Avertir le modérateur

31/12/2007

FINIR 2007

Pour terminer cette année en beauté, mon soutien total à Bartabas dont la ministre de la culture a vivement condamné l’emportement dans le bureau d’un DRAC (Directeur Régional des Affaires Culturelles).

A croire que Madame Albanel n’a jamais eu à faire en tant que créatrice à cette engeance.

Je lis, ici ou là, sous des plumes accusatrices, que Bartabas se serait conduit comme un voyou. J'en déduis qu'on n'a pas dû avoir à faire non plus à ce genre de voyous encravatés qui vous annoncent tranquillement que vos chevaux mangeront moins et que vos élèves étudieront moins encore. Peut-être devrait-on, avant de s'en méler, tenter de monter une pièce d'Anouilh. On découvrirait alors que dans le théâtre de la médiocrité, on peut faire mieux encore.

Symétriquement, on aurait pu penser que Madame Albanel condamnerait aussi le "DRAC" pour avoir voulu parler d’argent avec l’un de nos plus géniaux créateurs de spectacles et de nos plus prestigieux cavaliers.

Avec Bartabas, on parle chevaux, musique, danse, équilibre, cirque, acrobatie, public et humanité.

Pour l’argent, on voit le régisseur.

Et puis quoi, un DRAC ne va tout de même pas se plaindre de recevoir trois chaises, lui qui passe sa vie à réclamer des dossiers. Cette fois-ci, il a eu les trois sièges et les douze pieds avec. Un alexandrin à la culture!

De quoi se plaint-on ?

En plus, (je veux dire en moins), il est gentil, Bartabas. Il était venu à pied.

Imaginez un peu s’il était venu à cheval...

347f9cd9575c5761fe9f22700f76d33d.jpg


Si d'ailleurs, l'envie lui prenait d'aller à la Région Ile de France réclamer les promesses qui lui ont été faites, je l'y accompagnerais volontiers. A cheval!

Il se pourrait dés lors qu'il y rit moins sous cape, Huchon!

Quelle bonne soirée en tous cas ça a dû être pour les policiers du XI° arrondissement qui ont eu un géant pour eux tous seuls jusqu’au lendemain onze heures. On les envie.


Reste que notre jolie ministre devra apprendre à marcher avec des hauts talents.

Je lui trouve d'ailleurs la condamnation bien sélective. Quand on a un président qui veut se friter au milieu de ses quatorze gardes du corps avec un marin pécheur, peut on s'agiter de la sorte quand Mozart se met en colère chez un cuistre ?


Et pour finir, une invitation tout ce qu’il y a de plus sérieuse et officielle à Monsieur Brice Hortefeux qui fait figurer "bûcheron" dans la liste des métiers peu qualifiés ouverts à l’immigration. La prochaine fois que j’aurai un arbre dangereux de quatre ou cinq tonnes à abattre près d’une maison, je vais lui offrir l’occasion de nous montrer exactement comment il s’y prend pour qu’en tombant l’arbre épargne la toiture et se pose précisemment où il l’a décidé.

Après, nous l’enverrons couper un frène.

J’ai dit un frène, Monsieur Hortefeux.

Pas un châtaignier...

c76c0c8658ef9a87149ebb8fd875b267.jpg

Commentaires

Je découvre votre blog par hasard et trouve votre style excellent.

Quant à ceux qui décident de tout mais n'y connaissent rien, ils sont légion à parader sous les ors de nos palais.

J'aimerais effectivement voir M. Hortefeux tronçonner un arbre, même moins volumineux ou dangereux que celui que vous lui proposez.

Ce serait faire preuve de lucidité et de conscience professionnelle en appliquant les recommandations de Montesquieu qui préconisait dans "L'Esprit des Lois", d'expérimenter avant de légiférer.

Écrit par : Patrick PIKE | 31/12/2007

Bienvenue, Patrick, et merci pour le compliment qui commence bien l'année!
Je crois, (mais je peux me tromper), que Montesquieu aurait été d'accord pour considérer qu'on légifère assez peu avec une tronçonneuse ;-)
Une seule loi: on sait s'en servir... ou l'on est vite mort.

Écrit par : Fleuryval | 01/01/2008

Quel petit monde , ce monde des allumettes qui se prennent pour des flambeaux ...mais qui n'en brûlent pas moins nos espoirs par forêts entières....Je consulte très peu les médias parce que "la politique" me sape le moral , je l'ai fait pour suivre ton propos , et je l'ai regretté aussitôt , me voilà sapée dès le matin . Chronos , au secours !!!
Imagine......Gruss et Grock contre Drac ...Et comment il aurait dû venir à cheval , Bartabas !!!!!
Attends , je fais des ronds de fumée par tous les pores , là ...non , j'aurais dû me contenter de l'info telle qu'elle apparaissait ici , derrière le paravent de l'humour ....
Bûcheron , un métier sans qualification ....au secours !!!! je me surprends à imaginer pour nos gouvernants intronisés le "sacre à la tronçonneuse" !

Écrit par : flèche d'indien | 02/01/2008

C'est dans ce genre de circonstances qu'on comprend bien pourquoi Maurice Béjart avait choisi Lausanne et n'envisageait pas d'en revenir ;-)))))))
M'étonnerait guère que Bartabas prenne contact avec les émirats et que son Académie équestre déménage dare-dare à Dubaï. On aime les chevaux et les cavaliers, là-bas.

Écrit par : Fleuryval | 02/01/2008

Pour celles et ceux qui souhaiteraient prendre des nouvelles de Bartabas et de son Académie équestre de Versailles, c'est là que ça se passe:
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/opinions/20080102.OBS3036/les_raisons_de_la_colere.html
En plus, il écrit comme il monte et l'esprit de son école est bien du même tonneau que celui de la mienne.
Respect fraternel.

Écrit par : Fleuryval | 03/01/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu