une femme de mots, Arlette.
Elle n'écrit pas n'importe quoi!
Elle choisit ses sujets, ses verbes et ses compléments d'objet direct!
Et vous avez bien lu: autour d'elle, on ne "m'aime pas bien", on ne "m'apprécie pas", on ne trouve pas "un certain plaisir à ma compagnie", "un certain talent dans mon travail".

Non non non!

Que dit-elle, Arlette ?

On m'adore.

Simplement.

Alors, sans vous commander, si vous vouliez bien prendre exemple ;-))))))

Et là, le must qui s'impose et que vous ne verrez pas tous les jours:
Dans le ciel bleu pâle d'une journée finissante, à la verticale des Baux de Provence, la patrouille de France écrit un MWARF! en majuscules : MW en bleu, A en blanc, RF et le point d'exclamation en rouge.

Dieu, que c'est bon!

Écrit par : Fleuryval | 15/03/2007

HS total... quoique...

Ceci est un avis avec roulement de tambour, trompette et pas du tout de confettis...

Grabuge a merdé grave...
En fait, c'est le bestiau qui ronfle à ses pieds qui a merdé grave...
En gros, Grabuge à tout perdu de son PC. Reste que les murs...
Ne vous bilez pas ! Ce n'est jamais que la troisième fois et je n'ai failli me flinguer qu'à la première, la plus difficile.
Tout perdre de ses données, c'est le genre de voyage initiatique qui vous fait méchamment relativiser tout le reste.
La première fois, ça a effectivement été moins une vu ce qu'il y avait dedans. Maintenant, je ne peux pas dire que je sois blindée mais je n'ai plus rien à perdre d'important ou de vital dans ce domaine...
Ou alors je m'en fous... au choix !
La leçon : au bout de trois crashs, je me suis enfin décidée à utiliser une petite merveille qui se nomme Acronis True Image et qui permet de faire des sauvegardes même quand vous avez au minimum 150 giga de données à préserver...
Les conséquences : j'en ai pour des jours voire des semaines de boulot à tenter de récupérer ce que j'ai perdu mais que je peux retrouver.
La morale : j'essaie de ne PAS penser à ce que j'ai perdu et qui est IRRÉCUPÉRABLE. Vu ce qui m'est arrivé récemment avec le vandale Cloaquesque qui a destroyé Éloge de la Fuite, je commence à avoir un entraînement d'athlète de haut niveau.
Et puis, de toutes façons, j'ai déjà tout perdu dans ma vie donc un peu plus un peu moins...

Ceci pour dire aux ceusses qui ont tendance à se faire des cheveux blancs quand je la joue silence radio qu'il leur faut juste être patients... ça va reviendre mais quand je serai à flots.
Et où mieux que dans un jardin d'herbes folles pour sonner hautbois ?
Et puis... comme je le dis toujours : "Life is hard and then you die"...

Message perso au jardinier fou : mes rosiers et mon gardénia vont très bien, eux !

Fin du HS... et bises à ceux que je connais.

Écrit par : Grabuge | 15/03/2007

@ Grabuge
Fais péter les hautbois Résonnez les musettes!!!
Au jardin, t'es chez toi.

Mais dis-nous: ton Acronis, c'était pas un copain de d'Artagnan? Un des trois mousquetaires avec Athos, Porthos et lui ?

Ton vandale, on le trouve où ? Parce que l'Eloge de la fuite, on pourrait lui donner une vraie envie de le lire ;-)

Aux pieds des rosiers, là, tout de suite, maintenant, sans désemparer, une poignée d'Or brun de ma part. Tu enfouis délicatement à la binette. T'arroses léger et dans un mois tu reviens m'embrasser.
Oui. Je sais.
Arlette venait de le dire juste avant que tu arrives ;-)))))))))))))))))

Écrit par : Fleuryval | 15/03/2007

Juste pour souhaiter un bon week-end au jardinier aux yeux de myosotis au coeur coquelicot et à l'âme pervenche ... au corps roseau, efin tout un paradis sur terre ... lui manque que les ailes ... mais il nous manquerait de trop ... il à encore tant de travail à faire ... tout un monde à changer, pour sûr, on va le garder pour en faire un bon centenaire ... je commencerai par l'arroser ce soir en buvant à sa santé, ce mec est meilleur qu'un sarment de vieille vigne ... il est noble, il est de la race des seigneurs, ni maître ni esclave, un homme qui avance toujours la tête haute ... dignement, un homme que je respecte, car il pense à ceux qui non rien ! MERCId'exister Monsieur Masquelier et bon veek-end.

Écrit par : Arlette Février-Muzard | 16/03/2007

une histoire
cest te ma vie
ou de voir ma destine
tel une bougie
ki cree ma vue
kel sentiment
de revelt tel un choix
ou ton chapitre de ton histoire
devient une realite

Écrit par : djeffal djelloul saiah karim | 23/03/2007

Bienvenue au printemps des poètes, djeffal djelloul saiah karim !
La bougie qui crée la vue est un must. Il n'était que temps. Tout cela manquait singulièrement de peinture flamande.
Merci pour la contribution ;-)
La paix soit avec vous.

Écrit par : Fleuryval | 23/03/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu