Avertir le modérateur

11/02/2008

PETIT DEJ OU CASSE-CROUTE!

7f0ddd8f020960f8631484c3c19bae5b.jpg

Maintenant que Fleuryland compte plus de cinquante mille âmes, il est temps que la commune exporte ses concepts aux quatre vents!

A commencer par celui né il y a peu dans mon trou où sévissent un individualisme forcené et une paranoïa galopante. Il y est devenu à peu près impossible de se parler entre professionnels et les projets communs ne fleurissent plus là où se bâtissaient les châteaux et se plantaient parcs et jardins.

Vu que ce n’est ni sur nos politiques ni sur nos financiers qu’on peut compter pour reprendre la route du beau là où Malraux l’avait laissée, on va sans plus attendre nous remettre en route nous-mêmes. Avec trois fois rien.

Z’allez voir, ce n’est pas compliqué et ça ne va pas prendre longtemps.

Ha le président veut de la politique de civilisation ?

Ben il va en avoir !

Avec mon pote JFG (Non, GPMarcel, ce n’est pas John Fitzgerald Guennedy!), ancien ferronnier d’art reconverti dans le bar-restaurant avec sa femme, nous allons lancer dés Avril “Les petits déjeuners des métiers de dehors.”

Le premier Lundi de chaque mois, d’Avril à Novembre, de 6:30 à 8:00, tous les professionnels intervenants au jardin pourront se rencontrer autour d’un petit-déj ou d’un casse-croûte. Jardiniers, “paysagistes”, architectes, élagueurs, bûcherons, tailleurs de pierre, maçons, ferronniers d’art, menuisiers, mouleurs, paveurs, poseurs de revêtements de sol d'extérieur, pisciniers, carreleurs, mosaïstes, électriciens, fontainiers, sculpteurs, pépiniéristes, optenteurs, potiers, fabricants ou vendeurs de mobilier d’extérieur...

Hommes et femmes, évidemment!

Bref, toutes celles et tous ceux qui savent qu’on ne peut pas faire du beau tout seul et qui voudront en faire ensemble.

Et que refleurissent les projets communs!

Qu’on ira faire ailleurs sans le moindre regret si nos “décideurs” (Mwaaarf) n’en veulent pas chez nous.

Pour réussir ça, il faut:
- un bistro,
- un peu de pub,
- une véritable envie de faire
et c’est tout.




Pour celles et ceux qui voudraient tenter l’aventure dans leur secteur, je mets à disposition:

- une maquette de calicot à accrocher sur la façade de l’établissement,
- une maquette de tract sur laquelle vous n’aurez qu’à modifier l’adresse.

ee4c9b23365c31f405dea7cd203a6120.jpg

Y a qu’à demander, ici ou via mon mail.

Dés qu’il y en a un qui démarre quelque part, on vient juste le dire ici pour coordonner le mouvement et échanger expériences, photos, projets, propositions de stages, d’apprentissages, offres d’emplois, plans d’hébergement, petites annonces de roulottes et caravanes... et plus si affinités ;-)))))))))

Allez roule, ma poule.

Y a du beau à faire!

Et pour finir, une ch'tite publicité pour

"LA GRENOUILLE VERTE"
15 place de l'Eglise
77250 ECUELLES
tel: 01 60 70 43 34
ou vous attendent Patricia et Jean-François Griffrath.
Je suis presque sûr qu'il y aura un canon de Muscadet offert si vous dîtes que vous venez danser avec les houx ;-)

Commentaires

Toujours plein d'allant, je vois, cher jardinier toqué !

J'étais pas venu depuis qques jours et donc j'avais loupé le panier de cèpes disposé, j'en suis sûr, à mon intention … Merci.

Mais je voudrais aujourd'hui que tu recommandes à tes lecteurs d'aller faire un tour chez Olivier Bonnet ("Plume de presse") qui a qques pbs de survie … Vois-tu, je n'oublie pas que c'est par lui que j'ai accédé à tes plate-bandes, un jour d'août 2006 ou il y avait comme une panne dans ton circuit électrique !

D'la bise.

Écrit par : B.L. | 12/02/2008

Rassure-toi, Cèpe Debout! Je n'oublie encore rien ni personne et je suis bien triste de la situation critique que traverse Olivier. D'autant que je peux la comparer à la mienne qui ne s'est pas arrangée (malgré la publication d'un livre à peu près dans les mêmes circonstances...)

Mais si tu regardes attentivement le haut de ma page d'accueil, tu apercevras une réplique dont je suis assez content: "Déjà qu'on est pauvre, tu voudrais pas qu'on soit triste!..." Olivier a déjà une belle chaîne de solidarité, une compagne en béton, un moral d'acier et assez d'imagination pour trouver des alternatives. Je suis sûr qu'il va rebondir. Quant à moi, selon la formule consacrée, "je ne suis pas toujours d'accord avec ce qu'il dit, mais je ferai tout mon possible pour qu'il puisse continuer à le dire."

Bien sûr le panier de champignons était là pour toi. Malheureusement, je n'ai pas retrouvé les milliards pour l'omelette. Trop sec et trop froid, peut-être ?

Écrit par : Fleuryval | 12/02/2008

Merci cher ami !
Effectivement, un magnifique élan de solidarité m'a apporté la tranquillité d'esprit pour quelques semaines, le temps d'écrire mon bouquin.
Amitiés à toi.

Écrit par : Olivier B. | 17/02/2008

Bonne chance, Olivier!
Le temps d'organiser ton premier casse-croûte des métiers de dehors à Lourmarin, peut-être, aussi... ;-)
Allez zou! Y a du beau à faire!!!

Écrit par : Fleuryval | 18/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu