Avertir le modérateur

30/04/2007

FETE DU TRAVAIL A FLEURYLAND!

De passage au coeur de Fleuryland après un saut aux Saintes Maries de la Terre, je découvre ébahi, esbaudi et béat que nous accueillons depuis hier Dimanche 20 014 visiteurs uniques.

Soit trois mille de plus que Bercy ;-)

Selon moi, ce doit être à peu près ça:medium_Manif.JPG

Sans doute moins selon la police...

N’empêche: ça fait quand même un joli monde!!!

A propos de “faites du travail”, que je vous dise!

Ici, on travaille plus pour gagner moins. Mwaaaaarf!

J’étais tantôt à la Protection Judiciaire de la Jeunesse de mon département et vous savez quoi?

On va peut-être pouvoir fabriquer nos bancs pour les personnes âgées avec les petits bandits des quartiers dits “sensibles”.

Du coup, des gamins auxquels on ne propose pas grand chose auront le choix entre délinquant et menuisier.

Et nos bancs, peu chers, seront à la portée financière des maisons de retraite les plus modestes.

D’une pierre deux coups? Vous voulez rire!

Du ricochet qui n’en finit pas ;-)

Comme je repars tôt demain matin, je vous laisse le brin de muguet porte-bonheur ce soir.

medium_muguet.jpg

26/04/2007

AU CHATEAU!!!

medium_Chateau_Hugo.jpgTocsin sur la campagne: Fleuryland est cerné!

Portable en panne. Connexion internet aléatoire...
Un militaire verrait là comme un isolement par les transmissions;-)

EDF menace de couper à nouveau. Liquidation de Danse avec les houx, criblé de dettes, au bout de la règle du tribunal de commerce.

Côté jardins, pas la moindre commande en vue.
Côté livres, pareil.
Côté bancs, paralysé faute de moyens.

Ces élections pestilentielles paralysent tout, tétanisent tous, à peu près partout. Bonne ambiance!

La "clientèle" attend.

Les vieux, les enfants malades et les mômes des quartiers attendront donc aussi.

Ca ne s'arrangera évidemment pas avec les législatives.

Puis viendront les vacances.

Pour ceux qui pourront en prendre, naturellement.

Les "décisionnaires" ;-))))))

Qu'on ne s'y méprenne pas: cette note n'est ni un appel au secours ni un appel au peuple.

On sauve une entreprise avec des commandes, des clients, des partenaires, des aides au développement.

Pas avec un béret tendu sur un perron d'église.

J'ai fait des choix. J'en assume les conséquences.

Quoi qu'il advienne, Fleuryland demeurera et les idées qui s'y sont propagées, les projets qui s'y sont bâtis, les propositions qui s'y sont faîtes finiront bien par voir le jour.

Ici ou ailleurs.

Si ce devait être ailleurs, avant de partir, je trouverais bien le moyen de passer vous dire pourquoi.

Et surtout à cause de qui.

08:15 Publié dans VITE ! | Lien permanent | Commentaires (9)

24/04/2007

BEAU TRAVAIL!

Bravo les jardinier(e)s! Nous avons fait du beau travail!!!

La démocratie, toute fanée qu’elle était, a refleuri de toutes ses couleurs.

Au souffleur, vous avez été par-faits!

Evacuées, les feuilles mortes, les fleurs fanées, les brindilles et les tontes de pelouses.

Le jardin a retrouvé ses couleurs dominantes de bleu, blanc, rose, avec cette jolie petite note de rouge vif qui lui manquait depuis longtemps.

Mais dans un jardin, on n’a jamais fini.

La ronce et le chiendent rampent toujours sous la terre et j‘aperçois encore quelques taches brunes dans les tuyas qu’il va falloir traiter au plus vite et ne pas quitter des yeux.

Problème: à la jardinerie d’à côté, il ne reste plus que du bleu plus ou moins sombre et du rose plus ou moins pâle.

Et plus personne ne parle de la terre, ni de l’eau.

Au fait, quelqu’un sait où est passé Nicolas?

Non! L'autre... Hulot !;-)

Allez, on va se consoler avec un coup de blanc!

Camélia, la patronne!

medium_camelia-blanc.jpg

17:55 Publié dans Jardins | Lien permanent | Commentaires (7)

21/04/2007

SOUVENIRS SOUVENIRS ?


podcast


Paroles musique et interprétation de ma pomme.
Avec Red Mitchel et Diabolo, au Micro-Stud de Montmartre.

07:32 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (12)

20/04/2007

DU VENT!

DE L’AIR!

Je ne partage en rien cette prétention ridicule dont certains font preuve ces temps-ci en “appelant à voter”.

Pour qui se prennent-ils et pour qui nous prennent-ils pour considérer que leur “autorité” les autoriserait à nous recommander à nous, pauvres sots incapables de réfléchir par nous-mêmes, un candidat plutôt qu’un autre?

Certains même gagneraient à considérer leurs appels comme de véritables repoussoirs. J’ai aperçu nombre de “soutiens” dont, si j’étais candidat, je préférerais sans nul doute qu’ils en “soutiennent” un autre.

Bref, ce n’est pas demain la veille qu’on m’entendra beugler “Ma-chin pré-si-dent”, sauf peut-être à entendre “Machin” s’exclamer auparavant: “Fleu-ry-val jar-di-nier!”

Ce qui n’est, à ma connaissance, encore jamais arrivé.

Je voudrais juste vous présenter ce matin l’un de mes plus précieux auxiliaires: Néole, faiseur de vent! ;-)medium_souffleur.JPG

Tout au long de l’année, Néole et moi chassons la poussière et les fauches de mauvaises herbes.
A l’automne, c’est avec lui que j’arpente les promenades pour souffler les feuilles mortes.

Néole, comme l’on dit, il “déménage”.
Il “fait le ménage”!

Je le mets à disposition Dimanche, à la première heure, dés mon retour du bureau de vote, à 8 heures 10.

Le plein est fait. Il démarre au quart de tour.

Vous pourrez vous en servir à sa puissance maximale.

Vous avez bien de la chance!

Je suis l’un des seuls jardiniers à prêter ses outils.

18/04/2007

ET NORMES!!!

Un fonctionnaire territorial auquel je m'ouvrais de mon projet de bancs adaptés pour les personnes âgées m'a immédiatement demandé si ce banc (qui n'existe pas encore) était "aux normes".

Enorme, non?

Cela m'a rappelé une devinette construite après que quelques amis québecois m'aient accompagné dans différentes tentatives culturelles en France: Question: "A quoi reconnait-on un fonctionnaire français ?"

Réponse: "Quoi que tu lui proposes, il va d'abord trouver quinze bonnes raisons de ne pas le faire."

Ca marche pour les banquiers aussi ;-)

Pour les politiques je ne sais pas.

Sur des sujets comme celui-là, personne ne semble en avoir jamais entendu un seul...

Principe de "précaution", peut-être ?

17/04/2007

LES PARENTS DE DON QUICHOTTE

Manifestement, les candidats à la présidentielle se foutent de nos vieux comme d'une guigne et c'est un plaisir que de vous envoyer le constater sur le site d'agevillage ici:
http://www.agevillagepro.com/actualite-279-1-politique.html

Vous y pourrez toujours signer l'appel du collectif en ligne, mais je crains que cela n'ait pas de meilleur résultat qu'un cataplasme sur une jambe de bois.

Aujourd'hui plus qu'hier, c'est de l'image qu'il faut!

Du vingt heures sur toutes les chaînes.

De préférence Vendredi soir, dernière minute avant clôture du grand barnum.

Comme, vous vous en souvenez sans doute, du Papi Voise.

Sauf que cette fois-ci, il faudrait que ce soit les Papis et Mamies (Voise ou pas) qui s'invitent dans la campagne.

Imaginez ça: Une baricade de déambulateurs rue Soufflot!

Boulevard Saint Germain, avançant avec la détermination d'un bataillon de chars Leclerc, leurs cartes électorales en bandoulière, une charge de fauteuils roulants avançant lentement à la rencontre des forces de l'ordre, médusées. Les soignants, les familles, les amis derrière braillant à tue-tête: "Papi/Mamie/So-li-da-ri-té!"

Tout ça en place pour 18:30, que les équipes aient le temps de revenir dare-dare pour les éditions du soir...

Avec quelques caméras de direct laissées sur place au cas où ça tournerait au vinaigre...

Ou bien...

Vendredi matin, près de l'écluse du canal Saint Martin, une immense maison de retraite sous chapiteau installée pendant la nuit avec le concours des techniciens du cirque Pinder, baptisée sobrement: "Les parents de Don Quichotte".

Vous pariez combien qu'on y verrait plus clair Samedi matin ?

16/04/2007

DERNIERE LIGNE... DROITE ?

medium_lilas.2.jpg Dernière semaine de campagne avant le premier tour de l'élection présidntielle française.

Invectives, insultes, tractations plus ou moins secrétes, pièges, manipulations, combines en tous genres...

La nausée.

D'où une envie irrépressible d'échapper quelques instants à cette atmosphère glauque, violente et si peu productive.

De vous inviter à partager ici la paix des jardins, la force des rêves, les pouvoirs alternatifs de construire à mains nues, loin des polémiques, de petits espaces d'essentiel.

Et de nous inviter tous ensemble dans la campagne. La vraie.

Celle au milieu de laquelle s'est bâti Fleuryland, peu à peu, depuis...

Genèse d’un mamiedrome*

Quand j’ai commencé là, à Castel Nazareth, j’ai moins vu le jardin que la douleur des dames. Les mains crispées sur la rampe du déambulateur, à petits pas, lentement, elles avançaient. Quand même.

Alors le jardinier à peine engagé eut l’idée de transformer un parcours d’exercice en chemin des bonheurs. Récompenser chaque pas d’une couleur, d’un parfum, d’une baie, d’un émerveillement sur le verger à droite, sur les invraisemblables lumières du sous-bois à gauche. Jalonner tout du long de symboles sur le temps, sur l’avenir, sur la vie, sans la peur. Prétextes à rêverie, méditation, prière.

Une allée cimentée, parfaitement plate, sans risque de chute, ombragée, était toute indiquée.
D’abord y mettre un banc, sur une tendre pelouse, à l’ombre d’un grand chêne. Placé à mi-parcours, pour soulager l’effort. Avec quelques framboises, à picorer assise.
Au départ, un phœnix, bel arbre au nom d’oiseau qui renaît de ses cendres. Au retour, encore lui.
Puis trois arches fleuries. Chapelle “à ciel ouvert”.
Des couleurs vives et fraîches. Beaucoup de blanc, des roses, avec quelques rouges vifs pour donner l’énergie. Et tout le bleu du ciel pour apaiser l’esprit .

Et puis, pour le printemps, des perce-neiges, crocus, narcisses et jacinthes, toutes ces petites fleurs qui confirment aux mamies qu’elles ont vaincu l’hiver.

Tout du long des parfums. Jasmin, lavande, œillet, lilas, chèvrefeuille, menthe, seringa, muguet... Et des roses, bien sûr.
Avec l’eau d’une fontaine pour rafraîchir l’oreille, et un brumisateur, pour rafraîchir la peau.
Enfin de la lumière, car par 40 à l’ombre, on va marcher la nuit.

- Et la musique ?!
- On s’en charge, dirent le vent, les oiseaux et des rires d’enfants.
- Je pourrai quand même faire venir un violon de temps en temps ?
- Sans problème! répondit le vent. Ça me fera une pause.
- C’est joli, dit un merle qui m’écoutait rêver. Tu devrais t’y coller.
- T’es gentil, mais les sous, je vais les trouver où ?
- Des fruits plein le verger. Le sucre ne coûte pas cher. Fais donc des confitures! argumenta un rouge-gorge d’affaires.
- Bien sur, s’exclama un écureuil comptable. Ils financent bien la recherche avec un téléton. Fais comme eux : mamieton !*
C’est ainsi qu’à Castel Nazareth naquirent “Les confitures de la Madone” dont le premier pot de gelée de groseilles partit immédiatement se faire connaître au Pape. Accompagné d’un confiturier sorti tout droit des poumons d’un maître-verrier. Enfin! Les jardiniers ont leur Graal, maintenant.


Mamiedrome : n.c. masculin. Promenade fleurie, parfumée, rafraîchie, éclairée, à l’usage des dames âgées auxquelles la médecine a prescrit de marcher malgré la douleur et la canicule.

Mamieton : n.c. masculin. Ensemble des moyens mis en œuvre par le jardinier pour financer la réalisation optimale du mamiedrome. Au premier rang desquels figure la commercialisation des confitures de la Madone, réalisées avec les fruits du verger, suivant les conseils d’un écureuil.

Il est, bien souvent, des forces qui nous dépassent. Tous.

medium_pivoines.jpg

13/04/2007

BONNES CHANCES... à certain(e)s

medium_patte_2_lapin.jpg Un Vendredi 13, c'est comme un jour de l'an: les voeux ne s'adressent pas à tout le monde ;-)

Tandis que je prépare simultanément la fin de Danse avec les houx et sa renaissance (période de Pâques oblige ?), je souhaite bonne chance à toutes celles et tous ceux qui oeuvrent avec moi à cette aventure de plus en plus collective: prendre soin des gens, particulièrement des plus faibles dans une France côté Jardins. Donc, forcément, loin des Cours ;-)

medium_trèfle.jpg


S'il advenait que l'un des trente mille visiteurs gagnent un loto aujourd'hui, il va sans dire que j'aurais des suggestions jardinières, menuisières, ferforgères, fontainières et tailledepierres à lui faire! ;-)
medium_fer-seq-7.2.jpg

11/04/2007

MASQUELIERE: modèle Fanny ;-)

Regardez ce que les cloches m'ont apporté pour Pâques!!! medium_masquelière_Fanny.JPG
Là, entre deux iris déjà fleuris et au pied d'un lilas, posé délicatement entre deux mails, il y avait ceci:
un nouveau modèle de banc spécial personnes âgées "en bois, mais les planches découpées en rond, un gros pied en fonte, un dossier haut et bien droit, pour le dos qui fatigue...
Bon, imagine que les poteaux de la pergola sont droits !!! ;)))"

Joli modèle, qui portera évidemment le nom de sa créatrice: le Fanny.

Nul doute qu'il sera très populaire de Marseille à Manosque...

Je vous laisse pour la matinée.

Il paraît qu'il vaut mieux "liquider" de soi-même une entreprise aussi nuisible avant qu'un tribunal de commerce ne vous y contraigne.

Bon sujet pour un bac blanc:
"En quoi le suicide vaut-il mieux que l'assassinat ?"

Vous avez trois heures.

07:35 Publié dans Jardins | Lien permanent | Commentaires (11)

06/04/2007

LE BIBLIOTHECAIRE ET LE JARDINIER

Décidément, notre bibliothécaire est un type épatant!

Grâce à lui, j’étais reçu hier à la mairie de Paris pour y présenter “le petit jardin des conséquences” à une interlocutrice chargée des personnes handicapées.

Attentive, pragmatique, elle a vite adhéré au projet, soulevant l’une après l’autre toutes les difficultés administratives, foncières et autres joyeusetés que le carcan des procédures nous réservent.

Puis, le “mamiedrome” l’ayant fait sourire, elle a fait venir son homologue chargée des personnes âgées à laquelle j’ai pu présenter la promenade sécurisée et les bancs adaptés.

Allez vite vous faire belles filles et beaux garçons car je les ai invité à venir visiter Fleuyland où elles découvriront, outre la pertinence de vos commentaires, mon premier jardin “alzheimer” ici:
http://danseavecleshoux.20minutes-blogs.fr/archive/2007/03/21/jardin-alzheimer-chantier.html
le manège jardinier ici:
http://danseavecleshoux.20minutes-blogs.fr/archive/2006/08/11/le-manege-jardinier.html
et ma conception de ce métier si particulier là:
http://danseavecleshoux.20minutes-blogs.fr/archive/2007/02/19/un-metier-a-part-entiere.html

Dans la vraie vie, elles s’appellent Marion et Cécile.
Ai-je besoin de vous demander de leur réserver le meilleur accueil? Evidemment non! ;-)

Puis, m’en allant faire mon compte-rendu à Johnmarguerite, je repèrais le terrain d’une “embuscade publicitaire” qui, le moment venu, devrait vous faire bien rire.

Merci de tout coeur, ami bibliothécaire.
Grâce à toi, une certaine idée du bonheur a fait un grand pas en avant.

Pourquoi n’es-tu pas candidat ?!!

A toutes et à tous je souhaite un bon week-end de Pâques.

medium_lilas.jpg

04/04/2007

ENVOLEE

Méfiez-vous des politiques: ces gens-là n’ont pas de parents.

“Danse avec les houx” vient d’accueillir cette nuit son (sa) 18 124° visiteur(teuse) unique.

Je sais que vous n’êtes pas obligés de le croire, mais c’est un fait dont notre professeur de danse pourra témoigner à la demande.

Ajoutons à cette merveilleuse nouvelle deux propositions par chacun(e) vérifiable:

1 - Les médias nous abreuvent de sondages et d’analyses.

2 - Les partis politiques truffent nos boîtes à lettres et nos boîtes à mails de paperasses et autres courriers électroniques. (Sur cet aspect de la “campagne en ville”, je vous invite à passer lire le drôlissime billet de MAQJ’A sur “Vive le feu!” - lien dans la colonne de gauche)

Nous voici en présence de trois éléments qui nous laissent supposer que ça sonde et ça surfe tous azimuths, toutes tendances confondues.

On peut en déduire qu’il y a parmi ces dix huit mille cent vingt quatre passant(e)s quelques partisans de candidats.

Dont un(e), soyons fous, qui en vienne à se dire: “Dis-donc, ces petites promenades fleuries, ces bancs adaptés, ces exercices cognitifs pour la mémoire et les sens, ce serait drôlement bien pour Papa ou pour Maman” et, s’il a encore cette chance, “pour les deux.”.

Du coup, rien ne l’empêcherait (me semble-t-il) d’attirer l’attention de son parti sur le travail qui se propose ici.

Le dit-parti, dés lors, confierait à ses communicants le soin de matérialiser son intérêt au respect et au bien-être des “ainés” par une formule facturée très cher du genre: “Les promenades de Danse avec les houx, je m’engage à en mettre partout!”

La salle applaudirait à tout rompre le leader charismatique et reprendrait le slogan à l’unisson... “Les pro-me-nades/// de Danse avec les houx/// On va// On va // En - mettre - par-tout!”

Je sais: la rythmique est très connotée gauche revendicative, mais les autres, tous les autres, on le droit d’essayer en sautant sur place, en avançant de trois pas et en reculant d’un, en zig zag, en chantant éventuellement après:

“Vieillesse, si tu continuuues,
Les fils à Pépère, les filles à Mémèreueu,
Vieillesse, si tu continuuues,
Les fils à Pépère vont te botter l’ c...”

Vous m'avouerez que ça donnerait aux meetings une autre dimension que: “MA-CHIN (clap-clap-clap facultatif) PRE-SI-DENT (E)!!! que je ne peux m’empêcher de trouver toujours un peu “court”.

Du coup les autres partis, bousculés par l’introduction d’une dimension tellement humaine dans la ”campagne”, s’empresseraient de soutenir véhémentement le droit des enfants handicapés à des manèges jardiniers, et celui des enfants TED à des petits jardins des conséquences.

Ce qui, inéluctablement, créerait un nombre considérables d’emplois dans les jardins, la menuiserie, le fer forgé, la taille de pierre, les fontaines, susciterait de nombreuses interventions d’artistes musiciens, sculpteurs, doperait la production horticole et, compte tenu des méthodes préconisées dans ma note précédente (Avis de tempêtes!), ferait un plaisir fou à Nicolas Hulot qu’on sent un peu dépressif ces jours-ci.

Mais méfiez-vous des politiques: ces gens-là n’ont, semble-t-il, pas d’enfants non plus.medium_Souffleur_à_bisous_face_cop.JPG


Le souffleur à bisous du manège jardinier, de Corinne JOACHIM

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu