Avertir le modérateur

03/07/2006

CLAIRE: LES JEUX SONT FAITS... RIEN NE VA PLUS...

Les jeux étaient faits d’avance: Samedi dernier, Claire n’a pas été sélectionnée pour intégrer le corps de ballet du palais Garnier. N’ont été retenues que des danseuses appartenant déjà à la troupe et ayant échoué au concours interne. Un rattrapage, en quelque sorte. Pour lequel on demande à des danseuses extérieures de venir concourir pour donner une sorte de “légitimité démocratique”.
Claire s’en doutait, mise en garde qu’elle était par des professeurs eux-mêmes issus de l’opéra qu’à ma connaissance on n’a jamais entendu sur ce sujet dans les médias.
Une mise en garde particulièrement sévère circulait également: “Il est arrivé que certaines concurrentes sans scrupules disposent de fins morceaux de verre dans les chaussons pour ruiner les pieds d’une rivale possible. Donc tu apportes tout en double et tu vérifies tes pointes avant de les chausser.”
Apparemment, tout le métier sait, mais tout le métier se tait.
Quel beau métier!
A quand dix grammes de coke dans le sac à main et un petit coup de fil à la brigade des stups ?

Claire ne venait pas de bien loin, parisienne qu’elle est.
Elle est sortie déçue, mais pas ruinée.

Je pense à d’autres inscrites, jeunes filles modestes venues tenter leur chance des cinq bouts de l'hexagone. Lille, Strasbourg, Nice, Perpignan, Hendaye, Brest.

Billets de train, nuits d’hôtel, repas, ça fait cher la “plaisanterie”...

Merci à toutes celles et à tous ceux qui, par l’intermédiaire de ce blog, lui ont souhaité une chance qu’elle n’avait déjà plus.

Les jeux étaient faits. Rien n'allait déjà plus...

A Garnier, il n’y a peut-être pas que le bâtiment à rénover.

Try it again, Claire! New-York, Montréal, Genève, Londres, Moscou...

Ce n’est pas pourri comme ça partout.

29/06/2006

MESDAMES, MESSIEURS, VOUS ETES FORMIDABLES !

Un mois jour pour jour après l'ouverture de ce blog, vous avez été plus de mille visiteurs à vous y promener dans plus de cinq mille pages!

Alors permettez Mesdames Messieurs que je m'approche de l'écran et qu'après un regard circulaire de la cour au jardin et du poulailler à l'orchestre je m'incline respectueusement devant vous, tous les musiciens à la cour, tous les peintres et les sculpteurs au jardin, qui vous saluent aussi et s'éclipsent prestement pour laisser venir à leur tour tous les participants à mes jardins au jardin naturellement, et tous les gens de justice à la cour comme il se doit.

C'est un bien doux plaisir que de vous savoir là, et un plus grand encore de vous lire quelques fois.

Du fond du coeur, MERCI!

28/06/2006

LE PRE DE FONTENELLE

Il y a des occasions, rares, de publier une note juste à cause d'un lecteur. Pour que les autres puissent la lire aussi, naturellement, et que peut-être ce genre de réaction se propage. Je fais ici pour lui ce que j'aimerais beaucoup que l'on fasse pour moi.

Pour bien en profiter, il faut conter l'histoire.

Sur un blog que nous fréquentons tous deux, l'invité sur ce pré avait conclu son commentaire en faisant allusion à de vieilles mauvaises odeurs de kommandantur qui flottaient juste au-dessus.
Le commentaire "juste au-dessus" étant le mien, j'allais sur le site du visiteur lui jeter un gant "épistolaire", cent kilomètres nous séparant à cet instant.
Les mauvaises odeurs ne m'étaient pas destinées, le quiproquo fut vite établi et l'incident clos dans le rire.
Et ce rire fût si plein, si malicieux, si fin que nous nous pourchassons depuis quelques jours dans une sorte d'escrime littéraire qui fait bien mon bonheur.

Voilà que ce matin, attaqué par un sot, mon visiteur est triste.
Je l'ai donc invité à me rejoindre ici, sur mon pré de duel, juste derrière les jardins, pour lui donner sa leçon d'entrainement.

Saluez. En garde, Monsieur Fontenelle. Tête haute, dégagez les épaules et rentrez moi un peu de cette bedaine qui sort. Plus souple, le genoux. Plus tendu, le jarret! Quarte, sixte, fendez-vous...

N'est-ce pas que ça fait du bien ?

23/06/2006

EXCUSES

Mes plus humbles excuses à tous les "abonnés" privés ces derniers jours de leur roman-feuilleton: "Va mourir à Bangkok!"
Sans sauts de ligne, sans la moindre possibilité de mise en page, les épisodes apparaissaient comme de gros paquets de mots rébarbatifs, à l'image de ces interminables pavés dont Le Monde avait l'art...
de décourager le lecteur.
Informaticien peu chevronné, il m'aura fallu le concours d'habiles complices qu'évidemment je remercie chaleureusement.
Virus contourné, vaincu peut-être (nous le suivrons attentivement dans les heures qui viennent), c'est avec un sourire de matin d'Austerlitz que je reprends sa publication quotidienne.

Un matin comme celui-ci, ça vaut bien deux soleils!

medium_Soleils_copie.JPG

20/06/2006

QUELLE NUIT ! MERCI

Avant que la plate-forme ne ferme pour la journée, je tiens à remercier celles et ceux qui ont marqué ce blog parmi leurs favoris. Vous étiez 1102 à l'aube. Plus de cent depuis hier midi! Depuis trois semaines à peine, 4549 pages lues!
Si j'étais Edouard de Rotschild, je me confierais Libé pour relancer les ventes ;-)

Comme disait Pierre Bellemarre lorsque j'étais minot: "Vous êtes formidables!"
Brel ajoutait qu'on ne vous le disait pas assez. Ce matin, c'est fait.

MERCI pour votre attention, et pour ceux qui commentent, merci pour la "chalume" (contraction de chaleur et humaine, jolie trouvaille d'Edgar Morin).

Allez, un p'tit bouquet pour remercier les "habitués" et accueillir les nouveaux venus ;-) et en route!

Y a du beau à faire!

medium_elebores_mauves.jpg

18/06/2006

BONNE FETE, PAPAS...

Nous sommes quelques uns sans doute aujourd'hui à vivre un jour d'attente d'un coup de téléphone qui ne va pas sonner. Nos mômes sont chez leurs mères, au diable vauvert, et ils pensent de nous tout le mal qu'on leur dit.
J'en aurai un au moins, c'est sûr, de mon ainée.
Je pense à ceux qui n'auront pas cette chance et me dis que comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même, le blog est un bon lieu pour nous la souhaiter entre nous. Donc, bonne fête aux papas tristes! ;-)

Ca tombe bien, cette année, avec le 18 Juin.
Date heureuse qui promet des jours meilleurs plus tard, même en sachant qu'on va sans doute encore
traverser des cauchemars.

13/06/2006

CONCERTO SERRURIER

Bonjour, bonsoir peut-être, d'abord!
Reprendre du début. Se saluer, se souhaiter, se sourire. Et si le respect, ça commençait par là ? Quel retour en arrière pour quel bon en avant!
Merci à vous, passants. En dix jours à peine, vous êtes selon les statistiques 440 à avoir inscrit cette adresse parmi vos favoris. C'est un bien grand honneur.
440, c'est pour les musiciens la fréquence du la naturel, celle du diapason, de l'accord de l'orchestre. Pour qu'il joue JUSTE.
Dans la cacophonie ambiante, nous voilà en mesure de composer, de jouer un morceau d'espérance. Une musique qui commence par: "Ca ne peut plus durer" jouée fortissimo. Immense concerto pour briser les verrous.
Symphonie juste après pour un avenir souriant.
Avant de les scier tous, il faut les recenser. Qu'est-ce donc qui nous empêche de faire du beau ici ?
J'en vois un supérieur à tous les autres: la suspicion.
Je vous invite ici à présenter les vôtres.
Mais le calcul de la TVA, la recherche d'investisseurs, la quête des "marchés" m'appellent.
J'aurais préféré aller creuser un bassin, planter des arbres, placer des rochers, palisser des rosiers, faire sourire un vieillard, amuser un enfant...
Les fondamentalistes de la rentabilité en décident autrement.
A terroristes, islamistes, intégristes et autres saloperistes, il convient d'ajouter les rentabilitistes.

Aller, un soleil, pour la route!

medium_soleil_naissant.jpg

06/06/2006

Idée d'en l'air

Merci! Déjà un petit mail, un coup de fil...
Comme sur le mur du coin de la Préfecture de police, côté quai des orfèvres, face à Notre-Dame, une plaque commémore l'arrivée d'un billet lancé d'un petit avion envoyé par Leclerc aux combattants de Paris :"Tenez bon. On arrive!"
C'est drôle comme certains matins un petit mot change tout.
Merci!

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu