Avertir le modérateur

17/04/2007

LES PARENTS DE DON QUICHOTTE

Manifestement, les candidats à la présidentielle se foutent de nos vieux comme d'une guigne et c'est un plaisir que de vous envoyer le constater sur le site d'agevillage ici:
http://www.agevillagepro.com/actualite-279-1-politique.html

Vous y pourrez toujours signer l'appel du collectif en ligne, mais je crains que cela n'ait pas de meilleur résultat qu'un cataplasme sur une jambe de bois.

Aujourd'hui plus qu'hier, c'est de l'image qu'il faut!

Du vingt heures sur toutes les chaînes.

De préférence Vendredi soir, dernière minute avant clôture du grand barnum.

Comme, vous vous en souvenez sans doute, du Papi Voise.

Sauf que cette fois-ci, il faudrait que ce soit les Papis et Mamies (Voise ou pas) qui s'invitent dans la campagne.

Imaginez ça: Une baricade de déambulateurs rue Soufflot!

Boulevard Saint Germain, avançant avec la détermination d'un bataillon de chars Leclerc, leurs cartes électorales en bandoulière, une charge de fauteuils roulants avançant lentement à la rencontre des forces de l'ordre, médusées. Les soignants, les familles, les amis derrière braillant à tue-tête: "Papi/Mamie/So-li-da-ri-té!"

Tout ça en place pour 18:30, que les équipes aient le temps de revenir dare-dare pour les éditions du soir...

Avec quelques caméras de direct laissées sur place au cas où ça tournerait au vinaigre...

Ou bien...

Vendredi matin, près de l'écluse du canal Saint Martin, une immense maison de retraite sous chapiteau installée pendant la nuit avec le concours des techniciens du cirque Pinder, baptisée sobrement: "Les parents de Don Quichotte".

Vous pariez combien qu'on y verrait plus clair Samedi matin ?

Commentaires

Hello

Je reconnais ma totale ignorance sur le sujet, étant donné que mes aînés sont tous à l'abri du besoin.

Ce que je sais, c'est que les retraîtés de demain seront moins bien lotis que ceux d'aujourd'hui.

A la ville de Paris, on a mis au point un dispositif d'alerte pour la canicule après celle de 2003, avec le recrutement de volontaires parmi les agents.

L'année dernière, on n'y avait pas eu recours, vu la clémence du temps.

Et c'est vrai qu'avec cette canicule, on les avait eu, "les images"...

Écrit par : johnmarguerite | 17/04/2007

@ johnmarguerite
Tes ainés ont bien de la chance! Sans doute connais-tu cette formule de Kaleb Gibran extraite du "Prophète": "N'oubliez jamais que vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les enfants que la vie s'est fait à elle-même." Ca marche avec les parents aussi, qui ne sont jamais que d'anciens enfants ayant fait en sorte que la vie continue.

Elle est épatante, la ville de Paris!

Écrit par : Fleuryval | 17/04/2007

Et nous, que serions nous, qui sommes nous si nous ne gardons, précautionneusement serrée, à brûle-coeur, dans notre main, la main de l'enfant que l'on a été?

Une poussière de séquelles aux sourires infinis.

Écrit par : GPMarcel | 17/04/2007

J'aime autant ne pas avoir à garder dans ma main celle de l'enfant que j'ai été: beaucoup trop turbulent! Sans rire, avec le recul, j'hésiterais à m'emmener chercher le pain ;-)))
Imagine ça! Gamin attardé, j'en suis encore à imaginer des attentats de lilas, des baricades de déambulateurs et des divisions de fauteuils roulants.
Heureusement, ton commentaire façon "Jacques Higelin" devrait plaire à tou(te)s nos compatriotes fleurylandais. "J'suis qu'un grain de poussière, un fils du soleil et du vent..."

Écrit par : Fleuryval | 17/04/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu