Avertir le modérateur

29/06/2007

UN RIEN DE LUXE!

medium_diamant.2.jpg



Voilà un mois très exactement, je portais moi-même le projet de Parc des Tiges (autrement appelé le “Jardin de racaille”) http://danseavecleshoux.20minutes-blogs.fr/archive/2007/05/14/jardin-de-racaille.html à la Chancellerie, tandis qu’un exemplaire partait pour l’Elysée aussitôt après avoir entendu Madame Rachida Dati proclamer sur France Inter que “la jeunesse délinquante était un chantier présidentiel”.

Déterminé à n’employer que des techniques saines pour le créer et l’entretenir, tel un jardin pilote de développement durable, j’en adressais également copie au ministère de l’environnement, sous-titré “Parc-école de la Légion Jardinière”.

Puis, grâce à Fanny, nous attirions sur son blog dédié au droit des enfants l’attention du juge Rozensweig qui, en la matière, semble faire autorité.

Après en avoir posté un à la Protection Judiciaire de la Jeunesse de mon département, un autre au juge chargé des gamins turbulents de la ville où était né le projet.

Et l’avoir exposé sur mon blog “afin que nul n’en ignore”, comme l’on dit. ;-)

Delphine le mettait aussitôt à l’honneur sur son “paradisexpress”.

Soit dix exemplaires papier et, demain sans doute, 25 000 exemplaires virtuels.

Et...?

Rien.

Coté “autorités”, pas un mot!
Pas un mail!
Pas un coup de fil!
Pas un avis.
Pas une opinion.
Pas un encouragement.
Pas une réserve.
Pas une critique.
Pas une suggestion.

Rien

Vous m’avouerez que ce n’est pas du rien de solde.

Du rien de pacotille.

Du rien de rien...

Non! C’est un Rien majuscule.

Un Rien griffé, de luxe.

Un Rien de marque.

Un Rien de chez Néant, place Vendôme ou Faubourg Saint Honoré, Paris!

Avec un petit quelque chose d’historique et de “ministériel”.

Un Rien “so chic and so french!”, dont je ne suis cependant pas certain que le monde entier nous l’envie.

Un Rien qui me donne une idée pour un très grand parfum porté par une belle comédienne, à laquelle un journaliste demanderait: “Que portez-vous la nuit pour dormir? et qui répondrait: “3 fois Rien.”

Tandis que loin des caméras continuent de se remplir les tribunaux, les centres pour mineurs, les prisons parce que des citoyens-jardiniers ne peuvent pas même suggérer à des adolescents qu’il y a tellement mieux à faire que de casser des voitures, brûler des écoles ou terroriser les habitants d’une cage d’escalier.

Manque de communication, me direz-vous?

OK. Quand je vois sur quoi sautent nos journalistes ces temps-ci, je me demande s’il ne serait pas temps que je vienne vous claironner ma séparation d’avec...

A moins qu’il soit plus efficace de “traiter” de noms d’oiseaux, d’insectes ou pire encore quelques battu(e)s aux élections.

Qui dit mieux ?

J’attends vos suggestions.

Merci.

- De rien. ;-)
medium_coquelicot.3.jpg

28/06/2007

NUL N'EST PROPHETE EN SON PAYS.

Voilà: c'est par là que ça (se) passe:
http://webperso.mediom.qc.ca/~merette/jlm.html

De l'autre côté de l'Atlantique, au Nord.

Au Québec, précisément.

"Je reviendrai à Montréal..." © Robert Charlebois

Infinie gratitude, Marguerite ;-)

26/06/2007

COQUELICOT

medium_coquelicot.jpgA-t-on assez remarqué la vitalité du coquelicot?

Le voyez-vous, dans nos campagnes,
Rougir d’un si brillant éclat... ?
Le long de nos routes, alors que les herbicides de l’agriculture intensive l’ont totalement éradiqué des champs cultivés, il prospère sur les talus, sur chaque surface non-”traitée”.medium_coquelicots_111.jpg

Dans nos villes, sur un coin de trottoir, un terrain vague, sur une butte de terre laissée par des travaux, il est là.

Il eut été, en d’autres temps, un fameux symbole de Résistance. Facile à tagger, la nuit, sur un mur, une porte ou la voûte d’un pont: une simple tâche rouge vif eut dit qu’un partisan était passé par là...

Fils du vent qui le pousse et le sème à sa guise, il convient aussi bien aux nomades...

Il a été choisi à la fin de la première guerre mondiale pour célébrer le souvenir des morts au combat canadiens, britanniques et américains.

En phytothérapie, il symbolise la vie, la plénitude, la joie, le bonheur. On utilise les propriétés apaisantes de ses pétales pour calmer l’anxiété, la nervosité, l’insomnie.

Dans le langage des fleurs, le simple signifie “Extravagance fantastique” et le rouge “Consolation”.

Il sera désormais l’emblème de Fleuryland.

medium_coquelicot.2.jpg

25/06/2007

TU SERAS...

medium_Django.JPG Mon fils. Si tu étais là quelques fois depuis quatre ans, tu m'aurais vu étudier comme jamais, travailler comme un dingue et proposer partout des jardins pour les vieux, pour les enfants malades, pour les mômes "en danger"... sans pratiquement jamais rentrer un tune.

Tantôt, de gentilles assistantes sociales m'ont aidé à remplir mon dossier RMI, et à demander la CMU, au cas où...

Alors, sans doute, tu m'aurais demandé: "Vraiment, Papa, à quoi ça sert de bosser comme ça ?"

J'aurais gardé le silence en cherchant quoi répondre jusqu'à ce que me revienne:

"Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou, perdre d'un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre
Et, te sentant haï sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d'entendre mentir sur toi leur bouche folle,
Sans mentir toi-même d'un seul mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n'être qu'un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors, les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire,

Tu seras un Homme, mon fils."

Rudyard Kipling


NB: Les commentaires sont modérés.
Pour quelques temps.

22/06/2007

RÊVE ET REALITE

Est-ce d’avoir entendu qu’il fallait travailler plus?

L’un des bureaux du Centre Communal d’Action Sociale. Intérieur jour.
Pendu-planté, me voilà à demander secours à l’assistance sociale. Mon book est ouvert sur le bureau à la page des félicitations de notre ministre de la santé, Madame Roselyne Bachelot.

medium_Couverture_book_jpeg.JPG

Mon interlocutrice feuillette attentivement, découvrant la promenade sécurisée, le jardin alzheimer, le manège jardinier, le petit jardin des conséquences, le jardin de racaille... Puis, relevant la tête:

“ J’adore ce que vous faîtes!”

Et de me conseiller de demander la liquidation judiciaire au plus pressé, un délai de trois mois devant courir à compter de la mort de l’entreprise avant de pouvoir, enfin revenu à la case départ, “bénéficier” du RMI, de l’APL et de la CMU...


Est-ce d’avoir entendu toute la journée d’hier qu’on fêtait la musique?

Appartement. Intérieur nuit.
medium_guitare.jpgSommeil profond. On frappe à ma porte. Je me lève précipitamment et cours ouvrir.
Ce n’est pas l’huissier.
Dans l’encadrement de la porte, Madame Christine Albanel notre ministre de la culture me tend en souriant ma guitare saisie l’année dernière... Puis, dans un murmure:

“J’adore ce que vous êtes!”

L’une de ces deux scènes est rigoureusement exacte.

Laquelle ?

17/06/2007

SPECIAL POTE-PIN-PON-URGENCE


podcast


Quatre en boucle maintenant, deux ce soir avant de te coucher et une tournée des bars si la douleur persiste.

Confirme-moi: c'est bon, une pharmacie de garde, le week-end?

15/06/2007

NOUVELLE RUBRIQUE!

medium_panier.jpg
"En bleu!", s'écria Ali alors que je m'apprétais à signer à l'encre noire les documents constitutifs de l'association d'insertion que je vais avoir l'honneur de vice-présider.
Devant mon air ébété, Ali confirma en distribuant des bics bleus à toute l'assemblée: "Les documents pour la préfecture doivent être signés en bleu. Si si..."

J'appris ainsi ce que j'ignorais encore: ma signature est moins, voire pas du tout la mienne selon sa couleur.
Fleuryval en bleu, c'est moi!
Mais Fleuryval en noir ou en rouge, ça se discute!
Imaginez en vert...

Imaginez plus tard, à la manière de Georges Brassens:

“... Et quand prenant ma tombe en guise d’oreiller
Une jolie fonctionnaire viendra s’y reposer
Avec moins que rien de costume,
Qu'en belles lettres dorées au milieu de la dalle
Elle lira: “C’est ici que repose Fleuryval”
Elle en doutera, je présume...”

Comme il m'en arrive ou qu'il m'en revient trois ou quatre du même tonneau chaque jour, j'ouvre donc une nouvelle catégorie "PANIER DE SOTTISES" (pour rester poli) que je vous invite à remplir.

J'ai dans l'idée qu'il sera vite trop petit...

LE CENTIEME SINGE

Très belle information envoyée par Arlette, à partager.medium_macaque.JPG

Voilà ce que révélèrent d'étonnantes observations anthropologiques japonaises, liées à l'étude en milieu naturel - pendant 30 années -, des macaques de l'archipel des îles Okinawa Tô : Dans l'île de Koshima, des scientifiques approvisionnaient les singes de patates douces qu'ils laissaient tomber sur la plage. Les singes aimaient bien le goût de la patate douce crue, mais trouvaient déplaisant de manger du sable...

Imo, une jeune femelle, trouva la solution au problème en lavant les patates. Les observateurs notent que les premiers à suivre l'exemple de la guenon sont les jeunes singes, qui l'accompagnent au fil des jours, de plus en plus nombreux, avec d'autres femelles. Les plus réticents sont les vieux singes, rivés à leurs habitudes, qui observent ce manège avec des grimaces réprobatrices...

Les années passent, et le processus continue lentement à s'amplifier jusqu'au jour où ce groupe atteint une "centaine" d'individus... Ce matin là, le "centième" singe apprit à son tour à laver ses patates, et c'est à ce moment qu'il se passe un phénomène extraordinaire : toute la communauté bascule et l'ensemble de la société des singes adopte ce comportement. Plus extraordinaire encore, les scientifiques découvrirent, stupéfaits, que ce nouveau comportement venait de franchir l'océan d'un seul bond !... Des colonies de singes occupant d'autres îles, et même la troupe vivant sur le continent dans la ville de Takasaki, commencèrent eux aussi à laver leurs patates douces !...L'addition de "l'énergie mentale" de ce "centième" singe créa donc une véritable percée idéologique, une révolution culturelle inattendue. La nature elle-même délivrait ce message : lorsqu'un certain nombre d'individus atteint un niveau de Conscience, celui-ci peut être transmis d'un esprit à l'autre !... Même si le nombre exact d'individus touchés par ce changement peut varier, le phénomène du "Centième singe" demeure le même. Lorsqu'un nombre restreint de personnes apprend une nouvelle façon de penser, de vivre, et d'agir, ce nouvel apprentissage reste connu des seuls initiés. Cependant, il suffit alors qu'une seule personne parvienne à son tour à cette nouvelle Conscience, pour que celle-ci atteigne presque tout le monde !...

Comme le clame aussi Bernard Werber dans sa "Révolution des Fourmis" : « C'est à vous maintenant de faire la révolution. Ou l'évolution. C'est à vous de forger une ambition pour votre société et votre civilisation. C'est à vous d'inventer, de bâtir, de créer afin que la société ne reste pas figée et qu'elle n'aille plus jamais en arrière Partez à la conquête de nouvelles dimensions de réflexion. Sans orgueil, sans violence, sans effets spectaculaires. Simplement, agissez. Nous ne sommes que des hommes préhistoriques. La grande aventure est devant nous, non derrière. Utilisez l'énorme banque de données que représente la nature qui vous environne. C'est un cadeau. Chaque forme de vie porte en elle une leçon. Communiquez avec tout ce qui est vie. Mêlez les connaissances. Inventez. Chacun d'entre vous est une fourmi qui apporte sa brindille à l'édifice. Ce sera long, vous ne verrez jamais les fruits de votre travail mais, comme les fourmis, accomplissez votre pas. Un pas avant de mourir. Une fourmi prendra discrètement le relais, et puis une autre, puis une autre, puis une autre... La Révolution des fourmis se fait dans les têtes, pas dans la rue ! »

Merci, Arlette! ;-)

12/06/2007

SAUVER L'HONNEUR!

Qu’est-ce que j’apprends?!!

Du moins tout le web en bruisse...

Nos amis russes auraient, comme à leur coutumière habitude, fait trinquer plus que de raison notre sobre président?

Genre: “Le p’tit nouveau, nous allons voir s’il tient la distance... Nicolas, avec ton prénom de tsar, tu dois être un homme, toi: Nasdrovia!”.

Difficile de se dérober à un sommet des grands.

Ce que je ne peux m’empêcher de trouver curieux dans cette affaire, c’est qu’il ne se soit pas trouvé dans son entourage un militaire ou un diplomate connaissant bien les russes pour le prévenir de l’embuscade.

Qu’à cela ne tienne.

Le président Poutine aura bien l’occasion de venir nous visiter dans les mois à venir ;-)

En remplacement exceptionnel et circonstancié du chef du protocole, je me porte volontaire pour porter les toasts avec lui et ses aides de camp.

Les incontournables, pour commencer...

A l’amitié franco-russe!
Au peuple russe!
A la grande Russie!
A la Russie éternelle!
A l’escadrille Normandie-Niemen!

Puis, comme notre hôte fait restaurer St Petersbourg et se présente comme un amoureux des belles lettres et des arts, nous continuerons par:
A Tchekov!
A Gorki!
A Tourgueniev!
A Dostoïevski!
A Borodine!
A Chostakovitch!
A Moussorgski!
A Miaskovsky!
A Rimsky-Korsakov!
A Prokofiev!
A Rachmaninov!
A Rubinstein!
A Stravinsky!
A Tchaïkovski!
A Rostropowitch!

Après, on attaquera les danseurs et les peintres et si ça ne suffisait pas, on sortirait les nôtres!
A Molière!
A Berlioz!
A Matisse!
A Renoir!
Les deux!...

Je suggère que nous attaquions cela après le déjeuner afin que notre prestigieux visiteur soit à point pour le JT de vingt heures auquel l’une de nos grandes chaînes n’aura pas manqué de l’inviter.

Ainsi, face cameras, il pourra montrer aux peuples ébahis comment il aura appris vite et bien:

“Il est des nôtres, il est du G8 comme nous autres...!”

GPMarcel, sans te commander, prépare le Choum et graisse les brouettes!
Notre sens de l’hospitalité et notre légendaire courtoisie commanderont à l'issue de raccompagner Monsieur le Président et son escorte ;-)

11/06/2007

"FONTAINEBLEAU, MORNE PLAINE..."

medium_waterloo.jpeg Charles Napoléon, les fidèles s'en souviennent, fût le premier à soutenir le "Petit jardin des conséquences" pour les enfants autistes.

Candidat du Modem sur la circonscription de Fontainebleau, son score au premier tour ne l'autorise pas à participer au second.

Malgré la défaite, et plus encore à cause d'elle, je tiens à lui témoigner publiquement mon estime.

J'ai lu pourtant que le souvenir de Marengo valait encore son pesant d'or.

Ca console...

http://www.lefigaro.fr/france/20070610.WWW000000078_sabre_napoleon.html

VA MOURIR A BANGKOK! Rupture

medium_1°_de_couv_bleu…rir_Bangk_c.JPG
"... L'auteur est donc à compter de ce jour libre de tout engagement envers son éditeur."

VA MOURIR A BANGKOK! est donc retiré du commerce et le lien vers le site de vente en ligne supprimé.

A cheval pour de nouvelles aventures!

10:55 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (6)

07/06/2007

FELICITATIONS DU MINISTRE DE LA SANTÉ

medium_Félicitations_BACHELOT.JPG
Je sais: ce n'est pas joli du tout de racourcir dans le temps le triomphe de sa fille. en publiant une seconde note le même jour.

Mais !

Ce n'est quand même pas de ma faute si je découvre en rentrant dans ma boîte aux lettres les félicitations de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN, Ministre de la Santé, "pour le travail accompli" dans les jardins pour les personnes âgées.

Ce qui devrait sans doute rendre un peu plus faciles les conditions de tout le travail qui reste à accomplir.

En particulier pour les bancs adaptés.

Comme vous avez été nombreu(ses)x à y contribuer ici-même, c'est pur bonheur de les partager avec vous.

SOUS VOS APPLAUDISSEMENTS!!!

Je m’étais fixé une règle sur ce blog: ne jamais y faire étalage de vie privée et concentrer tous nos efforts sur les propositions, corrections, améliorations, embellissements de tout ce qui s’y propose en matière de jardins, d’art et plus généralement de bien public.

Je profite de ce préambule pour remercier tou(te)s celles et ceux qui la respectent.

Mais là, force est de déroger.

Un sms de ma fille Marie-Gypsie m’apprend qu’elle est admise en hypokhagne à Bordeaux à la rentrée prochaine.

Alors, tandis que s’avance ma blondinette sous la lumière des projecteurs, je vous demande de faire un triomphe à la petite demoiselle qui rend son papa tellement fier!

medium_Marie-Gypsie.JPG

04/06/2007

DU BONHEUR AU MENU? EN VOILÀ!

medium_Malarmé.JPG Aujourd'hui, le bistro de Fleuryland vous propose:

- en entrée: son rosier grimpant fétiche Guilaine de Féligonde sur la façade de la maison-musée de Stéphane Mallarmé à Vulaines (77)

- en plat du jour une femme radieuse dans le jardin époustouflant d'André Eve à Pithiviers le Vieil (45)medium_André_Eve_1.JPG

- en dessert un petit bonhomme content au même endroit.medium_Hugo_chez_André_Eve.JPG

Le tout cueilli hier.
Du jardin, c'est évident...

10:22 Publié dans Jardins | Lien permanent | Commentaires (18)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu