Avertir le modérateur

25/02/2009

GRAND PRIX DES JARDINS

Ha mes amis!

Je suis allé consulter les statistiques du blog: on se croirait sur un champ de courses !!!

courseshippiques.jpg

Parmi les pages les plus lues, en tête de la course "Manège jardinier", casaque rouge toque blanche, devance d'une courte longueur "Jardin de Bruguière", casaque bleue toque lilas qui, arrivant du diable vauvert, effectue une attaque spectaculaire dans le dernier virage avant la ligne droite du printemps.
"Parc des tiges", casaque verte toque rouge, se tient bon troisième mais semble n'avoir pas encore produit tout son effort.

Alors pour vous aider dans vos pronostics, je récapitule les principales caractéristiques des concurrents de tête.

Manège jardinier

un manège pour les enfants qui ne peuvent pas monter sur les manèges.


Après avoir pris son billet à la guérite illuminée, on entre par une ouverture taillée dans la ramure d'un saule pleureur, de rire, évidemment.

Puis on s'engage dans un tunnel de glycines blanches et roses que viennent parsemer de touches parmes et lilas quelques clématites luxuriantes.

Au sortir du tunnel, un bouquet de chèvrefeuilles délivre son puissant parfum. On s'arrête un instant, le temps que la machine à caresser la joue vienne vous la chatouiller du bout de ses douces plumes de paons.

On repart, franchissant le pont qui enjambe le bassin dans lequel quelques carpes nagent entre les nénuphars roses et blancs. On admire la naïade de Corinne Joachim qui, posée sur son île au milieu des genets, se regarde dans l'eau.

Tournez, petits manèges. En avant!

A droite, croulant sous les roses tendres d'Appel Blossom, la cabane de l'infâme Cramouillard, l'ogre du jardin.
A cette heure-ci, il dort. Il faut passer sans bruit. Ne pas le réveiller, sinon...
Tant pis. Un épouvantable vacarme se déclenche au passage du fauteuil ! Il a dû nous entendre. Va-t-il sortir? Nous courir après ? Courage: fuyons!

Le silence revient. Il a du se rendormir. Ouf!

Tiens ?! Sur le banc de bois, la cape de Bonhomme Bisous! Bonhomme Bisous ? Mais si, vous savez bien, ce cavalier masqué qui chaque nuit passe déposer un peu de tendresse aux enfants du monde qui en ont tant besoin. Il a dû faire une pause en passant par ici cette nuit. Il aura oublié son manteau en repartant. Toujours pressé. Mais il a tant de travail...
En avant, comme lui!

On déguste quelques mûres et nous voici à la volière des beaux oiseaux. Un faisan doré course ses deux femelles. Donner du grain, de l'eau. Facile! Le passage du fauteuil actionne les trémies.

Nous entrons sous le deuxième saule et là !!! Un souffleur à bisous nous projette doucement un nuage de pétales de roses qu'on traverse en riant.

On avance en picorant dans la haie des framboises, des cassis, des groseilles. On est tout barbouillé! Du rouge, du rose, du violet...

Un clown triste nous attend. "Envoie-lui un sourire, il ira sûrement mieux.", murmure-t-on quelque part.
On sourit et miracle, le clown sourit aussi et agite sa main pour souhaiter bonne route.
C'était l'Emouvantail. Normal, dans un jardin.
Hommage au grand Marceau.

Si on trouve un secret caché parmi les fraises dans les bacs de la fin, on a gagné le droit de faire un second tour.

Et souvent, des surprises! Un jongleur, un mime, des danseuses, des musiciens, des clowns, des magiciens...

Normal. Ce jardin-là est fait pour les accueillir tous.


Le jardin de Bruguière

Voilà six bonnes années que l'idée me trottait dans la tête: concevoir un "jardin-fort", sur un promontoire, protégé comme un château par des haies défensives de pyracanthas, aubépines, houx évidemment, inaccessible aux malfaisants. Un lieu de paix totale, où flaner aux beaux jours une retraite bien méritée, rêver, pécher à la ligne, accueillir famille et amis, une sorte de jardin "absolu". Pour un mec auquel je voue une immense reconnaissance vu qu'il aura passé sa vie professionnelle à faire en sorte que ça explose le moins possible dans les pattes de mes enfants: le juge Jean-Louis Bruguiere.

Je n'ai jamais eu le plaisir de rencontrer ce Monsieur et n'en sais que ce que j'ai pu lire dans la presse. J'y suis donc allé au feeling, comme un acteur tâchant de se glisser dans la peau du personnage. Genre "Luchini du motoculteur" ;-)

Je ne sais pas si ce jardin existera un jour, mais en tout cas, ça fait déjà un assez chouette tableau que j'envoie dans sa bouteille dériver aux vents du web.

Et c'est ma petite contribution pour vous permettre d'oublier un instant ce froid de loup de Janvier ;-)

Plus de détails et une meilleure visibilité dans l'album qui va s'enrichir au fil du temps d'hiver.

A vos paris! ;-)))

09:04 Publié dans Jardins | Lien permanent | Commentaires (14)

Commentaires

je voudrai bien un émouventail et une machine à caresser la joue avec le saule pleureur de rire. je ferai la souffleuse de bisous. même s'il manque les odeurs, et la brise, cette petite balade virtuelle dans tes jardins sont bien agréable. Aujourd'hui, j'ai craqué et je suis allée acheter un pot, de la bonne terre et puis un rosier... je sais, c'est trop tôt!!! surtout ici.

Écrit par : pahdoc | 25/02/2009

Hé bien voilà... Tu fais tes courses! ;-)
Pour la souffleuse à bisous, faut tout un entraînement. J'avais prévu un petit moteur, mais si tu veux essayer... Carte blanche!
Pour ton rosier, prends contact avec Mô au plus vite. Il va sans doute porter plainte pour mauvais traitement.

Écrit par : Fleuryval | 25/02/2009

J'ai du mal à choisir ,entre les trois mon coeur balance! :-)
Allez je me jette à l'eau et je parie sur celui qui traine un peu la patte : Le Parc Des Tiges
pourtant il semble avoir de solides supporters chez les ch'tis !

Écrit par : Hélèna | 25/02/2009

Excellent choix. Un coureur de fond. D'autant qu'il est monté par un cavalier expérimenté qui sait ménager la monture et produire l'effort au bon Môment. En effet, sa côte n'est pas mauvaise dans ch'Nord. Si le terrain n'est pas trop lourd, il peut réserver une surprise à l'arrivée. ;-)))

Écrit par : Fleuryval | 26/02/2009

pour le rosier, je lui ai parlé et c'est d'accord je le laisse dormir encore un peu.
Un vote pour le Parc des Tiges.
bonne journée...

Écrit par : pahdoc | 26/02/2009

"je lui ai parlé et c'est d'accord je le laisse dormir encore un peu. "
Donc tu l'as réveillé.
Ca doit pas être facile tous les jours, la vie de rosier, en Yaute-Savoie ;-)))

Écrit par : Fleuryval | 26/02/2009

C'est pas facile du tout la vie en Yaute-Savoie. C'est quand même le département le plus cher de France... que dis-je du Monde... de la Galaxie.
Mais y'a mon Lac que j'aime autant qu'un Basquiat alors bien sûr...

Écrit par : pahdoc | 26/02/2009

Si c'est tellement cher à Annecy, t'as pas beaucoup de route pour aller faire tes courses en Suisse. ;-)
Basquiat, c'est un port corse, non ?

Écrit par : Fleuryval | 26/02/2009

Basquiat c'est mon peintre chouchou de mouvance undergrund. A voir et découvrir.

Écrit par : pahdoc | 26/02/2009

Tu veux dire un jeune graffeur afro-américain mort trop tôt d'overdose ?
Elle est déjà moins drôle, comme ça. :-(
A part ça, on les voit quand, tes oeuvres ?

Écrit par : Fleuryval | 26/02/2009

merci pour ton intérêt... si tu as du temps à perdre tu peux aller sur le site de mon éditeur qui a eu la gentillesse de me faire une petite place.
http://www.roymodus.com/pascale-comte.html

Écrit par : pahdoc | 26/02/2009

Merci à toi plutôt pour ton lien vers roymodus !
Puissante impression.
J'aurais vraiment aimé t'exposer rue Saint Martin, à Paris.

En tous cas, ici, c'est fait! ;-)

Écrit par : Fleuryval | 26/02/2009

Puissante impression contre puissante impression... nous sommes quitte.
merci de m'exposer dans ton jardin.

Écrit par : pahdoc | 26/02/2009

;-)

Écrit par : Fleuryval | 01/03/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu