Avertir le modérateur

14/04/2009

LES JARDINS EN ETABLISSEMENTS POUR PERSONNES AGÉES

Ecole Nationale Supérieure du Paysage / Formation Continue AECT – 10, rue du Maréchal Joffre 78 009 VERSAILLES

01 39 24 62 26 ou 01 39 24 62 05 - mailto:p.saingenest@versailles.ecole-paysage.fr


Ecole Nationale Supérieure du Paysage
Les Journées de la Formation Continue
ENSP - LE POTAGER DU ROI - 10, avenue Joffre 78 000 VERSAILLES
AMPHITHEATRE DE LA FIGUERIE

LES JARDINS EN ETABLISSEMENT
POUR PERSONNES AGEES

Journée d’échange – Mardi 26 mai 2009 - Programme

Objectifs et Orientation de la journée :

Faire connaître des expériences diverses de jardins à vocation thérapeutique en établissement pour personnes âgées,
pointer l’identité de chaque projet et l’importance des opportunités, pour donner envie de faire.
Mettre en évidence la richesse du travail en commun des différents professionnels de l’accompagnement et du soin avec
des créateurs - concepteurs de jardins et des jardiniers.
S’interroger sur les effets physiques pour les résidents, maintien ou moindre perte de l’activité, de l’attention, du tonus, de
l’expression verbale, mais aussi sur les effets psychologiques et sociaux (rencontres, échanges, ouverture aux non-
résidents…)


Cibles :

Les divers professionnels de l’accompagnement des personnes âgées.
Les Paysagistes et Architectes Paysagistes.
Les Jardiniers...


Organisation de la journée :
Présentation d’expériences et de réalisations en relation avec les objectifs et l’orientation de la journée. Vincent
BOUVIER Paysagiste DPLG et enseignant-chercheur à l’Institut National d’Horticulture d’Angers
accompagnera la journée. Il nous fournira des éclairages suite aux présentations et participera aux échanges de questions
et aux débats.

Coordinateur de la journée : Patrick SAINGENEST – ENSP/FC/AECT.
Ecole Nationale Supérieure du Paysage / Formation Continue AECT – 10, rue du Maréchal Joffre 78 009 VERSAILLES

01 39 24 62 26 ou 01 39 24 62 05 - mailto:p.saingenest@versailles.ecole-paysage.fr
Matin
9h00 – 9h30 : Accueil

9h30 – 10h25 : Un projet de jardin à but thérapeutique au sein d’un Etablissement d’Hébergement pour
Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) à Bondy (93) : Raphaëlle CHERE Paysagiste.
Un projet d’établissement.
Une prise en compte des différentes situations de dépendance.
Questions et débat avec la salle.

10h25 – 11h20 : Un jardin intergénérationnel au Centre d'Orientation Sociale - Villapia de Bordeaux
(33) : Rodolphe KARAM Directeur du Centre.
Un jardin commun pour un accueil de jour, un EHPAD et une crèche.
Un projet au développement progressif dans l’espace et à la conception évolutive.
Questions et débat avec la salle.

11h20 – 11h40 : Pause



11h40 – 12h45 : Un jardinier dans les jardins à but thérapeutique : Fleuryval Jardinier.
La collaboration entre un jardinier et les professionnels des maisons de retraite.
L’utilisation des plantes dans des jardins à vocation thérapeutique, intérêts, précautions.
Le jardin lieu d’échange – lieu de culture.
Questions et débat avec la salle.



Pause déjeuner 12h45 – 14h00
Visite libre du « Potager du Roi » 14h – 14h30

Après-midi
14h30 – 15h30 : Hortithérapie et Jardins de Santé : Martine BRULE Architecte Paysagiste.
Historique de l’hortithérapie.
Les apports de cette approche.
Les différents jardins de santé.
Un programme d’hortithérapie dans un EHPAD – un essai d’évaluation.
Questions et débat avec la salle.

15h30 – 16h45 : Des projets de jardins pour malades alzeihmer en EHPAD : Fabien CHARLOT Architecte
Paysagiste.
Des projets de jardins thérapeutiques de la Bretagne à l’Aude qui tiennent compte des particularités locales.
Humanisation des établissements et Jardins.
Des orientations de conception qui tentent de tenir compte des exigences de la maladie.
Questions et débat avec la salle.

16h45 – 17h15 : Si la durée des interventions le permet débat rétrospectif sur la journée avec la salle et
tous les intervenants.






Ecole Nationale Supérieure du Paysage / Formation Continue AECT – 10, rue du Maréchal Joffre 78 009 VERSAILLES

01 39 24 62 26 ou 01 39 24 62 05 - mailto:p.saingenest@versailles.ecole-paysage.fr




BULLETIN D’INSCRIPTION


Ecole Nationale Supérieure du Paysage
Les Journées de la Formation Continue

LES JARDINS EN ETABLISSEMENT
POUR PERSONNES AGEES
Journée d’échange - Mardi 26 mai 2009 - Programme

Nom, Prénom…………………………………………………………………………………………………………………………………
Profession ou fonction……………………………………………………………………………………………………………………….
Service ou entreprise…………………………………………………………………………………………...……………………………
Adresse professionnelle…………………………………………………………………………………................………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………….…………...
Tél. / fax/ courriel………………………………………………………………………………………………………………..................
………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Frais d’inscription :
Administrations et entreprises 160 €  Associations ou individuels 80 € 
En complément de votre inscription par courrier, nous vous conseillons de faire une pré-inscription
par courriel : p.saingenest@versailles.ecole-paysage.fr

MODALITES D’INSCRIPTION :
Inscription dans le cadre de la formation continue :
Entreprises : bulletin d’inscription dûment rempli ainsi que votre règlement par chèque bancaire ou postal,
établi à l’ordre de l’« Agent Comptable de l’ENSP »
Administrations : bulletin d’inscription dûment rempli ainsi que votre bon de commande établi à l’ordre l’ENSP
Formation Continue 10, rue du Maréchal Joffre – 78000 Versailles.

Associations ou Inscriptions individuelles :
Bulletin d’inscription dûment rempli ainsi que votre règlement par chèque bancaire ou postal, établi à l’ordre
de « l’Agent Comptable de l’ENSP »

Agrément ENSP. Formation Continue 178 P 000178
Les inscriptions sont à adresser à :
Les Journées de la Formation continue - ENSP Formation Continue
Le Potager du Roi 10, rue du Maréchal Joffre – 78000 Versailles

La confirmation de l’inscription sera envoyée dès réception du bulletin d’inscription, du chèque, ou du bon de commande.

potager_du_roi.gif


N'est-ce pas très exactement ce qu'on appelle une excellente nouvelle ?

Commentaires

Vraiment excellente! ;-)
La graine était lente à germer mais le jardinier a l'habitude et sait attendre .
Mais tout de même il ya de quoi s'impatienter quand on sait que l'idée est bonne et que la maturation en est si lente autour !
Je me réjouis avec toi!

Écrit par : Hélèna | 14/04/2009

Cinq ans de maturation!
Ca mûrit lentement, ici, l'évidence ;-)

Écrit par : Fleuryval | 14/04/2009

Joli programme.
Bravo.

Mais prévois quand même quelques carottes nouvelles pour calmer la fringale d'avant déjeuner (plus quelques boissons à tendance euphorisante?).

Arf ! (y buena suerte !)

Zgur

Écrit par : Zgur | 14/04/2009

Harchhh cré vinguieu, franchement, tu me vois apporter des carottes au potager du roi ? La braco républicaine, mon Zgur! Au collet, qu'on va se la capturer, la carotte. Façon Raboliot!!! Comme disent mes potes sologniots: "La carotte est toujours plus goûtue quand elle est cueillie sur les terres de sa majesté."
Et pour ce qui est de l'euphorisant, j'en n'aurai pas besoin! Si le Bon Dieu s'en mêle, je dînerai le soir aux écuries avec les bartabas et je roupillerai sur une botte de paille dans les écuries.
Buvons un coup Nom de Dieu la Rirette! ;-))))

Écrit par : Fleuryval | 14/04/2009

Mais Rogntudju !
Pas pour toi les carottes, pas pour toi !
Pour ton auditoire dont tu risque d'entendre gémir les boyaux !

Mais une razzia dans le potager du roi ?
Goutu programme ;0))

Bon bon bon, en attendant ces bons moments, je m'en vais trinquer à ta santé.

Paz y salud

Zgur (qui a le cul dans les orties - et dans les ronces)

Écrit par : Zgur | 14/04/2009

J'aime beaucoup"Rogntudju" ;-)
Quand tu veux, je t'apprends à faire un collet à carotte avec une vielle corde de guitare et à pousser le cri du lapin amoureux. Sans ce cri, la carotte ne sort pas et tu rentres bredouille. Ce qui te condamne aux yeux de tes enfants. C'est terrible, un père qui rentre au petit jour sans carotte. Ca brise les repères. Ca peut conduire vers la grande délinquance. Déconne pas avec ça. Pense à tes petits!
Si tu veux, la prochaine fois, je t'apprends à piéger le choux de Bruxelles.
Santé!

Écrit par : Fleuryval | 14/04/2009

Et comment piège t on le choux de Bruxelles ?
En lui chantant du Annie Cordy pour l'estourbir ?

Mwarf !

Zgur

Écrit par : Zgur | 15/04/2009

Ca fait partie du procédé, mais c'est très insuffisant... ;-)
Ad taleur pour la suite.

Écrit par : Fleuryval | 15/04/2009

(grand rire en lisant leurs âneries)

Écrit par : Delphine | 15/04/2009

;-)))
Tu vois, cousine Phiphine, c'est aussi à ça que ça sert, un jardinier! A faire rigoler les collègues de passage et les promeneurs de web.
Je m'en vais réfléchir à des parterres de blagues, des pergolas de devinettes... Tiens, je vais même essayer de greffer quelques bêtises sur des grimpantes pour que ça monte accrocher des sourires aux fenêtres.
J'ai même sous le coude une invasion de prison par un rosier-liane, c'est te dire...

Écrit par : Fleuryval | 15/04/2009

@ Zgur
Comment piéger un choux de Bruxelles (suite).
D'abord, au plantoir, tu creuses un trou de quarante de profond par quinze de diamètre au fond duquel tu poses une moule marinière. Ensuite, tu couvres légèrement la surface de quelques frites placées comme si elles étaient tombées du fritier toutes seules. Faut que ça ait l'air naturel.
Enfin seulement tu vas te cacher de l'autre côté du piège et tu fredonnes "La bonne du curé". Convaincu que c'est Annie Cordy qui chante dans le potager, le choux de Bruxelles se précipite vers toi pour lui demander un autographe, tombe dans le trou et tu n'as plus qu'à le ramasser pour le jeter dans la cocotte avec un rôti de cochon.
Tu m'avoueras que ça n'a rien de bien compliqué!

Sinon, pour tes ronces, le louchet. C'est par ici:
http://www.thierry-denis.fr/2006/09/14_septembre_le.html

Écrit par : Fleuryval | 15/04/2009

ah bin çà, le piège à choux de bruxelles...!!!
z'avez goûté avec des marrons et des lardons, cet hiver? que même le Monstre en mange, c'est dire si!

félicitations Fleuryval, z'en ont de la chance à Versailles...

Écrit par : fanny | 15/04/2009

Pas tant que ça, fanny. Pas tant que ça...
On m'invite pour causer des jardins adaptés, pas des pièges à légumes.
Enfin, s'ils sont gentils, à la pause, je leur montrerai mes appeaux à petits pois et je leur dirai deux mots de la pèche au poireau sur les lacs gelés (vieille tradition des inuits au Nord du Canada)
Et toi, les lardons, depuis la crise, tu les attrapes comment ?

Écrit par : Fleuryval | 15/04/2009

Les lardons ? Très simple : quand ils sautent dans la poêle, hop un coup de filet à papillons et hop sur la salade frisée.

Moi aussi, je trouve qu'ils en ont de la chance à Versailles. Félicitations et bonne dissémination des jardins thérapeutiques !

Écrit par : joellina | 16/04/2009

Salut Joellina,
La question n'est pas comment tu les chopes dans la poêle, mais comment tu les y fait venir ;-)))))))

Écrit par : Fleuryval | 16/04/2009

un gros câlin et après... plein de petits lardons!!!
bravo, bravissimo...

Écrit par : pahdoc | 17/04/2009

Avec ma charcutière ?!!
Plutôt tuer le cochon! ;-)))))))))

Écrit par : Fleuryval | 17/04/2009

Et comme les petits lardons n'écoutent pas leur maman qui leur a bien recommandé de ne pas aller dans la poêle... savez-vous ce qu'ils font dès qu'elle a le dos tourné ?? Eh, eh, ils vont (essayer de) découvrir le monde et vont voir par eux-mêmes ce qu'il y a dans cette poêle. Et hop !
Pauvres petits lardons aventureux :-((

Écrit par : joellina | 18/04/2009

Un sourire, des sourires.
Des clartés de soleil dans les brumes matinales qui nimbent , délicatement, le sommet de mes cerisiers.
Un calme doux à sifflement de merles.
Mon rouge-gorge affectueux qui attend ma sortie en ses lieux pour me suivre de branche en branche. Coquinoux et attentif.

Enfin, un espoir de jardin qui s'ouvre à toi, ramures respectueuses à balayer le sol.
Un jardin de Fleuryval, dit la jardine, dit le rêveur aux masquelières...qui fait des jardins qui ne peuvent s'oublier au royaume des alzeihmers en herbe.
Un quadrature du cercle en forme de carré de plates-bandes.
Une aventure, quoi...une aventure digne.
D'la bise et que chemin s'ouvre et se piétine d'un coup de pied aérien!

Écrit par : GPMarcel | 18/04/2009

@ joellina
Vieille maxime gastronomique: "Le malheur des petits lardons fait le bonheur des amateurs d'omelettes." ;-)
@ GPMarcel
Je ne peux même plus compter les fois où j'ai eu envie de me réincarner en rouge-gorge dans ton jardin. C'est décidé! Ce matin, dans ma chemise rouge, je vais siffler du musette en commençant par "le dénicheur" ;-)
Quant à mes jardins pour les vieux, je ne vais sans doute pas changer le monde mais j'ai bien l'intention d'en améliorer considérablement vingt ou trente hectares.
Il y a ceux qui disent et ceux qui font.
Nous savons tous ici lesquels on préfère. ;-)))

Écrit par : Fleuryval | 19/04/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu