Avertir le modérateur

25/06/2007

TU SERAS...

medium_Django.JPG Mon fils. Si tu étais là quelques fois depuis quatre ans, tu m'aurais vu étudier comme jamais, travailler comme un dingue et proposer partout des jardins pour les vieux, pour les enfants malades, pour les mômes "en danger"... sans pratiquement jamais rentrer un tune.

Tantôt, de gentilles assistantes sociales m'ont aidé à remplir mon dossier RMI, et à demander la CMU, au cas où...

Alors, sans doute, tu m'aurais demandé: "Vraiment, Papa, à quoi ça sert de bosser comme ça ?"

J'aurais gardé le silence en cherchant quoi répondre jusqu'à ce que me revienne:

"Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou, perdre d'un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre
Et, te sentant haï sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d'entendre mentir sur toi leur bouche folle,
Sans mentir toi-même d'un seul mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n'être qu'un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors, les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire,

Tu seras un Homme, mon fils."

Rudyard Kipling


NB: Les commentaires sont modérés.
Pour quelques temps.

Commentaires

Ce poème, ami, nous l'avions appris en 1989, dans ma classe et nous l'avions récité strophe après strophe, le scandant, le disant, le sussurant, le murmurant, l'aimant lors d'une fête du bicentenaire dans mon petit village de 232 habitants.
Ce sont des textes qui te font tenir debout, fier d'être Homme, fier de le montrer tout au long de son existence.
Que vivent Fleuryland et ses habitants libres de venir, partir, travailler, aimer, passer, chanter.
Millediou Céleste que l'estaminet ouvre grand ses portes.
La sècheresse envahit les gosiers.

J'avais écrit chez Céleste: "Si les soleils se referment un jour qu'ils gardent, au moins, le souvenir des silences souriants."

Silence.

Écrit par : GPMarcel | 25/06/2007

@ GPMarcel
Mersilence!
Un mot avec deux.
Forcément... On est un peu contraint à l'économie ;-)

Écrit par : Fleuryval | 25/06/2007

Que la terre ne soit foulée que par des braves...c'est vrai , quoi .... ça peut être beau comme un coquelicot , un homme qui revient du silence....

Écrit par : Flèche d'indien | 28/06/2007

Hugh, Flèche d'indien!
Non seulement ça peut être...
C'est!

"C'était une belle journée pour se taire", aurait dit Seating Coquelicot en déposant son carquois à l'entrée du tipi au soir de la bataille de Little Big Horn. (Propos rapporté par sa squaw in "Les guerriers du silence".)

Écrit par : Fleuryval | 28/06/2007

;-))) Pieds nus sur la terre sacrée ! juste un serpent autour du cou..p de pied !...

Écrit par : Flèche d'indien | 29/06/2007

P.S. " Sitting coquelicot " rires
Signé: Crazy Squaw !

Écrit par : Flèche d'indien | 29/06/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu