Avertir le modérateur

24/02/2009

LA CONSOLATION DU MAGISTRAT


Tsuna-mi majeur suite.

Et pour Marie (entre autres), toile promise, toile due ! ;-)

Lorsque j'ai créé "Danse avec les houx" en 2003, j'ai demandé à une artiste peintre, Frédérique COOK, d'illustrer la plaquette de présentation sur le thème: "La consolation du magistrat". ;-)

L'idée était qu'un professionnel du droit bénéficie de celui de se réconcilier avec la beauté du monde (et de la plupart des gens) en rentrant le soir après avoir croisé dans sa journée deux pédophiles, un tueur, trois dealers et cinq escrocs...

Et de siroter son apéro peinard dans son jardin, en se disant qu'une poignée de braves étaient venus en son absence prendre soin de son "cadre de vie".

Comme qui dirait: remettre la balance à l'équilibre.

Frédérique Cook.JPG


Frédérique, si tu passes par là, un grand coup de chapeau en ton honneur. Ton travail finira à Orsay ;-)

Comme quoi, même en ce moment, y a du beau qui circule! Quand même.


Triple mwarf arrière, réception sur les mains, retour à l'équilibre et salut.

;-)))))))))))))))

07:11 Publié dans Arts, Jardins | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : frédérique cook

Commentaires

Merci, Fleuryval !
(et Mme Cook, bien sûr)
Même si, à titre personnel, je suis moins chenue que le sujet humain représenté sur la toile, ce tableau est superbe.
Décidément, vous éclairez mon mardi matin tristounet !

Écrit par : Marie | 24/02/2009

Plaisir.
N'empêche que ça interroge sur la vitesse de la lumière.
Une ampoule de six ans d'âge qui n'éclaire que ce matin ;-)
C'est peut-être un problème de rétention d'art.
Faudrait demander à Pierre Bergé. ;-)))

Écrit par : Fleuryval | 24/02/2009

Tiens, dans mes pérégrinations bloguesques du jour, je suis tombé sur cette citation de Jean Claude Michéa avec qui je partage déjà une admiration sans borne pour George Orwell (sauf que je n'ai pas écrit de livres sur lui, à la différence de Michéa) :

"La richesse suprême, pour un être humain – et la clé de son bonheur – a toujours été l’accord avec soi-même.
C’est un luxe que tous ceux qui consacrent leur bref passage sur terre à dominer et exploiter leurs semblables ne connaitront jamais.
Quand bien même l’avenir leur appartiendrait."

Jean-Claude Michéa - in L’empire du moindre mal, ed. Climats

Ça n'est pas de la peinture.
Mais ça devrait pouvoir rasséréner quelques uns d'entre nous, après une dure journée à se colleter avec la connerie ordinaire, voire avec la saloperie du monde.

Paz y salud !

Zgur

Écrit par : Zgur | 25/02/2009

Ha mais la littérature et la philosophie ont le droit de jouer aussi et de venir grossir la vague "vitale".
Et je ne te remercierai jamais assez de faire découvrir ici des gens qui pensent. Surtout à "L'empire du moindre mal" qui pourrait être aussi le nom d'un de mes jardins alzheimer.
Du coup, je vais chercher ton livre et m'attaquer à un jardin qui s'appellera "L'empire du plusss mieux"!
Très saine compétition. ;-)

Écrit par : Fleuryval | 25/02/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu