Avertir le modérateur

26/06/2007

COQUELICOT

medium_coquelicot.jpgA-t-on assez remarqué la vitalité du coquelicot?

Le voyez-vous, dans nos campagnes,
Rougir d’un si brillant éclat... ?
Le long de nos routes, alors que les herbicides de l’agriculture intensive l’ont totalement éradiqué des champs cultivés, il prospère sur les talus, sur chaque surface non-”traitée”.medium_coquelicots_111.jpg

Dans nos villes, sur un coin de trottoir, un terrain vague, sur une butte de terre laissée par des travaux, il est là.

Il eut été, en d’autres temps, un fameux symbole de Résistance. Facile à tagger, la nuit, sur un mur, une porte ou la voûte d’un pont: une simple tâche rouge vif eut dit qu’un partisan était passé par là...

Fils du vent qui le pousse et le sème à sa guise, il convient aussi bien aux nomades...

Il a été choisi à la fin de la première guerre mondiale pour célébrer le souvenir des morts au combat canadiens, britanniques et américains.

En phytothérapie, il symbolise la vie, la plénitude, la joie, le bonheur. On utilise les propriétés apaisantes de ses pétales pour calmer l’anxiété, la nervosité, l’insomnie.

Dans le langage des fleurs, le simple signifie “Extravagance fantastique” et le rouge “Consolation”.

Il sera désormais l’emblème de Fleuryland.

medium_coquelicot.2.jpg

Commentaires

Oooooh! Quelle beauté!

C'est ma fleur préférée...
Ce n'est sans doute pas un hasard :-)
J'adore qu'elle se faufile dès qu'il ya un petit espace de libre pour faire rire les talus et les terrains vagues .
Délicate et résistante, c'est un véritable pied de nez aux herbicides.
Bravo joli petit coquelicot! Tu es toujours là et c'est un bonheur de te savoir en vie!

Écrit par : Hélèna | 26/06/2007

Je rentre d'une imagerie...
et que vois-je, que lis-je : coquelicot, emblême de Fleuryland?

Sais-tu, mais tu le sais, il a été le symbole d'un dernier candidat au machin sis à l'Elysée?

Candidat que je soutins: Mousatche Akbar.

Si c'est pas un signe de plus, ça...

Écrit par : GPMarcel | 26/06/2007

Aaaah , ton emblème est déjà cher à mon coeur !
http://que-ma-joie-demeure.noosblog.fr/weblog/2006/06/des_degrs.html

http://que-ma-joie-demeure.noosblog.fr/weblog/2006/06/a_la_recherche_.html

Excuse l'aspect sinistré de mon blog en amont , les images sont en convalescence à la croix rouge mais cliquables encore ( c'est un ptit coup de grisou qui est passé par là un soir...plus qu'à recoller les pots cassés maintenant !...)

Écrit par : Flèche d'indien | 26/06/2007

confère "les compagnons du coquelicot", Troyat?
bises

Écrit par : fanny | 26/06/2007

Modères-tu toujours?

Car j'ai envoyé un commentaire.

Écrit par : GPMarcel | 26/06/2007

@ Hélèna
Approbation enregistrée ;-) Me voilà à songer à un pélerinage aux Saintes Maries des Coquelicots, quelque part sur une plage lointaine...
@ Fanny
C'est pour ton crayon, ça, je crois: la Madone des talus et son long manteau rouge dans "La lumière des justes" ;-)
@ GPMarcel
J'igonorais pour Moustache, mais va pour Madone Akbar! Avec du rock fort et du pain aux noix à la pointe des couteaux, un tonneau de Côtes du Rhône, des pèches de vignes, trois guitares, deux violons, une contre-basse en arrière, et les yeux dans les étoiles à chercher où c'est qu'elle peut bien être, la planète du P'tit Prince...
Vais modérer le temps que le collier fasse effet. Le pharmacien dit que ça peut prendre deux ou trois jours...
@ Flèche d'indien
Solidarité grisou! ;-) Toute excusée! J'ai eu aussi, ici même, un peu de ménage à faire...
Coquelicot adopté!

Écrit par : Fleuryval | 26/06/2007

Je crois bien savoir que le coquelicot ne résistait pas du tout aux herbicides, et qu'il était même, dans certaines régions, en voie de disparition.

Il ne doit son retour à la vie qu'à la générosité de sa floraison, à la multiplicité effarante de ses graines minuscules, et à quelques jardiniers ensauvagés qui les ont mises en sachets.

Et surtout à l'amour de tout un peuple, de "j'ai descendu dans mon jardin" à Mouloudji, qui s'est emparé plus vite que le vent de ces sachets miraculeux.

Des graines de coquelicots en vente... qui aurait pu l'imaginer!

Écrit par : mc | 27/06/2007

et avez-vous goûter au sirop de coquelicot ? C'est aussi agréable aux papilles que le rouge de ses pétales à l'oeil....

Écrit par : Saperli | 27/06/2007

@ mc
"Il ne doit son retour à la vie qu'à la générosité..."
C'est exactement ça: lançons gaiement le coquelicoton! Deux jours et deux nuits sur France 2, avec des tas de chanteurs habillés en rouge et noeuds papillon noirs autour de Nicolas Hulot et des téléspectateurs qui font des promesses de ne pas traiter quelques mètres carrés de leur jardin avec des herbicides. Et un grand compteur qui additionne au fur et à mesure les ares puis les hectares reconquis à la phytothérapie chimique! ;-)
Génial! On va se faire plein d'amis!!!
Quelques solides ennemis aussi.
Il en faut. Ca distrait ;-)))
"Comme un p'tit coqu'licot, mon âme..."
@ Mâme Popette
Vous permettez que je vous appelle Mâme Popette?
Génial itou!
Allez zou! Production intensive de sirop de coquelicot pour le nouveau cocktail à la mode cet été: le Fleury fizz'.
Dans le shaker, une cuillère à soupe de coquelirop, un dé à coudre de vieil Armagnac, un verre de champagne rosé et une goutte de jus de citron vert. Une cueillère à café de crème fraîche pour adoucir, un jaune d'oeuf pour voir venir, on secoue et on sert sur un lit de glace pilée dans un grand verre à liqueur.
Alors, M'sieur Poutine, on se le fait bien à Paris, le prochain G8 ?

Écrit par : Fleuryval | 27/06/2007

Sirop de coquelicot?
Zavez pas peur de voir débarquer les gendarmes, comme pour le malheureux fabricant de purin d'ortie, qui a vu son dangereux stock saisi par les défenseurs de la sécurité chimique?

Sérieusement, je suis en train de lire (à petites foulées, c'est un pavé et c'est du coriace) le bouquin de Veillerette et Nicolino intitulé "Pesticides, révélations sur un scandale français". Le titre est un peu raccoleur (Fayard...) mais le contenu est exemplaire de précision et de sérieux. Je suis très étonnée d'en entendre si peu parler: une enquête journalistique et historique de haut niveau, une mine d'informations.

Écrit par : mc | 27/06/2007

Bienvenue au réseau "Coquelicot", mc!
1 - Nous n'avons pas peur des gendarmes français, nombre d'entre eux sont nos amis.
2 - L'alambic affecté à la distillation de la liqueur de coquelicot est impossible à localiser, même avec les technologies les plus performantes, quelque part dans un souterrain reliant les pas de tir du plateau d'Albion aux caves de fromages du Larzac. Un avion renifleur ferait demi-tour rien qu'à l'odeur;-) Plus redoutable encore, c'est le commandant GPMarcel et ses maquisards moustachus qui en assurent la garde. C'est vous dire...
3 - Merci pour cette invitation à lire: "Pesticides, révélations sur un scandale français". Prendre soin de la terre, c'est prendre soin des gens.
Et inversement.

Écrit par : Fleuryval | 27/06/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu