Avertir le modérateur

31/05/2007

UN AN, déjà.

medium_gateau_d_anniversaire.jpg Voilà un an aujourd'hui que j'ouvrais pignon sur web en publiant "CRAME LA HAINE!", un projet de spectacle transdisciplinaire que me faisait l'honneur de venir soutenir presque immédiatement ma première commentatrice: Sarah Zoudoustein.

Puis des chansons, des jardins, des comtes, des projets de toutes sortes et des rires mémorables à la suite d'incursions nocturnes de silencieux bataillons de la Glorieuse Armée d'Orient...

Puis Fleuryland, sa bibliothèque au coeur du parc, son école, son bistro...

Des moments difficiles aussi, avec de vrais témoignages de chaleur humaine, d'authentiques fraternités, grâce auxquels tout a été moins dur, moins sec, moins pesant.

Aux 22 421 (22 Grabuge-inside joke) visiteur(se)s uniques venus se promener dans ces 118 040 pages, je veux dire mon infinie gratitude d'accompagner et d'encourager ainsi le rude chemin d'un jardinier de vos amis.

MERCI!

Et là-dessus je vous laisse pour la matinée.

Entre autres urgences pressantes, j'ai là, tout de suite, les coins des yeux à m'essuyer.

30/05/2007

C'EST PAR LÀ...

Pour VRAIMENT bien commencer la journée,
et pour avoir un aperçu de ce qui nous attend Dimanche (si la météo nous est clémente),
c'est par là que ça se passe:
http://paradisexpress.blogspot.com/search/label/amis.

MERCI, MADAME FIFI!!!

A celles et ceux qui connaissent la maison, je précise que Madame Fifi n'est pas l'épouse de mon canari Fifi Mozart mais la délicieuse hôtesse du blog qui vous attend ;-)

Après, courez vite vous faire belles filles et beaux garçons parce que nous fêterons le premier anniversaire du blog demain. Comme nous étions vingt deux mille trois cent trente quatre ce matin, je me demande s'il ne faut pas prévenir les voisins: ça risque d'être un peu bruyant!

medium_Sous_le_regard_de.3.JPG

25/05/2007

GUERRE A LA LAIDEUR!

Ha mes amis!
Je reviens du “salon” des maisons de retraite à la Porte de Versailles avec une conviction de salut public: il faut déclarer la guerre à la laideur!

On dirait qu’elle conditionne les cahiers des charges!

Jardins inexistants ou parfaitement idiots, mobilier ringard, ustensiles effrayants, le pire étant atteint loin devant aux stands des fauteuils roulants!
A côté, mon dessin de banc adapté passe pour une esquisse de Léonard et celui de Fanny pour une toile de Marie Laurencin! C’est vous dire...

Alors en résumé, ça donne:
1 - T’es vieux.
2 - T’as mal à peu près partout.
3 - Tu ne peux presque plus bouger.
4 - Tu as, on le conçoit, le moral dans les charentaises.
5 - En prime, tu passes tes derniers jours dans un décor cauchemardesque.

Et, cerise sur le gâteau découverte aussi hier, une norme recommande aux soignant(e)s de ne pas t’appeler par ton prénom et d'éviter de te tutoyer, même si il (elle) t’aime bien.

Même la chaleur humaine t’est défendue!!!

Anticipons un peu en ce qui me concerne: au lieu de “Fleuryval, tu prendras bien un petit Muscadet en rentrant du jardin?” ça donnerait: “Monsieur, vous avez pris vos gouttes avant d’aller dîner?”

Promis-juré: si dans le premier cas de figure ça déclenchera immanquablement un doux sourire accompagné d'un tendre: "Bien sûr, mon petit. Avec un p'tit Monaco, sans te commander...", dans le second, ce sera le pommeau de ma canne dans la tronche !!!

Alors on va reprendre ici une vieille bataille déclarée en son temps à Bordeaux contre la laideur orthopédique.

Avec j’en suis convaincu le concours enthousiaste de notre nouvelle ministre de la culture parce qu’il y a là un chantier colossal et un travail de titan pour les créateurs en général et les designers en particulier.

Quand on sait qu’il y a des gens qui travaillent sur l’esthétique d’un presse-purée ou d’un fer à repasser, doit y avoir moyen qu’il y en ait deux ou trois qui se préoccupent de faire en sorte que le pire prenne des couleurs!

Dessinateurs(trices), à vos crayons!
Couturier(e)s, tapissier(e)s, à vos ciseaux!
Jardinier(e)s à vos motoculteurs!

On va tâcher de faufiler un peu de beauté dans cet univers!

Avec le concours de la poignée de gens fabuleux que j’ai rencontré là autour d’Age-Village, je n’ai aucun doute sur l’issue de cette bataille: ON VA LA GA-GNER !

Exceptionnellement, je ne vous mets pas de photo de ce que j’ai vu hier: je crois que personne ici n’a rien fait d’assez grave pour mériter ça.

24/05/2007

PARADIS...

Cela se mijotait dans le silence et l'ombre depuis quelques jours.
Là, ça se concrétise!

Une expédition au Paradis se prépare pour le Dimanche 3 Juin.

Direction le jardin d'André EVE à Pithiviers le Vieil dans le Loiret, puis pique-nique dans les bois.

Rendez-vous devant le Grand Parquet de Fontainebleau à 11 heures. C'est ici:
http://www.fontainebleau-tourisme.com/pays-fontainebleau/capitale-cheval/grand-parquet.asp

Après, c'est là qu'on va: petite fenêtre entr'ouverte sur ce qui vous attend...
medium_Paradis.JPG

Comme on dit ici: "Qui aime me suive!"

21/05/2007

VA MOURIR AU KREMLIN

medium_rat2.jpgTandis que je travaille à mon "jardin de racaille", à mes bancs adaptés pour les personnes âgées, à l'édition d'un manuscrit de Nathan sur son effroyable retour d'Aushwitz, à la préparation d'un livre sur mes jardins dont il fût déjà question ici, je m'aperçois éberlué que quelqu'un s'amuse à pénétrer, via je ne sais quel tuyeau sous-terrain, jusqu'à la plate-forme de mon blog pour aller y remettre et y remettre encore une vieille présentation vulgaire de mon premier roman que je m'étais empressé de corriger en son temps.

Je viens de le refaire. "Ba voilà", vous l'aviez constaté, a rarement cours ici.

J'en présente mille excuses aux lectrices et lecteurs attentifs qui, l'ayant aperçu eux aussi, me rejoignent dans la consternation et m'en ont fait part par mails.

Force est de constater qu'il y a des individus qui n'ont pas grand chose à faire et s'amusent de fort peu.

Mais, comme dirait La Fontaine, on n'attend pas des rats qu'ils se conduisent en tigres ni en chevaux de course, et il ne viendrait à l'idée de personne d'en engager un dans le Prix d'Amérique.

Présomption d'innocence.

Quel joli principe!

14/05/2007

JARDIN DE RACAILLE © Fanny

LE PARC DES TIGES:

Parc de santé et de réconciliation citoyenne.

medium_Parc_des_tiges.JPG

medium_Légende_jpeg_copie.JPG
Une ville voisine, confrontée à la violence des jeunes de ses “quartiers sensibles” m’a demandé de réfléchir à l’aménagement d’un parc dans lequel elle souhaite réaliser une promenade de santé pour les seniors peu sportifs (SPS).

Voici donc un projet (paysager) de “tour du monde à pied”, permettant de marcher, courir, monter, descendre, franchir, slalomer, enjamber, sauter... à son gré, à son rythme, à sa forme, cependant qu’il est partout donné à regarder, observer, étudier, écouter, sentir, toucher et goûter.

Voilà pour le parcours.

Jusque là, rien que de bien ordinaire pour votre jardinier.


A la réconciliation citoyenne, maintenant.

Le SPS ne demandant qu’à s’asseoir entre deux efforts, j’ai disposé le long des parcours quatorze de ces bancs adaptés aux personnes âgées, ombragés de pergolas fleuries que vous avez déjà vu passer ici et que l’association des bancs Co! va réaliser avec nos jeunes troublions, rien de bien compliqué n’intervenant dans cette production menuisière.

Mais, surenchérissais-je, imaginons un instant qu’une fois reposé de sa promenade quotidienne, le SPS veuille en faire un peu plus comme porter, pousser, tirer, piocher...

Il faudrait qu’il puisse aller donner la main sur quelques chantiers permanents dans ce parc.

Tant il est vrai qu'une heure dans ce jardin vaut bien trois heures au gymnase ;-)

Aussi ai-je d’abord disposé au coeur un verger de cerisiers et de fraisiers dont la production garantira en partie l’indépendance financière des associations d’insertion qui travailleront là. Pérennité oblige: l’avenir d’un tel projet ne peut pas être compromis par un(e) politique qui change.

Sans aller jusqu’à grimper dans les arbres, le SPS pourra y aider à porter les cagettes de fruits jusqu’au camion ou jusqu’à la cuisine...

Comme il va de soi que nos jeunes énergumènes ne seront pas tous nécessairement tentés par la menuiserie, les autres pourront apprendre à réaliser des murets de retenue en pierres sèches sur la colline des azalées du jardin japonais, des terrasses sur la partie Maghreb du jardin africain.
A tailler la pierre et à bâtir sur les chantiers du temple zen et de la pyramide de ma vallée des droits ;-)
SPS bienvenu à la manutention.

Cependant qu’aux écuries et à la volière du jardin d’Amérique, d’autres pourront apprendre à soigner, dresser et monter les chevaux et à prendre soin des oiseaux. L’unanimité semble faîte là-dessus au moins: les animaux les apaisent...
SPS bienvenu pour rentrer le fourrage et donner la main au pansage et aux litières.

Pour peu qu’un professeur nous rejoigne, d’autres pourront apprendre à réaliser des mosaïques sur les contremarches de l’orangerie. L’explosion du marché des piscines réserve à ceux-là un emploi garanti.

Aux ateliers, on apprendra aussi à travailler le fer, la poterie, la sculpture, les fontaines et la circulation de l’eau...

Et partout dans ce parc, on apprendra à labourer, semer, planter, palisser, tailler, arroser avec les méthodes du développement durable.
SPS bienvenu aux sacs de terreau, entre autres...

Bref, une école à ciel ouvert où l'on apprend d'abord le respect de l'autre, le goût du beau travail, à ranger et prendre soin des outils, à entretenir et réparer les moteurs et dont les mômes sortiront deux ans plus tard prèts à intégrer JDM.

JDM?

Jardiniers Du Monde ;-))))))))

Mais, me direz-vous, toute cette jeunesse en plein air va crever de faim vers midi!!!

Et vous aurez (encore) raison!

D’où la cuisine et le restaurant où jeunes et SPS pourront déjeuner ensemble, occasion idéale de découvrir que "l’autre" n’est pas nécessairement le jeune ou le vieux c. que "l'autre" s’imagine.

Et là, j’ai posé une exigence non-négociable.
A moi.
Rien que pour moi.
Moi-même.
Personnellement!!!

Si après quelques semaines dans ce parc un(e) instituteur(trice) retraité(e) se prend d’affection pour un de nos garnements et lui propose de l’aider à reprendre ses études là où celles-ci l’ont lâchement abandonné, je veux, (oui oui, vous avez bien lu: je VEUX) qu’une des (petites) rues menant aux jardins porte mon nom!

Rue Fleuryval! Ca le ferait, non ?

Que la réalisation d’un parc permette d’offrir à ces jeunes gens quelques alternatives professionnelles à l’itinéraire commissariat-juge-prison qui d’ordinaire constitue leur proche avenir me paraît chose souhaitable.

Et comme maintenant, tout est enfin devenu possible, je ne peux que suggérer qu’on se mette vite à l’oeuvre et que de bons sculpteurs m’envoient leurs propositions pour une grande statue équestre du président Sarkozy montrant la voie à suivre, tel le fameux Napoléon de Montereau.

medium_77MontereauNapoleon08.jpg


Du meilleur effet, donnant toute sa majesté au parc, je la verrais bien placée au bout de l’allée principale, sur laquelle on lira: “Au bout des tiges, il y a...”

Comme d’habitude, je soumets à vos critiques.
Tous amendements (bios, évidemment) bienvenus.



Si quelqu’un(e) pouvait me dire comment on tape le petit c encerclé symbole de copyright, cela me permettrait de rendre hommage à Fanny dés le titre: c’est elle qui l’a trouvé! Ma-gni-fique.
medium_rocaille.jpg

03/05/2007

ALZHEIMER: CA POUSSE!!!

Plaisir de jardinier: la graine semble lever!

Le 21 Juin 2005, je “livrais” mon premier jardin destiné aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer sur la commune de Cannes-Ecluse, circonscription de Montereau fault Yonne, Seine-et-Marne.
http://danseavecleshoux.20minutes-blogs.fr/archive/2007/03/21/jardin-alzheimer-chantier.html

medium_Portail.2.JPG


Naturellement, j’avais invité pour cette inauguration le ministre de la Santé, Monsieur Xavier Bertrand et la secrétaire d’état en charge des personnes âgées, Madame Catherine Vautrin, au cabinet de laquelle j’étais allé présenter mes projets de promenade sécurisée et de jardin thérapeutique. http://danseavecleshoux.20minutes-blogs.fr/archive/2006/07/24/vautrin-ou-vont-les-choses.html

La politique annoncée du gouvernement visant à maintenir ces personnes le plus longtemps possible à leur domicile, on pouvait en déduire que chaque maire de France allait se retrouver peu ou prou en situation de directeur de maison de retraite et qu’il allait devoir aménager lui aussi des promenades appropriées à l’ordre donné par la Faculté aux vieillards: “Lève-toi et marche!”.
J’invitais donc aussi le ministre chargé des collectivités territoriales Monsieur Brice Hortefeux.

Ayant réalisé ce jardin dans le plus strict respect des impératifs du développement durable, j’y conviais également le ministre chargé de l’aménagement du territoire, Monsieur Chistian Estrosi dans une invitation légère et souriante: “Je viens d’en aménager un petit bout. Si vous voulez venir voir...”

Ayant conçu tout mon travail comme des “jardins de la vie jusqu’à sa dernière goutte” comme d’exacts contraires des camps de la mort, j’avais invité également Simone Veil et les associations de déportés.

Le maire, le conseiller général et le député-maire voisin Monsieur Yves Jégo étaient naturellement conviés eux-aussi.

On le mesure assez ici: la moitié de la “garde rapprochée” du candidat savait pertinemment à quoi je m’acharnais.

Détail qui a son importance: les jardins étaient situés juste en face de l’Ecole Nationale Supérieure des Officiers de Police que venait visiter quelques jours auparavant Monsieur Nicolas Sarkozy en personne et en hélicoptère.

Quand on sait les précautions de sécurité prises en matière de déplacements ministériels, surtout en plein dispositif “vigie-pirates”, on devine que le ministère de l’intérieur savait très exactement qui se trouvait dans le jardin d’en face et ce que nous y faisions.

A défaut d’un intérêt passionné pour la maladie et les malades, une curiosité élémentaire aurait pu le pousser à traverser la rue, à s’enquérir de ce qui s’inventait là et à saluer ces jardiniers “réveilleurs de sens et de mémoires”.

Ce dont il se garda bien, tout comme l’ensemble des susnommés d’assister à l’inauguration, exceptions faîtes du maire, du conseiller général et du premier adjoint de Montereau essentiellement chargé de représenter le député-maire lors de ses (fréquents) empêchements.

Alors en lisant avant-hier:

“Nicolas Sarkozy s'est engagé, s'il était élu, à financer la lutte contre la maladie d'Alzheimer avec des moyens équivalents au milliard et demi d'euros consacré au plan cancer.

"Il faut engager puissamment les moyens de l'État" dans la prévention et la lutte contre cette maladie, a t-il dit lors d'une visite d'un centre spécialisé privé de lutte contre cette maladie à Bourg-Blanc, près de Brest.
Il a dit regretter que cette lutte dispose seulement d'un budget annuel de 200 millions d'euros, quand environ 890.000 personnes sont touchées à des degrés divers par la maladie.
Dans ce centre, qui dispose d'un "jardin thérapeutique" spécial (Tiens donc... NDLA) et d'une salle de relaxation adaptée, Nicolas Sarkozy s'est également prononcé en faveur d'un congé rémunéré pour les personnes accompagnant des proches en fin de vie.
"Une société se déshonore si elle n'accompagne pas dignement ses anciens", a t-il déclaré lors d'une courte allocution, après avoir rencontré quelques malades et le personnel soignant en compagnie de l'ancien ministre de la Santé Xavier Bertrand, l'un de ses deux porte-parole de campagne.
"En s'occupant des vieux, on s'occupe de nous", a t-il ajouté en promettant de multiplier les efforts pour le dépistage des maladies touchant plus particulièrement les personnes âgées.”

je me suis laissé aller à penser qu’avec encore un peu de patience nous allions (peut-être) la voir fleurir, cette graine tellement tardive...
medium_rose_tremiere.jpeg

11:40 Publié dans Jardins | Lien permanent | Commentaires (20)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu