Avertir le modérateur

20/02/2008

SCOLIOSE

f1804ca8e11b02428e4cb74789b4e850.jpgJe rentre à peine d’un carnaval de pierre où Neptune le disputait à la petite sirène entre la Victoire de Samothrace et celle de Delacroix et qu’est-ce qu’on me dit?

Ma petite dernière devrait porter sous peu, comme sur une jambe d’arc de triomphe, la mémoire d’un enfant juif déporté.

Nul doute que notre président, dans un strict souci d’équité, lui fera porter aussi celle d’un petit tzigane, d’un rom ou d’un gitan. Ca va le faire, sur ses épaules! Un violon ashkénaze d’un côté et un accordéon roumain de l’autre, ça devrait faire danser à la récréation!

N’allons pas jusqu’à imaginer un jeune frère de Guy Moquet: c’est déjà fait. Au programme, le petit résistant communiste est déjà installé à califourchon dans son cou.

Comme une menace. “As-tu bien compris ce qu’on encourt quand on vit ce qu’on est ?”

Chacun sait bien qu’il convient de balayer devant sa porte avant d’aller faire le ménage chez les autres. Suivront donc nécessairement un petit cathare et une petite protestante bien de chez nous, (la “civilisation” selon les religions du Livre dont le XX° siècle a "si" cruellement manqué depuis les croisades et les guerres de religion passées, présentes et en devenir) que rejoindront gaiement un marmot vietnamien et une gamine des djebels, accompagné d’enfants africains déportés par la traite depuis Nantes ou Bordeaux... En attendant avec impatience que les rejoignent les marmots du Rwanda, du Darfour et du sud-est asiatique où nos forces spéciales font ce qu'elles peuvent pour retarder l'échéance. (Merci, les gars. Elle est encore toute petite, ma fille.)

Comme notre président s'intéresse manifestement à l’Amérique du Nord, s’ajouteront sans doute l’adoption d’un petit apache contaminé par des couvertures infestées, avant que le rejoigne un jeune inca assassiné par les soldats de Christophe Colomb dont personne n'ignore qu'ils emportaient "le Livre" sous leurs armures de fer.

Quand soudain, guillerette et joyeuse, viendra sauter sur les épaules du tout la mémoire d’un gamin raccompagné dans son enfer par nos “glorieuses” forces de l’ordre sous l’autorité “morale” de notre ministre de la désintégration.

C’est sûr, tout ça risque de peser un peu lourd sur les frêles épaules d’une petite fille au CM2, mais n’a-t-on pas eu, simultanément, le souci d’alléger un peu son cartable?

Assez sans doute pour qu’elle porte un peu aussi, dans le seul souci de développer harmonieusement sa scoliose, la mémoire de l’étoile (filante) de David... Martinon.

Ha, Mirabelle! Ma douce, ma tendre, ma rieuse, mon manque...

Si petite, si fragile et déjà sollicitée pour le casting des piles du pont du Gard!

Quel passé!

Quel avenir!!!

Commentaires

Rien à ajouter à ton texte si ce n'est (toujours Cyrano, je ne m'en lasse pas!) que nous sommes en permanence sur la défensive à jouer avec les cartes que Sa Suffisance Agitée nous propose.

Il faut sans cesse redémontrer, dire la bêtise des propos, des ballons qu'il lance lui ou ses sbires conseillers...mais on est assis autour de le même table à jouer au jeu qu'il a décidé.

De cela je n'en peux plus.
Je répète, ni la lune, ni le doigt il faut regarder ailleurs et surtout créer, inventer, penser, proposer autre chose de biens et de bonheurs communs.

Arrêtons de mettre des rustines sur les pneus de cette démocratie essoufflée, fusée par le temps comme un vieux caoutchouc.

En 10 jours nous avons eu: un traître à Neuilly, un enfant juif à porter, une défiance à la monarchie élective, la scientologie belle et non sectaire, une Ockrent nommée du fait du Prince, un texte de loi fleurant bon 1933 signé par Adolf et dont Fenech se félicite, un Estrosi allant boire l'apéro à 180 000 euros le verre, un Darcos qui prépare des programmes aux fondamentaux intégrés laissant le soin à TF1 d'éveiller les enfants à la littérature, la peinture, la danse, la musique...

Muscadet l'ami, j'ai soif.
Marre de les contrer ces singes (zut, j'ai dit du mal des vrais singes).
Vite un arbre!

Écrit par : GPMarcel | 21/02/2008

En effet, GPMarcel: surtout pas le doigt! Si ce n'est le fameux doigt des peuples à disposer d'eux-mêmes! ;-)
Mais le bar à fraises, le banc ombragé de chèvrefeuilles, clématites et rosiers grimpants, et d'ici peu ici en avant-première le comptoir à nénuphars pour contempler à hauteur de fauteuil roulant les nymphéas chers à Monet.
Du Giverny de poche, en quelque sorte...
Et puis arrête de chercher à contrer ces gens qui s'entrecontrent très bien tous seuls.
Muscadet!
(Promis, je ne dirai rien aux singes. Tu peux descendre de ton arbre.)

Écrit par : Fleuryval | 21/02/2008

Sollicitude pour les enfants morts (il est bien temps!), haine et mépris pour les enfants vivants.

Les enfants dans les centres de rétention, les enfants dans les taudis, les enfants victimes de saturnisme, carbonisés dans les incendies d'hôtel miteux, les enfants sous le seuil de pauvreté. Rien que chez nous, je ne parle même pas du reste du monde.

Qui donc disait qu'un bon indien est un indien mort?

Écrit par : jardin | 27/02/2008

Excellent, jardin!
La réponse à ta question est le général Sheridan, commandant du lieutenant-colonel Custer qui se prit la déculottée phénoménale de Little Big Horn à l'issue de laquelle un indépendantiste autochtone du nom de Sitting Bull aurait murmuré: " Un bon Custer saignant, c'est pas mal non plus..."
A quoi Crazy Horse aurait ajouté gaiement: "Avec une grande frite, du ketchup, de la mayo et un grand Cocu sans glace!"
Alors, une jeune cheyenne coiffée d'une pauvre visière sans plume leur demanda: "C'est pour consommer sur place ou pour emporter ?"
Le mal était fait.

Écrit par : Fleuryval | 27/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu