Avertir le modérateur

26/04/2009

UTILE DULCI 7

Ma mère est tombée. Fracture du poignet droit. Hommage au service de nuit des urgences de l’hôpital de Fontainebleau. Rapidité, efficacité, gentillesse. Me voilà pour un bon mois en mode «auxiliaire de vie». Exténuant.

Un «Utile dulci» revigorant s’impose. Il y en aura pour bien du monde, en ce dimanche pluvieux.

D’abord pour Zgur qui, rentrant triomphant de sa «guerre des ronces», trouvera chez Manet une «esquisse» de ce qui, modernisé et transporté dans son jardin, s’appellera un jour «la plantation des résedas» ;-)))

Manet Edouard-Le Déjeuner sur l'Herbe_(The_Picnic)_(1).jpg


Pour le casting du modèle féminin, on s’inscrit ici.
Triple Mwarf endiablé!

Ensuite, pour faire rire les habitué(e)s de ma guinguette dominicale, je nous ai trouvé «L’eau du Bombé».

Et, pour ne pas rester sur une désolante impression, "la reddition du Glaude".

Enfin, à partager avec tout le monde: ma boîte à lettres réelle qui n’enfante plus guère que des factures, des rappels administratifs et des quintaux de publicité aussi polluante qu’inutile vient d’accoucher d’une très jolie vue de l’entrée du port de Collioure où fanny et son petit garçon se reposent.

Collioures.jpg


Merci à elle de nous transporter un instant au bord de la Méditerranée et de nous offrir l’occasion d’une pensée affectueuse pour Antonio Machado.



07:05 Publié dans Fleuryland | Lien permanent | Commentaires (9)

25/04/2009

COURAGE, MÔLTAIRE!

A l’autre bout du monde, Maître Mô s’apprête à délivrer une plaidoirie à laquelle tout humaniste rêverait d’assister.
A l’heure des «états généraux de l’outre-mer», je trouve la presse métropolitaine, toute concentrée sur les habituelles bourdes ministérielles, étrangement absente sur cet événement.
Des colonnes sur la réputation de Burgaud, pas une ligne sur la liberté d'Antoine.
Deux poids, démesure.
Selon que vous serez magistrat métropolitain ou artiste kanak...

Bonne chance pour cette «affaire Calas» à Nouméa, Môltaire !

Parole donnée ailleurs, tenue ici.
Libre adaptation de l'adage: «Diapason promis, Luchini du»:
Luchini dit La Fontaine
http://www.youtube.com/watch?v=5TET_6l-lX8&feature=related

Voltaire-Baquoy.gif

22/04/2009

JOHANNE CULLEN

Rumeur de lune.jpg


Si vous passez par Québec... vous aurez une expo à visiter.
Le vernissage aura lieu dimanche 3 mai à partir de 14 heures à la galerie Linda VERGE, 1049, avenue des érables, QUÉBEC (QC) G1R 2N1• (418) 525-8393 galerielindaverge@videotron.ca •
MERCREDI auVENDREDI : 11H30 à17H30 • SAMEDI, DIMANCHE: 13H à17H

08:11 Publié dans Arts | Lien permanent | Commentaires (2)

20/04/2009

MES EXCUSES "ROYAL"

Rien n'est jamais perdu.

En 2006, devant me présenter devant le tribunal de commerce de mon trou pour trancher des conséquences financières désastreuse d'un humanisme aggravé en maison de retraite, je m'étais fait confectionner le tee-shirt que vous pouvez voir ci-dessous:

Photo 4.jpg


En guerre contre la maladie d'Alzheimer, j'en étais arrivé au point de m'excuser de n'avoir pas déserté et d'avoir entre autres, en confiance, planté des bambous dus.

Hélas, les conditions météo du jour de l'audience m'auraient condamné à être malade à mon tour.

Ruiné ET souffrant me semblait beaucoup. J'avais reporté à des températures plus clémentes.

Le joyeux sous-vêtement attendait son heure sagement depuis dans l'armoire.

Quand soudain...

L'actualité, la polémique, le buzz offrent des occasions extravagantes de se refaire une santé financière, même en pleine crise.

J'ai donc le plaisir de vous proposer pour cet été mon modèle "Royal" en fuschia sur fond blanc, qui sera disponible aussi (dés que j'aurais trouvé un fabriquant) en rose sur fond noir, en jaune sur fond vert et, pour sortir le soir, en paillettes dorées sur mousseline lie de vin, très seyant pour les femmes aux jolies épaules ;-)))

Pour que le message s'ancre bien profondément dans l'esprit de l'entourage, il est réitéré derrière comme vous pouvez le constater ici:

Photo 6.jpg


Une sorte de "persiste et signe" qui devrait être très "tendance" cet été au camping et à la plage.

Je ne pense pas m'avancer trop au nom du fabriquant en affirmant dés maintenant qu'une réduction de cinq pour cent sera accordée à tous les membres de "Désir d'avenir", et de vingt pour cent à tous les adhérents de l'UMP, dont il serait quand même grand temps qu'ils apprennent à s'excuser tout seuls.

L'original, lavé-rincé à l'eau de jasmin, cela va sans dire, sera offert à Madame Ségolène Royal.

On peut passer commande dés maintenant ici.

19/04/2009

UTILE DULCI 6

lilas.jpg

Matthieu ÉCOIFFIER et François WENZ-DUMAS ont titré fort Vendredi dernier à la une de Libération: «Il se voit en maître du monde».

Le nez dans mes lilas, j’atteste que certains éléments du monde s’en tordent les boyaux.

Il semble bien que la presse internationale s’en trouve elle aussi de fort joyeuse humeur.

Les «fidèles» connaissant mon admiration pour Chaplin ne seront donc pas surpris(e)s d’être orientés vers
ceci
en ce printanier dimanche matin.


Et si vous profitiez d'un peu de temps libre pour aller soutenir Pierre Etaix ?

07:55 Publié dans Fleuryland | Lien permanent | Commentaires (8)

14/04/2009

LES JARDINS EN ETABLISSEMENTS POUR PERSONNES AGÉES

Ecole Nationale Supérieure du Paysage / Formation Continue AECT – 10, rue du Maréchal Joffre 78 009 VERSAILLES

01 39 24 62 26 ou 01 39 24 62 05 - mailto:p.saingenest@versailles.ecole-paysage.fr


Ecole Nationale Supérieure du Paysage
Les Journées de la Formation Continue
ENSP - LE POTAGER DU ROI - 10, avenue Joffre 78 000 VERSAILLES
AMPHITHEATRE DE LA FIGUERIE

LES JARDINS EN ETABLISSEMENT
POUR PERSONNES AGEES

Journée d’échange – Mardi 26 mai 2009 - Programme

Objectifs et Orientation de la journée :

Faire connaître des expériences diverses de jardins à vocation thérapeutique en établissement pour personnes âgées,
pointer l’identité de chaque projet et l’importance des opportunités, pour donner envie de faire.
Mettre en évidence la richesse du travail en commun des différents professionnels de l’accompagnement et du soin avec
des créateurs - concepteurs de jardins et des jardiniers.
S’interroger sur les effets physiques pour les résidents, maintien ou moindre perte de l’activité, de l’attention, du tonus, de
l’expression verbale, mais aussi sur les effets psychologiques et sociaux (rencontres, échanges, ouverture aux non-
résidents…)


Cibles :

Les divers professionnels de l’accompagnement des personnes âgées.
Les Paysagistes et Architectes Paysagistes.
Les Jardiniers...


Organisation de la journée :
Présentation d’expériences et de réalisations en relation avec les objectifs et l’orientation de la journée. Vincent
BOUVIER Paysagiste DPLG et enseignant-chercheur à l’Institut National d’Horticulture d’Angers
accompagnera la journée. Il nous fournira des éclairages suite aux présentations et participera aux échanges de questions
et aux débats.

Coordinateur de la journée : Patrick SAINGENEST – ENSP/FC/AECT.
Ecole Nationale Supérieure du Paysage / Formation Continue AECT – 10, rue du Maréchal Joffre 78 009 VERSAILLES

01 39 24 62 26 ou 01 39 24 62 05 - mailto:p.saingenest@versailles.ecole-paysage.fr
Matin
9h00 – 9h30 : Accueil

9h30 – 10h25 : Un projet de jardin à but thérapeutique au sein d’un Etablissement d’Hébergement pour
Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) à Bondy (93) : Raphaëlle CHERE Paysagiste.
Un projet d’établissement.
Une prise en compte des différentes situations de dépendance.
Questions et débat avec la salle.

10h25 – 11h20 : Un jardin intergénérationnel au Centre d'Orientation Sociale - Villapia de Bordeaux
(33) : Rodolphe KARAM Directeur du Centre.
Un jardin commun pour un accueil de jour, un EHPAD et une crèche.
Un projet au développement progressif dans l’espace et à la conception évolutive.
Questions et débat avec la salle.

11h20 – 11h40 : Pause



11h40 – 12h45 : Un jardinier dans les jardins à but thérapeutique : Fleuryval Jardinier.
La collaboration entre un jardinier et les professionnels des maisons de retraite.
L’utilisation des plantes dans des jardins à vocation thérapeutique, intérêts, précautions.
Le jardin lieu d’échange – lieu de culture.
Questions et débat avec la salle.



Pause déjeuner 12h45 – 14h00
Visite libre du « Potager du Roi » 14h – 14h30

Après-midi
14h30 – 15h30 : Hortithérapie et Jardins de Santé : Martine BRULE Architecte Paysagiste.
Historique de l’hortithérapie.
Les apports de cette approche.
Les différents jardins de santé.
Un programme d’hortithérapie dans un EHPAD – un essai d’évaluation.
Questions et débat avec la salle.

15h30 – 16h45 : Des projets de jardins pour malades alzeihmer en EHPAD : Fabien CHARLOT Architecte
Paysagiste.
Des projets de jardins thérapeutiques de la Bretagne à l’Aude qui tiennent compte des particularités locales.
Humanisation des établissements et Jardins.
Des orientations de conception qui tentent de tenir compte des exigences de la maladie.
Questions et débat avec la salle.

16h45 – 17h15 : Si la durée des interventions le permet débat rétrospectif sur la journée avec la salle et
tous les intervenants.






Ecole Nationale Supérieure du Paysage / Formation Continue AECT – 10, rue du Maréchal Joffre 78 009 VERSAILLES

01 39 24 62 26 ou 01 39 24 62 05 - mailto:p.saingenest@versailles.ecole-paysage.fr




BULLETIN D’INSCRIPTION


Ecole Nationale Supérieure du Paysage
Les Journées de la Formation Continue

LES JARDINS EN ETABLISSEMENT
POUR PERSONNES AGEES
Journée d’échange - Mardi 26 mai 2009 - Programme

Nom, Prénom…………………………………………………………………………………………………………………………………
Profession ou fonction……………………………………………………………………………………………………………………….
Service ou entreprise…………………………………………………………………………………………...……………………………
Adresse professionnelle…………………………………………………………………………………................………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………….…………...
Tél. / fax/ courriel………………………………………………………………………………………………………………..................
………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Frais d’inscription :
Administrations et entreprises 160 €  Associations ou individuels 80 € 
En complément de votre inscription par courrier, nous vous conseillons de faire une pré-inscription
par courriel : p.saingenest@versailles.ecole-paysage.fr

MODALITES D’INSCRIPTION :
Inscription dans le cadre de la formation continue :
Entreprises : bulletin d’inscription dûment rempli ainsi que votre règlement par chèque bancaire ou postal,
établi à l’ordre de l’« Agent Comptable de l’ENSP »
Administrations : bulletin d’inscription dûment rempli ainsi que votre bon de commande établi à l’ordre l’ENSP
Formation Continue 10, rue du Maréchal Joffre – 78000 Versailles.

Associations ou Inscriptions individuelles :
Bulletin d’inscription dûment rempli ainsi que votre règlement par chèque bancaire ou postal, établi à l’ordre
de « l’Agent Comptable de l’ENSP »

Agrément ENSP. Formation Continue 178 P 000178
Les inscriptions sont à adresser à :
Les Journées de la Formation continue - ENSP Formation Continue
Le Potager du Roi 10, rue du Maréchal Joffre – 78000 Versailles

La confirmation de l’inscription sera envoyée dès réception du bulletin d’inscription, du chèque, ou du bon de commande.

potager_du_roi.gif


N'est-ce pas très exactement ce qu'on appelle une excellente nouvelle ?

10/04/2009

UTILE DULCI 5

Après une semaine très «haut de gamme», il va bien nous falloir trois jours pour nous remettre en état avec un «Utile dulci» de derrière les fagots.

Au menu:

En entrée: une friture directement rapportée de la pèche en barque. Avec un petit Muscadet bien frais.
peche-a-la-ligne.jpg












Plat du jour: comme c’est Pâques, l’agneau de Chagall à La Chapelle du Saillant (Corrèze).

chagall vitrail.jpg

Pour du rab, c’est par là.


Et pour rire, en dessert, la guinguette vous propose aujourd’hui le strep-tease le plus drôle de l’histoire du cinéma dans «La folie des grandeurs» avec un coup de chapeau particulier à la costumière qui a su compliquer la scène au delà de toute espérance.


Repus, une petite sieste à Syracuse s’imposera d’elle-même.


Tout ça pour trois clics, 24 heures sur 24 et en fumant si l’on en a envie...

05/04/2009

UTILE DULCI 4

René Char & Joan Miró
"La complainte du lézard amoureux" (René Char) - poème illustré par Joan Miró 1947

Joan_miro.jpg
N’égraine pas le tournesol,

Tes cyprès auraient de la peine,

Chardonneret, reprend ton vol

Et reviens à ton nid de laine.

Tu n’es pas un caillou du ciel

Pour que le vent te tienne quitte,

Oiseau rural ; l’arc-en ciel

S’unifie dans la marguerite.

L’homme fusille, cache-toi ;

Le tournesol est son complice.

Seules les herbes sont pour toi,

Les herbes des champs qui plissent.

Le serpent ne te connaît pas, 

Et la sauterelle est bougonne ;

La taupe, elle, n’y voit pas ;

Le papillon ne hait personne.

Il est midi, chardonneret.

Le séneçon est là qui brille.

Attarde-toi, va sans danger :

L’homme est rentré dans sa famille !

L’écho de ce pays est sûr.

J’observe, je suis bon prophète ;

Je vois tout de mon petit mur,

Même tituber la chouette.

Qui, mieux qu’un lézard amoureux, 

Peut dire des secrets terrestres ?

Ô léger gentil roi des cieux,

Que n’as-tu ton nid dans ma pierre !

RENE CHAR

(Orgon, août 1947)


Après, pour rire franchement et suggérer des idées d’adaptations contemporaines, le père de Vlaminck chez le marquis de Cambise, avec Brel et Blier dans «Mon oncle Benjamin» :
Le docteur Benjamin Ratry (Brel) a été contraint par la force d’embrasser le cul de Cambise (Blier) à l’issue d’une chasse.
Quelques temps plus tard, Cambise donne une fête en son château. Benjamin s’y présente, déguisé en prêtre guérisseur flamand.
C'est par là.

02/04/2009

TOUT BLOGUEUR N'EST PAS UN FLIC QUI S'IGNORE!

Verger.JPG


Tous des flics, les blogueurs ?

C’est en tous cas le thème proposé sur un blog habituellement mieux inspiré :


Bénédicte Desforges y soutient que la consultation des statistiques de visiteurs serait une forme de pathologie d’un égo surdimentionné et d’une paranoïa des auteurs.

Qu’un (modeste) jardinier bien portant la détrompe: on peut aller lire ses stats juste pour voir germer une idée comme une graine, puis grandir la plante et s’ouvrir les fleurs sur un terrain qu’on s’est choisi.

Quand j’ai ouvert celui-ci, c’était dans le but de promouvoir l’idée du Jardin Utile pour les Gens Exclus, le JUGE ( anéfé, comme dit Fontenelle, elle est excellente, merci ;-)), personnes âgées, enfants handicapés physiques et/ou mentaux, gamins mal partis vers des vies de bagnards.

Accessoirement, sortir quelques fois du silence une ou deux de mes créations «mal venues» dans les merdias «bénis oui-oui-tendance».

Alors je l’avoue, (voyez que j’y mets du mien pour parler «policière») il est vrai que c’est pur bonheur d’aller chaque matin voir de combien, la veille, ma glycine a poussé.
Les cuisiniers diraient: «Voir si la mayonnaise a pris».

Vrai tout autant le plaisir de constater que ça pousse lentement, mais puissamment et sûrement. Comme une glycine. Sans «rouler mes mécaniques», je vais annoncer sous très peu les 75 000 visiteurs uniques de Danse avec les houx. Ca ne me gonfle pas la tête, je l’assure, mais ça rapproche sérieusement le motoculteur! ;-)

Faux en revanche de penser que tous et toutes se dotent d’outils sophistiqués pour tracer ses lecteurs(trices), savoir qui, quand et combien de temps est venu lire ici.

Non, Madame Desforges, tous les blogueurs ne sont pas aussi imbus d’eux-mêmes ou paranoïaques que vous le proposez.

Installer l’idée que des personnes en fin de vie qui ont trimé toute leur existence à s’éreinter pour que nous mangions, dormions à l’abri, voyagions en train, en voiture, en avion, allions à l’école, visitions le monde, ce n’est pas de l’ego, c’est du droit. Le droit de ces gens à partir en beauté, avec toute notre gratitude.

Soutenir qu’un marmouzet dans un fauteuil roulant a droit lui aussi à un tour de manège dans un jardin, ce n’est pas de la procédure à deux balles. C’est une loi intangible.

Proposer qu’un gamin paumé découvre qu’il y a mieux à faire de sa vie que de brûler des voitures ou d’attaquer des commissariats, ce n’est pas de la garde à vue, c’est de la pédagogie.


Bien sur, après Dieudonné et Faurisson au Zénith, la récidive de Le Pen au parlement européen à propos du «détail» des chambres à gaz nazies, les provocations à deux balles de ce malheureux Zemmour chez ce vulgaire Ruquier, j’aurais bien moi-aussi quelques idées pour promouvoir mes jardins. Médias et blogueurs ont l’air tellement friands de ce genre d’événements pourris, sur lesquels ils foncent tel des vaches landaises sur des pantalons rouges, que je ferais sans nul doute toutes les unes au galop tant il y a pire à faire.

Ainsi, tant qu’à mettre en marche un peu d'imagination sans grands moyens, profitant éhontément de la haute estime dans laquelle semble me tenir la Chancellerie, je pourrais sans doute et sans difficulté obtenir que Michel Fourniret et Francis Haulme me soient confiés sous bonne escorte pour poser (gratuitement, cela va sans dire) quelques minutes par une matinée ensoleillée sur un de mes bancs adaptés pour les vieux dans mon jardin «alzheimer». Avec un peu d’aide du quai d’Orsay vers la Belgique, nous aurions même peut-être Marc Dutroux en bonus. Vous voyez ? A Cannes-Ecluse ? Juste en face de l’ENSOP ? Ils ne seraient pas mignons, tous les trois, souriants à l'ombre de ma pergola, en "Une" de Paris Match ? Vous m'avouerez (à votre tour) que ça prendrait tout de même une autre dimension qu’un révisionniste au Zénith, non ?

Ou bien, surfant sur la polémique des autres, affirmer haut et fort, derrière un titre bien provacateur comme: «La journée de la dupe», que «La journée de la jupe» n’est qu’un détail dans l’histoire de l’éducation nationale. Sans en penser un mot, bien sur, puisque j‘adore ce film et par avance tout le bon qui va en découler.

A moins encore que, préférant «créer le buz», je soutienne qu’Hugo Chavez n’a pas toute sa tête quand il présente Christophe Collomb comme le père du plus grand génocide de l’histoire de l’humanité et que la conquête des Amériques n’a pas déclenché contrairement à ce qu’il prétend la plus vaste extermination qu’on ait jamais pu dénombrer.

Sinon, pour attirer les trolls, nous avons aussi bien le Proche-Orient, la taille du président, les tignasses de l’UMP, la couardise du PS, les vantardises de BHL, les gourmandises de Pamela Anderson... Ca, ça fait venir du monde!

S’agirait-il bien alors des lecteurs que vous et moi espérons ?


NB 1 @ l’invitée: Bonne chance pour la BD. J’ai hâte de voir.
NB 2 @ tou(te)s: la nouvelle adresse de MAQJA:
http://www.politis.fr/Sous-La-Jupe-Des-Senteurs.html


VERTIGE DE LA MORT

2 Avril. Finie, la rigolade!
Tandis que nos vaillantes troupes, après leur victoire de Saint Quentin et celle de Chatellerault s'apprêtent à en remporter une nouvelle à Strasbourg, je me dois de nous ramener aux choses sérieuses.

En quarante ans, j’aurai vu des gens étonnants :
A peu près chronologiquement:
Des éditeurs de chansons qui veulent toutes les tiennes pour ne pas qu’on les entende.
Des maisons de disques qui veulent absolument te signer pour ne pas qu’on te trouve.
Des musiciens qui composent sans se soucier qu’on les entende.
Des artistes-peintres qui travaillent, indifférents qu’on voit leurs oeuvres.
Des auteurs qui écrivent des pièces pour ne pas qu’on les joue
ou des bouquins pour ne pas qu’on les lise.

Des producteurs qui montent des spectacles pour ne pas qu’ils tournent.
Des éditeurs de livres qui veulent ton roman pour ne pas le vendre.
Des industriels qui veulent ton invention pour ne pas qu’on l’achète.
Des designers qui travaillent pour ne pas que ça se sache!
Des chefs d’entreprises qui montent des boîtes pour ne pas qu’elles fonctionnent.
Récemment, des gens sans foi ni loi qui voudraient «moraliser le capitalisme» (sic).

Mais là, je crois que je viens d’atteindre un sommet !

Vertigineux.

Il y a des gens qui s’imaginent qu’on remet un gamin mal parti dans le droit chemin juste en signant une pétition.

Mais où s’arrêteront-ils ?

himalaya_2.jpg


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu