Avertir le modérateur

11/08/2007

L'AFFAIRE LE PIRE. Livre III (1)

Livre III


Une lumière rouge de plus en plus intense transperce les vitres de la porte d’entrée.
On entend s’arrêter un court instant la troupe des Harley Davidson.

Lucifer (off)
Salut mes petits loups! A plus tard! Peut-être...

Le cortège redémarre et s’éloigne. Des pas s’approchent dans la nuit.
Django effaré derrière son comptoir.
Assis sur un tabouret bas, Le Pire se racrapote sous un regard haineux.
Seule Mado prend ostensiblement plaisir à l’arrivée “grand spectacle” du diable.

Alors que les trois regardent vers la porte du bar, Lucifer, rock star, arrive au milieu du public.

Lucifer, à un spectateur.
Ha tu es là, toi ?!! C’est pourtant ton soir de poker ?! Qu’est-ce que tu fais au théâtre ?

à une spectatrice.
Et toi ? Qu’est-ce que tu fais dans ce pantalon ? Tu ne comptes pas me les faire pécher sans y mettre un peu de cuisse, tout de même ?!! La tentation, ça se travaille!!! Allez zou! Va te changer! Mini-jupe, talons, bas-couture. Hop hop hop!

à ceux du fond.
Mais... Qui je vois là ? Ce sont mes banquiers ! Ca va, mes voleurs ? La journée a été bonne ?
La nuit sera meilleure!

à tous, se frayant un passage pour atteindre la scène.

Place, mes enfants! Voyons, laissez-moi passer, mes petits. Mais oui je vous aime. Je serai tout à vous, tout à l’heure...

considérant Mado venu l’accueillir à l’avant-scène.
... Peut-être...

Lucifer, sautant agilement sur la scène.
Amis du club, bonsoir!

Lucifer prend la main que lui tend Mado et la baise longuement. Le Pire frise l’apoplexie. Django est éberlué.

Mado, retirant sa main.
Lulu, voyons...

Lucifer, la détaillant avec insistance des pieds à la tête.
Oui... Plus tard... Peut-être...
Puis, jetant sa cape sur le comptoir.
Django, champagne!

Django
Wahou la classe!

Lucifer
Non. Pas la classe. L’ordinaire. Le champagne, c’est le galbe du téton qui te manquait sous la paume. “Plus rien sous la main de l’homme! Plus de fesses, plus de cuisses, plus de tétons! De la salope de dinde!!!”
Mais quand le téton manque, quand la fesse fait défaut, appelle-moi! Ou invente-les! L’antidote est dans les bulles, frère de la nuit! Flibustier! Marchand de rêves! Oh que je t’aime, toi!

Django
Et moi donc, Monseigneur...
Comment dois-je appeler Monseigneur ?
Prince des Ténèbres? Méphisto ? Lucifer ?

Lucifer
Voyons, mon petit, tous les barmen m’appellent Lulu.

Mado retourne s’asseoir au comptoir. Lucifer la suit des yeux puis se précipite vers elle.

Lucifer
Ha Mado! Ma belle Mado!! Ma déesse!!! Mon amour...
Mon Dieu que tu es belle ce soir! Et puis quel temps idéal tu nous as fait! Pour une fois que nous nous retrouvons ensemble à Fleuryland... Il faut que je t’embrasse.

Mado
Vade retro, Don Juanas! Tu vas nous mettre en retard.
D’ailleurs tu es en retard.

Lucifer
En retard ? Mais que veux-tu, j’ai un oeil sur mes affaires, moi! Je travaille, moi.

Mado
Trop!

Le Pire
Alors, on commence ?

Lucifer
Ha tu es déjà là, toi! Bonsoir, tristesse.
Dis-moi, je ne t’ai aperçu nulle part aujourd’hui. Tu étais malade ou tu nous conspirais un mauvais coup ?

Le Pire
C’est toi qui me dis ça ?!!
Mais au fait, Mado, qu’est-ce qu’il fait ici, le tentateur ? On n’avait pas besoin de lui pour lui règler son affaire!

Mado, à Django.
Comme tu vois, Monsieur est soucieux du droit. Tu noteras son attachement à la défense...

Le Pire
Mais enfin, avec tout ce qu’il a fait, tu ne voudrais quand même pas qu’il se défende!

Mado
Ce ne sera pas à lui de se défendre.

Le Pire
Comment ?!
Mais alors c’est le procès de qui ?
Qu’est-ce que vous avez maquillé ensemble ? Tous les deux. Derrière mon dos. Contre moi, forcément...

Mado et Lucifer opinent du chef.

Le Pire
Mais enfin, qu’est-ce que vous me voulez ?

Mado et Lucifer, ensemble.
T’éviter !

Le Pire, à Lucifer.
Eviter Le Pire?! Et pour l’éviter, tu le fais venir ? Tu baisses, mon garçon.
Remarque, ça fait bien mon affaire.

Lucifer
Ca, on le verra à l’issue de ton procès, mon petit “vieux”.

Le Pire
Mon procès! On croit rêver...
Mais à la fin qu’est-ce qu’on me reproche ?
Et d’abord, sur la plainte de qui ?

Mado
Sur la mienne! Pour fanatisme, barbarie, féodalité et diffamation.

Lucifer
Jointe à la mienne pour tristesse, ennui, sinistrose et lugubrisme.

Django
Lugu quoi?

Lucifer
Lugubrisme: théorie, pratique et militance du lugubre.
Regarde-le: il est lugubre.
Lugubre, c’est ça.

Le Pire
Mais enfin il n’y a rien dans les codes contre ça, que je sache!

Puis, chantant:

“Je suis lugubre, voilà ma gloire
Mon existence et mon soutien!”

Mado, à Django.
Rien dans vos codes contre ça ? Voilà peut-être enfin un travail sérieux pour votre parlement...

Le Pire
Mais pourquoi, Mado ? Pourquoi ?
Ca te dérange que je milite pour Toi ? Que je fasse tout pour que Ton règne vienne ? Que ma volonté soit faîte ? Que je remporte de mon mieux les élections démocratiques en enfer ?

Lucifer
Coment-pardon? Qu’est-ce que c’est que cette histoire d’élections démocratiques en enfer ? Ici ? Sur terre ? Chez moi ?

Le Pire
Ha là, il n’est pas tranquille, l’histrion Lulu! Nous connaissions le crétin des Alpes. Ce soir nous ne doutons plus qu’ily en ait un autre: le crétin des enfers! Pourtant, il devrait bien le sentir qu’ils en ont marre, ses sujets, de ses réjouissances! C’est Mado qu’ils veulent! Avec moi comme premier ministre!!! J’ai du monde derrière moi, et tu le sais!

Lucifer
C’est pour ça qu’on est là. Toi comme premier ministre, il n’en est pas question. Tu es le pire qui pourrait arriver aux hommes comme aux dieux. D’ailleurs, les souvenirs que tu as laissé à chaque fois qu’on t’a un peu laissé faire...

Le Pire
Quand vous m’avez vu à l’oeuvre, il y avait tout de même moins de débauche! Moins de corruption!

Mado
Mais as-tu vu ce que ça m’a coûté en vies humaines, en souffrance, en temps perdu ? Et il n’y avait pas moins de corruption. Vous étiez seulement moins nombreux à vous en partager discrètement davantage. C’est tout.
Tu as tout bâti sur le mensonge. Qu’est-ce que tu as été leur faire croire, aux juifs ? Que je n’avais rien de mieux à faire que de surveiller s’ils ne bossaient pas pendant le shabat !
Aux musulmans qu’ils me manquaient des respect s’ils mangeaient du jambon!
Aux chrétiens qu’il fallait absolument que la mère de mon fils soit vierge!
Non mais ça ne va pas bien, dis ? Tu te rends compte du genre d’abrutie pour qui tu me fais passer ? Ce n’est pas une image de Dieu, ça! Tout au plus celle d’une employée de bureau maniaque!!!

Piano

Alors que je passe mes journées à vous retoucher les plumes des oiseaux.... A vous arranger doucement la courbe d’un ballon des Vosges... A vous bricoler des couchers de soleil qui me font chialer Van Gogh au paradis...

Moderato

Et toi, t’es là, grosse buse, à les assurer que l’une des seules choses qui comptent pour moi, c’est qu’on cache une femme sous un clapier à lapin, qu’on cisaille la zigounette d’un petit garçon ou le clitoris d’une petite fille pour me faire plaisir ? Mais décidément tu es dingue! Tu imagines une seconde, une seule, que ça m’amuse de vous voir charcuter des enfants en prétendant que ce serait moi qui l’aurait demandé ? Tu me prends pour qui ? Pour Gilles de Ré ? Tu dirais ça à un cheval de bois, il te donnerait des coups de pieds!

Le Pire
Mais tes écritures, Chérie...

Mado, fortissimo.

QUOI, MES ECRITURES ?!!
QUOI, MES ECRITURES ?!!!
Tu n’as jamais changé d’avis, toi, sur tout ce que tu as écrit ? Non, hein ? C’est à ça qu’on reconnait les imbéciles: ils ne changent JAMAIS d’avis.
MAIS MOI, C’EST DIEU, NOM DE DIEU!
(Merci, Clavel.)
TU COMPRENDS, CA?
Ca, tu le comprends, n’est-ce pas ?
Alors écoute-moi bien et, si tu sortais d’ici tout à l’heure, va le répéter à la foule des pauvres gens qui t’écoutent:
JE - NE - SUIS - PAS - L’AHURIE - QUE - TU - RACONTES - PARTOUT!
JE - CHANGE -D’AVIS, MOI!

Le Pire fait le gros dos sous la douche céleste qui s’achève, comme elles font souvent, pianissimo.

Et puis qu’est-ce que c’est que cette histoire ? J’aurais demandé à Abraham d’aller égorger son fils sur une montagne pour me prouver qu’il m’aimait par dessus tout, et arrivé là-haut, je lui aurais crié: “Stop! Poisson d’Avril!” Tu veux quoi, exactement ? Me faire passer pour le plus lamentable des comiques ? Parce que ça, ce serait le pire, Le Pire! Dieu, sans humour, voilà le blasphème!

Le Pire
Mais justement, nous les avons beaucoup travaillé, Tes écritures...

Mado
RENDS-MOI MES LETTRES !
D’ailleurs, elles ne t’étaient pas destinées.
Toi et tes scribes vous écrivez tellement mal! Tellement embrouillé! Sans poésie! Sans humour!...
Alors que je ne suis que ça: Amour, Artiste...

Le Pire, bas, comme soufflant les mots.
Tolérance.

Mado
Tolérance.

Le Pire, même jeu.
Miséricorde.

Mado
Misericorde.
Arrête de me souffler mes répliques! Si j’avais besoin d’un chargé de communication, ça se saurait!

Le Pire
Mais c’est moi ta meilleure plume, Mado!

Mado, outrée
Pardon ? C’est l’oeuvre qui se moque de son créateur? C’est le bouquet!
Avec les champignons vénéneux, je savais que je n’avais pas vraiment réussi mon coup.
Avec les plantes carnivores non plus. D’ailleurs, j’ai le syndicat des papillons qui grogne...
Mais avec celui-là! Comment ai-je bien pu me gourrer dans la formule comme ça ?
Ce n’est pas un homme, c’est une erreur.
Pire, c’est une faute.
Pire encore: c’est une faute de goût!

Django, bas à Lucifer.
C’est ça, une colère de Dieu ?

Lucifer
Non. Ca, c’est juste une mise au point. Mais s’il a la mauvaise idée de répondre maintenant, tu pourrais en voir une vraie. Ce que je ne souhaite à personne.
Comme quoi je suis loin d’être aussi mauvais qu’on le prétend...

A suivre...

Commentaires

j'espère en voir une, de colère de dieu!

Écrit par : fanny | 12/08/2007

Gouleyant, petit lait, liqueur d'orange à la ficelle...je me délecte.

C'est fou, c'est frais, c'est vrai.

Merde, continue.

Écrit par : GPMarcel | 12/08/2007

A suivre... a je suis ivre de vous lire.

Écrit par : Philippe68 | 12/08/2007

Hugh ! Pendant l'entracte , je vais déguster devant mon tipi un de ces petits couchers de soleil comme nous les bricole Dieu-jardinier !! Pleure pas Van Gogh ! On voit ton coup de pinceau les soirs de fête dans le ciel !!:-))))

Écrit par : flèche d'indien | 12/08/2007

Quel talent!
Cela mérite d'être joué sur une scène prestigieuse afin que nul n'en ignore! ;-)
Bravoooooooooo! Un pur régal!
Révèrence de danseuse .

Écrit par : Hélèna | 12/08/2007

Bien le bonsoir à Lulu ! J'installe mon petit pliant dans un coin noir , par cette nuit sans lune ....

Écrit par : flèche d'indien | 13/08/2007

Immense honneur!
C'est la première fois qu'on voit arriver une spectatrice avec presque une demie-heure d'avance!

Écrit par : Fleuryval | 13/08/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu