Avertir le modérateur

20/12/2007

MELEZE, BLAISE!

Joyeux Noël, suite!

Grâce à deux premiers investisseurs particuliers que nous ne remercierons jamais assez de leur concours, le menuisier peut enfin commencer le prototype du banc adapté pour les personnes âgées que vous avez déjà vu passer ici en Mars:
http://danseavecleshoux.20minutes-blogs.fr/archive/2007/03/19/banc-masqueliere-esquisse.html

Il sera en mélèze, bois particulièrement résistant aux intempéries. Comme ces bois précieux des forêts qu’on massacre dans le sud-est asiatique, mais que nous épargnons puisque le nôtre provient de la filière européenne.

J’en ai caressé un morceau: c’est mieux que doux, c’est soyeux.

J’ai, vous vous en doutez, assez hâte d’aller l’installer dans une maison de retraite et de vous le montrer.

Comment ?

Si nous avons réussi cet exploit grâce aux partenariats avec qui ?

Mais vous n’y pensez pas, enfants que vous êtes!

J’aperçois comme un sacré mélèze dans la raison des tas.

d5569ae5aa83d04bf80f2fbd7a7a3cec.jpg

18/12/2007

LE PERE NOEL SORT DE PRISON!

ab4871d6c269265f58922a11c7512752.jpg


Mon Père Noël sort de prison!

Non, ce n’est pas adapté d’un film du Splendide. Au contraire!

Comme vous pouvez le voir, il s’agit d’un Père Nounours-Noël évidemment jardinier puisqu’il s’encadre avec du rafia.

Signe patent de reconnaissance de la confrérie des planteurs de roses ;-)))))

Et devinez qui me l’envoie.

Un détenu qui va sortir bientôt, qui a suivi une formation d’ouvrier du paysage et qui veut venir travailler sur le Parc des Tiges.

Qui, mieux que lui, pourra convaincre des primodélinquants qu’on est mieux dehors que dedans ?

Et vous savez quoi ?

J’en déduis que le projet circule et avance mieux dedans que dehors.

Vu qu’il fédère déjà ses premiers volontaires.

Me v’là fier et content.

C’est mon Noël à moi qui commence! ;-)))))))))))))

Partage, forcément...

05/12/2007

SUEZ '

3c1342b2264db8b0694f917cc72dd451.jpg

Quand les gens ne peuvent plus se baisser jusqu'à la terre,
alors, il faut monter la terre aux gens.

Façon Ferdinand de Lesseps, bien aidé par Cervantes...


Si un fabricant de bacs en béton préformé passait par là, mon mail perso est dans la colonne de gauche ;-)

29/11/2007

LE MANEGE EN CHANTIER

Fanny, que les habitués de ce blog connaissent bien (nous lui devons entre autres les illustrations du Petit Jardin des Conséquences et le coup de génie du Parc des Tiges rebaptisé “Jardin de racaille”) sera désormais dans la clandestinité du réseau des houx Icelle-là, afin de la différencier de la première Icelle qui, de par le fait, deviendra désormais Icelle-ci.

C’est quand même plus républicain qu’Icelle 1, Icelle 2...

Icelle-là a pris une initiative.

Nous ne l’en féliciterons ni ne l’en remercierons jamais assez tant la chose est devenue rare ces temps-ci.

Un peu agacée que rien ne démarre jamais côté jardins avec l’Etat, elle a écrit au Ministre du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité afin de lui demander qu’on m'aidât un tantinet d’avantage, notamment pour le Petit Jardin des Conséquences.

Elle a reçu la réponse hier et me l’a envoyée aussitôt.

Je vous en fais grâce: vous vous en doutez sans doute et ceci n’est pas un blog à la gloire des meilleurs coups de pied en touche de nos trois-quarts d’Etat.

Pour celles et ceux qui voudraient se desespérer d'avantage, la preuve est là:
http://bienvenuechezfanny.20minutes-blogs.fr/archive/2007/11/28/un-nouveau-ricotte.html

Ce faisant, Icelle-ci m’a permis de poser l’hypothèse que Ricotte, qu’Icelle-là avait levée au ministère de la Santé (pour les nouveaux-venus, c’est ici:) http://danseavecleshoux.20minutes-blogs.fr/archive/2007/09/21/le-ricotton.html)
avait un frère au Travail, Ricotti, un autre aux Solidarité, Ricotton.

Ce qui permettait à Xavier Bertrand, en arrivant le matin, d’ordonner à l’un puis à l’autre:
“Tourne, Ricotti! Tourne, Ricotton! Voici le Zébulon!...” *

On apprécierait moyennement où vous pensez...

Heureusement, pour équilibrer la balance, est arrivé simultanément l’avis d’un homme cher à mon coeur, particulièrement autorisé en matière de jeunesse délinquante, sur le Parc des Tiges. Le père Guy Gilbert, aka le curé des loubards.

31d46f5709957c82245aaadacafaff6d.jpg


Merci, mon frère!


* Pour les plus jeunes, qui n’auraient pas grandi le nez dans le pelage de Pollux, c’est ici et ça s’appelle “Le manège enchanté”:
http://www.coucoucircus.org/da/generique.php?id=244
C’est moins violent que Tarentino et moins débile qu’Endémol, mais vous y découvrirez deux choses devenues trop rares ces temps-ci: un peu d’humour et beaucoup de tendresse.

23/11/2007

SHOW MUST GO ON!

e67ff49a30dcd7d94dd79393392a7327.jpg
Chorégraphie d'arbres, ballets de roses, pirouettes de lilas, révérences d'oiseaux... On va Béjardiner avec la compagnie "Jardins Plaisir et Santé."

C'est provisoirement ici que ça se passe, en attendant le site.



Quel gâchis! Avec tout ce que j'ai pleuré hier, il y avait de quoi arroser vingt jardins.

19/11/2007

PIQUET DE RÊVES!

83b95b7863a82e2995609f9804de5701.jpg


A bien écouter les médias, nous aurions en ce moment deux sortes de gens en notre pays de France.

Celles et ceux qui, ayant du travail, ont décidé de ne pas le faire.
Les grévistes.
Celles-ci et ceux-là ont quelques espaces pour y exprimer leurs raisons.

Et celles-là et ceux-ci qui, ayant du travail, voudraient se rendre sur le lieu d’icelui mais ne le peuvent pas.
Les otages.
Celles-ci et ceux-là ont, je le constate, de larges plates formes pour exprimer leurs récriminations.

Sauf que non: ça ne fait pas le compte du monde.

Parce qu’il y a aussi toutes celles et tous ceux qui, n’ayant pas de travail, ne risquent pas d’avoir à choisir de le faire ou pas.
Les chômeurs.
Celles-ci et ceux-là ont quelques maigres espaces pour y exprimer leurs exaspérations.

Et qu’il y a encore toutes celles et tous ceux qui, ayant plein de travail, ne trouvent pas les moyens de le faire.
Les rêvistes.
Celles-là et ceux-ci, à ma connaissance, n’avaient jusqu’à présent aucun lieu où s’exprimer.

C’est bien volontiers que ce modeste blog leur ouvre de toute urgence cinq colonnes à la Lune.

06/11/2007

SIGNES EXTERIEURS DE RICHESSE

medium_Hauteurs_de_la_Sole.JPG

Ce matin, je suis parti chercher de l'or.

Comme vous le voyez, j'en ai trouvé plus qu'il m'en faut.

Je vais me garder cette pépitarbre pour financer le prototype du banc adapté aux personnes âgées. Ca devrait suffire.medium_Pépitarbre.JPG

Avec ça, nous devrions pouvoir commencer le jardin de racaille ;-)medium_Ridor_2.JPG

Rassasié, les yeux pleins et le coeur avec, je vous laisse la mine.

medium_Mine_d_or.2.JPG


Il y avait bien, à un moment, deux gars loin devant moi qui semblaient partis pour en chercher aussi, mais de toutes façons, ni eux ni moi ni vous..., personne ne pourra jamais tout prendre. medium_Orpailleurs.JPG

Ce sera le mot de la fin: Ridor!

medium_Ridor.JPG

17/10/2007

HEY, MEC... CA VA ?

"Les gens, il conviendrait de ne les connaître que disponibles,
A certaines heures pâles de la nuit
Avec des problèmes d'hommes.
Simplement.
Des problèmes de mélancolie." (Léo Ferré)

A la prochaine... (Ma pomme, avec Red Mitchell aux guitares, Piotr Sapieja au violon et Michel Bernholc à tout le reste)

podcast


Pour celles et ceux qui ne peuvent pas écouter (j'en connais...), le texte, au moins...


A LA PROCHAINE!

Arrête un peu d’ mouiller ma ch’mise
Parce que t’es plus avec Denise.
Tu devrais plutôt être content,
C’était pas un cadeau vraiment.

Tant qu’ ça allait on t’ voyait plus.
On s’ disait: “Qu’est-ce qu’il est d’venu?”
Ce soir t’arrives les larmes aux yeux,
T’aurais pu nous rapporter mieux.

Allez, Lucien, viens boire un verre
A la santé de la bergère
Qui va t’ remettre du rire aux yeux,
Qui va t’ remettre le coeur en feu.

Nous fais plus chier avec l’ancienne,
Raconte-nous plutôt la prochaine,
Comment t’aim’rais qu’elle ai les yeux
Et la couleur de ses cheveux!
Qu’est-ce tu crois qu’elle fait dans la vie?
Qu’est-ce que t’aim’rais qu’elle t’ fasse au lit?
Ho oui, je sais, ça fait vulgaire.
Mais y a des soirs, c’est nécessaire...

Elle t'attend déjà quelque part.
Tu la trouveras par hasard.
T’as donc pas compris, vieux tordu,
Que tout arrive quand t’attends plus?

Pis te mets pas dans c’t état-là.
Si ce soir, elle passait par là,
Comment voudrais-tu qu’elle r’connaisse
L’homme de sa vie dans c’ tas d’tristesse!?

Comment? Qu’est-ce que j’ fais-là tout seul?
Pardon? Pourquoi j’ me saoule la gueule?
Ben c’est que j’ suis tout seul aussi
Mais moi, j’vais pas t’ pleurer ma vie

Non moi, j’vais t’ parler d’ma prochaine,
P’t’être la dernière si j’ai d’ la veine...
Mais non, j’ veux pas crever d’ bonne heure
Mais j’en ai marre de m’ casser l’ coeur

Alors moi, tu vois, la prochaine,
Elle aura une démarche de reine,
De grands yeux clairs, des cheveux roux,
J’en s’rai amoureux comme un fou!
Avec des jambes interminables,
Des seins à convertir le diable,
Elle aura une peau de velours
Et j’ te raconte pas pour l’amour...
Avec de longues mains de pianiste,
Elle s’ra sûrement un peu artiste,
Elle aim’ra les bandes dessinées,
La chanson, le rock, le ciné.
Pis elle m’emèn’ra au bistro
R’trouver Bernholc à l’apéro,
Elle boira comme une vrai tzigane,
Elle aimera bien nos caravanes.
On s’ra toujours en train d’partir,
On s’ra toujours en train d’ se rire...
Allez Lucien, encore un verre
A la santé de ces bergères
Qui vont nous r’mettre le coeur en feu,
Qui vont nous rallumer les yeux...

Allez Lucien, encore un p’tit
A la santé de la Sylvie,
De la Jeanine, de la Sophie...



Pas de quoi.

Quand on peut aider...

04/10/2007

LES RONCES ET LES ROSES

medium_ronces.jpgLe temps que le produit (bio) épandu lors des deux notes précédentes fasse effet sur la ronce envahissant les allées de notre haute administration, je vous invite à n’avoir pas peur (pas de quoi, Robert...) de déposer ici toutes les entorses au bon sens dont vous pourriez être témoins en notre beau pays de France.

Comme par exemple cette commission chargée de réfléchir et de proposer des pistes sur et autour de la maladie d’Alzheimer dont il a fallu attendre huit jours pour savoir qui la compose, mais dont on ignore encore où, quand et comment en contacter les membres...

Comme tous ces sites institutionnels sur lesquels le visiteur trouve difficilement qui s’occupe de quoi, et quasiment jamais comment la (le) joindre directement.

Ainsi ces hauts fonctionnaires dont on apprend quand fût publié au Journal Officiel l’arrêté de leur nomination (ce dont tout le monde se fiche éperdument), mais dont on ne trouve ni le mail ni le téléphone...

Ca manque de liens, tout ça!

Ou, arc-bouté sur son petit pré carré, ça n’en veut pas...

N’hésitez pas non plus pour les “anomalies”.

Comme ces disparitions de notes sur certains blogs, des mails qui s’égarent, des politesses élémentaires qui se perdent là où l’on les croyait préservées, des incohérences par trop criantes...

Comme ces gens qui déplorent le manque d’éducation d’une jeunesse qui ne dit plus: “Bonjour”, “S’il vous plaît” et “Merci” et qui raccrochent au nez de celles (ceux) qui les appellent, ne répondent pas à celles (ceux) qui leur écrivent, ne remercient jamais non plus...

Et si vous disposez de deux minutes, conseillez-moi.

Un rmiste de mes très proches, dont le “dossier” est en cours de traitement, se voit crédité par les impôts d’un chiffre d’affaire colossal pour l’année dernière, quand chacun sait ou devrait savoir dans son secteur qu’il n’a rien pu faire!

Faut-il alerter la brigade des stupéfiants ?



Heureusement, vous êtes là. Quelque part...

Si nombreu(se)x!!!

medium_André_Eve.JPG

29/08/2007

BONNE FETE AUX JARDINIER(E)S!

medium_St_Fiacre.JPGDemain, ce sera la Saint Fiacre, patron des jardiniers!

La tradition voulant qu'on la souhaite la veille, c'est pur bonheur que de souhaiter BONNE FETE aux jardinier(e)s de Fleuryland... et d'ailleurs ;-)

Horticulteurs (trices) du rêve, maraicher(e)s de l'espoir...

28/08/2007

MERCI

medium_coquelicot.5.jpg
Ce blog a reçu cette nuit sa 48 221° visite, dont 30 000 uniques depuis son ouverture.

A toutes celles et tous ceux qui me font l’honneur d’y contribuer ou simplement d’y passer lire régulièrement, j’adresse mes plus chaleureux remerciements.

Votre Fleuryval.

07/08/2007

GOUTTE QUE GOUTTE!

medium_Cascade.JPG
Ma cascade se lit d'Est en Ouest

Nous allions par millions, grondant dessous la terre.
Dans l’obscurité froide, une force nous poussait.
Quand soudain je jaillis d’une source d’eau claire
Et de toutes les gouttes, c’était moi la plus fière.

Le soleil ruisselait au travers des feuillages.
Dans ses reflets dorés j’avançais en dansant,
Nous chantions la fraîcheur, la liberté sauvage
Lorsque je m’éclatais sur un rocher luisant.

Refrain: Je suis une goutte
Dévalant sa route.
Poussée vers la mer
Je n’y peux rien faire.
Je suis une goutte
Dévalant sa route
Poussée vers la mer
Pas de marche arrière.

Passant sous un pont, je levais la tête,
Deux jeunes amoureux s’embrassaient là-haut.
Mais au pont suivant, tendu sur les crêtes,
Un amoureux seul se jetait dans l’eau.

Je volais en bleu dans une gerbe immense
Derrière un rocher abri du courant.
Mais frayant par là, un poisson d’argent
D’un coup de nageoire me remit dedans.

En bas des cascades, des saumons volaient.
Je les prévenais des pêcheurs, des pierres
Mais tout comme moi qui coulait rivière,
Une force étrange aussi les poussait.

J’échappais de peu à la soif d’un loup,
Fut faite prisonnière au fond d’un grand trou,
Délivrée d’un coup de sabot ferré,
Au quai d’une écluse, j’ai failli sécher.

Et voilà la mer. Des nuages blancs
M’attendent là-haut. Où retomberai-je,
Sur quel pays, sur quel continent,
Quand je serai pluie, quand je serai neige...

A imaginer sur une rumba gitana, voyez-vous ?

25/07/2007

HIGELIN,

medium_Crocosmia_Babylon_copie.JPGBonne fête, Jacques!

Brel aussi, si tu nous entends...

19/07/2007

AVONBOUCTOU

medium_Hoggar9.jpg Avon-bouctou. Riante bourgade en été comme en hiver. Son désert, son silence, l'ombre du père de Foucault et là-bas, près de cet avion en panne...
Mais oui! Un petit prince!

Quelques chiens qui aboient...

Ma caravanne qui passe.

Tiens, pendant que mon chameau se repose, je vais créer un jardin de cailloux arabo-japonais pour émir-samouraï.

Comme dit Cyrano: "Non, non, c'est bien plus beau lorsque c'est inutile!"

06/07/2007

VIEILLIR REND LIBRE...

medium_Camp_d_Alzheimer_1.JPGQuand j’arrive, ces temps-ci, un jardin “Alzheimer” vu du bon côté du grillage, c’est souvent ça.

Rajoutez deux miradors, des projecteurs, un chien féroce, des soignants bottés de cuir et au-dessus du portail: “Vieillir rend libre”...

“Za vous rabelleueueu beud-êtreueu guelke choseueueu, Badabe Bourdelle?”

(Je n’imaginais pas que ça pouvait être aussi difficile d’imiter Roland Giraud dans “Papi fait de la résistance” en phonétique).

Oui, j’en ai bien conscience: c’est "limites".

C'est le cas de le dire.

Mais que voulez-vous?

La réalité est là, m’explique-t-on:

L’alzheimer EST fugueur.

On ne le répètera jamais assez: L’ALZHEIMER est FUGUEUR.

L’alzheimer, dans ses (rares) moments de lucidité, voudrait rentrer chez lui.

Retrouver sa maison.

Ses meubles.

Son chien.

Mais!

Quand l’EPAD (Etablissement pour Personnes Âgées Dépendantes) est en bordure de route nationale!!!

Vous pensez bien...

Avec des camions lancés à des parfois plus de cent à l’heure!

Avec des chauffards de la ville d’à côté qui vous font exploser les radars...

Vous n’y pensez pas?!!

Le laisser courir la campagne, galoper à la sauvette, partir à l’aventure? Comme un vulgaire saute-ruisseau? Un longe-bithume? Un traine-talus?

Non, qu’on vous dit!

C’est pour son bien.

Pour sa sé-cu-ri-té.

Et puis, vous savez bien, il n’a plus toute sa tête. Alors, pour bien “délimiter” l’espace qui lui est imparti, forcément, on clôture...

Remarquez, ça limite bien notre responsabilité aussi.

Parce que si l’alzheimer se prenait un coup de pare-choc en bord de route, vous verriez la famille!!!

Nez rouge, cheveux hirsutes, tee shirt jaune et salopette, le gendre arrive.medium_coluche.jpg


“Ouiiii, on vous l’avait confié...
On vous faisait confiance...
Vous nous aviez dit qu’il ne risquait rien chez vous...
Et là?
Ben il est mort!
En bord de route.
Comme un trimardeur.
Ouiiii, vous croyez que ça fait bon genre pour la famille, un aïeul qui se prend trente tonnes dans le cul ??!...
Regardez moi ça! Le chagrin de sa fille!!!
Arrête de pleurer comme ça, Madeleine, fallait bien que ça arrive un jour, aussi...
Comment?
Oui... Mon chagrin à moi aussi, oui!
Ah mais ça ne va pas en rester là, moi je vous le dis!
Juste après l’enterrement, au tri-bu-nal, qu’on va vous mettre!!!
Et ça va vous coûter chaud, moi je vous le dis!”
Je ne m’énerve pas, Madeleine, mais pour une fois qu’on le touche dans l’ordre!!!

Non mais...

Sans blaaaaaaaaaague...

(Mine de rien, c’est pas facile d’imiter Coluche à l'écrit non plus...)

Dîtes...

Heureusement qu’il y a des jardiniers de maisons de retraite!

Avec un rideau de miscanthus medium_miscanthus.jpg
ou de bambous,
medium_bambous-cannes-noires.jpg
c’est beaucoup plus doux que du grillage, pour les vieux promeneurs.

C’est tout aussi sécurisant pour la maison.

Ca désengorge les tribunaux et ça n’enlève pas un client à la Française des “Je”.

28/06/2007

NUL N'EST PROPHETE EN SON PAYS.

Voilà: c'est par là que ça (se) passe:
http://webperso.mediom.qc.ca/~merette/jlm.html

De l'autre côté de l'Atlantique, au Nord.

Au Québec, précisément.

"Je reviendrai à Montréal..." © Robert Charlebois

Infinie gratitude, Marguerite ;-)

17/06/2007

SPECIAL POTE-PIN-PON-URGENCE


podcast


Quatre en boucle maintenant, deux ce soir avant de te coucher et une tournée des bars si la douleur persiste.

Confirme-moi: c'est bon, une pharmacie de garde, le week-end?

11/06/2007

"FONTAINEBLEAU, MORNE PLAINE..."

medium_waterloo.jpeg Charles Napoléon, les fidèles s'en souviennent, fût le premier à soutenir le "Petit jardin des conséquences" pour les enfants autistes.

Candidat du Modem sur la circonscription de Fontainebleau, son score au premier tour ne l'autorise pas à participer au second.

Malgré la défaite, et plus encore à cause d'elle, je tiens à lui témoigner publiquement mon estime.

J'ai lu pourtant que le souvenir de Marengo valait encore son pesant d'or.

Ca console...

http://www.lefigaro.fr/france/20070610.WWW000000078_sabre_napoleon.html

07/06/2007

FELICITATIONS DU MINISTRE DE LA SANTÉ

medium_Félicitations_BACHELOT.JPG
Je sais: ce n'est pas joli du tout de racourcir dans le temps le triomphe de sa fille. en publiant une seconde note le même jour.

Mais !

Ce n'est quand même pas de ma faute si je découvre en rentrant dans ma boîte aux lettres les félicitations de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN, Ministre de la Santé, "pour le travail accompli" dans les jardins pour les personnes âgées.

Ce qui devrait sans doute rendre un peu plus faciles les conditions de tout le travail qui reste à accomplir.

En particulier pour les bancs adaptés.

Comme vous avez été nombreu(ses)x à y contribuer ici-même, c'est pur bonheur de les partager avec vous.

SOUS VOS APPLAUDISSEMENTS!!!

Je m’étais fixé une règle sur ce blog: ne jamais y faire étalage de vie privée et concentrer tous nos efforts sur les propositions, corrections, améliorations, embellissements de tout ce qui s’y propose en matière de jardins, d’art et plus généralement de bien public.

Je profite de ce préambule pour remercier tou(te)s celles et ceux qui la respectent.

Mais là, force est de déroger.

Un sms de ma fille Marie-Gypsie m’apprend qu’elle est admise en hypokhagne à Bordeaux à la rentrée prochaine.

Alors, tandis que s’avance ma blondinette sous la lumière des projecteurs, je vous demande de faire un triomphe à la petite demoiselle qui rend son papa tellement fier!

medium_Marie-Gypsie.JPG

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu