Avertir le modérateur

18/08/2007

L'AFFAIRE LE PIRE - Livre VI

medium_sixtine.jpg







Django
Un travail d’intérêt général qui lui ferait voir la beauté du monde.

Lucifer
Comme quoi ?

Django
Jardinier, par exemple...

Mado
In-en-vi-sa-geable!

Django
Pourquoi ?

Lucifer, confidentiel.
Depuis que Monet est près d’Elle, Elle est impressionniste maintenant.
Et Elle me disait l’autre jour d’un jardinier qu’il était un peu comme le bout de Son pinceau. Ca m’étonnerait qu’Elle veuille risquer Le Pire sur ses toiles...

Django, contrarié.
Voulez-vous me dire à quoi ça sert que je sois Président ?!

Lucifer
Mais à rien! La dictature, c’est “Ferme ta gueule!”. La démocratie, c’est “Cause toujours...” et nous, on évolue entre les deux. Les pleins pouvoirs, mais avec ton avis, quand même...

Mado, doucement à Django.
J’ai mieux que l’exil et les travaux d’intérêt général.

Lucifer
Je m’en doutais!

Django
Moi aussi!
Je ne sais pas pourquoi mais depuis un moment, je ne suis plus bien sûr de mener les débats. Alors on me nomme juge, on m’appelle Président et l’on m’impose des sentences qui ne sont pas celles qu’en son âme et conscience la magistrature locale aurait cru bon d’établir. Tant pis...

Mado
Allons, Président. Au fond, que ressort-il de cette comédie ?

Django
Que l’accusé a horreur du plaisir et que la Défense a raté gravement l’une de ses oeuvres!
Mais comme la Défense peint, j’imagine qu’Elle doit bien avoir une gomme dans Son Saint Matos...

Mado
Une gomme ?!

Django
Oui. Un petit ustensile bien utile qui permet de corriger quand on s’est planté.
Avec celui-là, la statue ça va à peu près. C’est au baiser qu’il faudrait reprendre. En fait, c’est ça: il manque de souffle.

Mado
Pas toi!
Donc, un baiser-gomme, en somme ?
Lulu, qu’est-ce que tu en penses ?

Lucifer
Ca s’essaye...

Mado s’approche du Pire toujours assis face public, le saisit violemment par les épaules, le retourne et lui donne un baiser. Puis elle recule en s’essuyant les lèvres.

Mado
Qu’est-ce qu’ils ne m’auront pas fait faire ?!

Le Pire, se levant en chantant Faust.
“ Marguerite! “

Django
Ca marche !

Mado
On dirait...

Le Pire, arpentant la scène en chantant à tue-tête.
“La Madelon vient nous servir à boire,
Quand on lui prend la taille ou le menton,
Elle rit, c’est tout l’ mal qu’elle sait faire.
Madelon, Madelon, Madelon!”

Mado
On ne peut pas le laisser comme ça! Il faut lui refaire son look, maintenant.

Elle sort de son sac un bracelet porte-épingle qu’Elle fixe à son bras et entreprend de raccourcir la soutane du Pire, tandis que Lucifer enlève le capuchon, déboutonne le col et fait bouffer les manches.

Le Pire, façon Zaza Napoli.
Ô comme c’est gentil à vous! Je me sens déjà moins ridicule.

Lucifer, lui mettant une épaule à nu.
Mais tu es grosse, ma fille!

Le Pire
Ne m’en parlez pas! Un rien me profite! Une hostie: deux kilos.
Frappant sur sa “culotte de cheval”
Et puis là, hein! Pas ailleurs !!!

Mado
C’est sa féminité qui se libère.

Le Pire, sautant au cou de Django.
Tu sais que tu es terriblement beau, toi ?

Django, le repoussant.
C’est gentil, mais moi, ma féminité est enterrée au fond de la cour et malheur à celui qui voudrait la réveiller!

Le Pire
Tant pis. Une autre fois, peut-être...

Lucifer
Et voilà. La haine est dans le sac!

Le Pire, à Lucifer.
Et toi, beau ténébreux, tu fais quoi ce soir ?

Lucifer
Je t’emmène! Il y a une fête chez un jeune poète qui vient de publier une œuvre qui n’est pas tout à fait de lui. Pour sa prochaine, tu pourrais lui raconter tes mémoires. “Les mémoires du Pire”, ces temps-ci, ça ferait un malheur!
Viens!

Le Pire
Attends que je dise “Au revoir” tout de même. J’ai des amis, maintenant...

Le Pire va embrasser Mado et va pour en faire autant à Django qui l’évite.

Django
Non. Merci. Sans façon. Je n’oublie rien, moi. J’attends de voir.

Le Pire
Bon, alors salut les filles!

Lucifer le prend par le bras et tous deux sortent en riant.

Mado
On dirait que Le Pire est derrière nous.

Django
L’homme n’est jamais perdu, quoi que l’on puisse en dire.
Le diable a ses raisons que ma raison ignore
Et Dieu, qui a les siennes, m’échappe plus encore.
Le verdict est tombé. Qu’en fera l’avenir ?

Mado, avançant tendrement vers Django.
Tu ne serais pas un peu poète, toi ?

A mi-chemin, au public.

La séance est ... suspendue.

NOIR

medium_Porte-épingles.jpg

Commentaires

Aaah ! Voilà , il ne manquait plus qu'une parcelle d'étincelle divine ! Un peu de poussière d'étoile qui met en lien direct avec son âme d'enfant ...et ainsi nous pourrons nous jouer du Pire avec lui !!
Lever de séance ;-))))

Écrit par : flèche d'indien | 18/08/2007

@ flèche d'indien
Si le divin ne s'en était pas un peu mélé, on se serait gaussé d'une pièce de mécréant. Mais quoi! Nous n'allions tout de même pas laisser Dieu aux mains des intégristes! Commençant Saint Amour, terminant Sainte Hélène, il m'a semblé qu'il valait mieux en pire qu'en pleurer ;-)

Écrit par : Fleuryval | 18/08/2007

Mado finirait par me convaincre qu'elle existe ;-)
C'est vraiment subtil
J'adore la trouvaille du baiser gomme ;-))))))
Révèrence de danseuse et quelques pirouettes pour te remercier

Écrit par : Hélèna | 19/08/2007

Bravoooooo
Et un p'tit coup de "souffle", comme dans Peter Pan...

Écrit par : fanny | 19/08/2007

@ Hélèna
Si ça donne la foi en plus, alors c'est le jack-pot pour le jardinier de la Madone!
@ Hélèna et fanny
Ne le dites pas trop fort parce que ça pourrait me valoir des complications de droit avec le ou les auteurs de l'Ancien Testament (il est dans le domaine public depuis longtemps mais j'ai déjà vu des gens essayer de déposer l'arbre de vie, alors...) On y propose que Dieu créa l'homme en faisant une statue de glaise à laquelle Il donna vie par un baiser. Je suis juste parti de l'hypothèse que le jour où Il créa Le Pire, Il devait avoir l'haleine chargée...

Écrit par : Fleuryval | 19/08/2007

... ou alors il lui a donné vie d'un coup de pied au c , vu comme il aime la souffrance

Écrit par : fanny | 21/08/2007

Si tu pars de l'idée que Dieu créa la bergeronette, le fuschia et la coccinelle, le coup de pied au cul ne peut pas être, a priori, une idée à Lui.
Sauf, éventuellement, dans le croupion de ceux qui n'envisagent même pas l'hypothèse ;-))))))))))))
C'est comme ça, les artistes. Ca ne s'énerve qu'après ceux qui n'essayent pas de comprendre ce qu'ils essayent de faire.

Écrit par : Fleuryval | 21/08/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu