Avertir le modérateur

05/10/2006

LA STRATEGIE DU MEILLEUR ;-)

Mwarf!
Domaine d'extension de la hutte.
Normal, dans le jardin de Danse avec les houx, c'est comme ça que s'appellent les cabanons à outils, l'extension étant en général une petite terrasse pergollée sur laquelle s'enchevêtrent rosiers grimpants et clématites.
Endroit idéal pour contempler, assis à l'ombre, la paix alternative aux tumultes du monde.

Tâchons donc d'être le côté face d'un blog ami qui joue pile ce matin.

"Cèpe debout", alias Bernard LANGLOIS, m'ayant fait l'honneur d'un bien bel article dans le numéro de Politis daté d'aujourd'hui, je veux d'abord souhaiter la bienvenue aux nouveaux visiteurs du "jardinier toqué".

Au fil des pages, vous découvrirez que loin des combines politiciennes et des stratégies électorales, on tâche ici d'oeuvrer pour un peu de douceur dans ce monde de brutes.

Avec bien des difficultés administratives, financières, contre vents et marées, mauvaises volontés et lourdeurs paperassières.

Tenez, ce petit manège jardinier pour les enfants qui ne peuvent pas monter sur les manèges... Vous en verrez quelques dessins dans les albums, et la description là:
http://danseavecleshoux.20minutes-blogs.fr/archive/2006/05/30/le-manege-jardinier.html
Même pas pû commencer.
Pareil pour le premier jardin pour enfants autistes à Montereau. On attend...
Idem pour le deuxième jardin "alzheimer".
Pas de "mamiedrome" en vue.

Posez-vous sur un banc, écoutez la fontaine, regardez les oiseaux, les fleurs et tous ces gens qui se fichent bien de savoir qui sera président en 2007.
Eux, du bonheur, c'est maintenant qu'ils en veulent.
Du progrès, c'est maintenant qu'il leur en faut.

Et si le coeur vous en dit, revenez voir souvent.

Ici, on vous attend pour le meilleur et pour le rire ;-)

medium_Ghilaine_de_Feligonde.2.JPG

28/09/2006

TOUCHE PAS A MOZART !

Jospin n'ira pas.
On s'en fout.

Surtout les "indigènes" dont il ne se souvenait pas non plus quand il était premier ministre.

Il n'avait pas déjà envisagé ça en 2002? "Se retirer dé-fi-ni-ti-ve-ment de la vie politique", le bourricot d'orgueil?

"Alzheimer, cause nationale." Il était temps, en effet.

Par contre!

Voilà t-il pas!...

A Berlin, c 'est MOZART qui n'y va plus.

Non pas que MOZART se retire.

Je vous la copie-colle comme je l'attrappe:

"Le Deutsche Opera de Berlin, l'une des trois salles d'opéra de la capitale allemande, a annoncé lundi qu'il avait retiré de sa programmation l'opéra de Mozart "Idomeneo" par crainte d'actions de protestation d'islamistes.

La mise en scène de Hans Neuenfels, réputé pour ses provocations, pourrait susciter des réactions de malaise et de protestation d'islamistes qui se sentiraient offensés. Dans l'une des scènes, le roi de Crète Idoménée rapporte en effet les têtes de Poséidon, de Jésus, de Bouddha et de Mahomet et les pose sur quatre chaises, a précisé le Deutsche Opera dans un communiqué.

"IDOMENEO" retiré de la programmation "par crainte d'actions de protestation d'islamistes".

Avec Véronique Sanson risquant l'attentat à l'Olympia si elle chantait "Allah", on franchissait la limite.

Avec les caricatures, on la dépassait.

A MOZART, on arrête.

Là.

Maintenant.

Tout de suite.

Parce qu'on ne va quand même pas aller jusqu'à voiler la Juliette à Roméo, mettre un tchador sur la convive du "Déjeuner sur l'herbe' ou une burka sur la Vénus de Milo.

Ca "contrarierait" les "fondamentalistes" ?

Moins que moi!

02/08/2006

MONSIEUR, L'IMPOSSIBLE INTERVIEW

On a frappé. Enfin, il est là. Le journaliste invisible de Nulle Part Magazine entre. Agitant sa montre, il s’excuse du geste pour son léger retard. Je le fais asseoir, lui offre un café qu’il refuse, sort son bloc-notes.
Comme en plus il est muet, je vous laisse imaginer les questions...


Oui, Danse avec les houx est criblée de dettes et ne peut pas payer ses charges sociales ni s’acquitter de sa TVA. Ca m’a déjà valu une saisie des huissiers qui sont partis avec ma guitare et quelques tableaux...

Oui, Danse avec les houx s’est engagé à travailler à des jardins innovants, très lourds financièrement pour une très petite et très jeune entreprise. “Mais aux âmes bien nées la valeur n’attend pas...” D’ailleurs je n’ai pas croisé beaucoup de grands gestionnaires sur le créneau des jardins thérapeutiques. Il semble que j’y sois ici à peu près seul.

Oui, Danse avec les houx a pu faire mieux et plus beau que prévu car j’ai demandé à mes fournisseurs de me faire crédit jusqu’à ce que je sois en mesure de pouvoir les payer à mon tour. Malheureusement, les commandes n’ont pas suivi.

Oui, je traîne cette affaire de premier jardin pour personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer devant les tribunaux de commerce depuis l’automne 2005 mais, d’incompétences en renvois, ils la reportent aux calendes grecques et nous ne ne savons pas comment accélérer le mouvement. Bien sûr, cela a des conséquences directes sur mes fournisseurs et sur les emplois que je n’ai pu garder et que je ne peux créer. L’effet “domino”, comme ils disent.

Non, Danse avec les houx n’a pas reçu la moindre aide de l’état ni des collectivités locales pour étudier, concevoir et réaliser ces jardins. Rien!

De ce fait, Danse avec les houx n’a pas détourné des fonds pour l’aide aux petites entreprises, l’exportation de concepts français à l’international, la précarité, la création d’emploi, la formation d’handicapés, les seniors actifs... et toutes ces balivernes que Monsieur de Villepin dit avoir mis en place sans jamais nous dire où.

Oui, j’aurais pu m’en sortir sans trop de dommages si des projets de nouveaux jardins s’étaient concrétisés. Ou d’autres. Par exemple, un assez simple qui me tient à coeur. Pour les jardins de maisons de retraite, les bancs du commerce sont trop bas et les personnes âgées ont du mal à s’y asseoir et plus encore à s’en relever. J’ai donc essayé de créer une petite entreprise de menuiserie pour fabriquer des bancs d’extérieur plus hauts avec solides accoudoirs et potence d’aide au relèvement afin que, poussant d’un bras et tirant de l’autre, le retour à la station debout soit moins pénible. Comme la fabrication des éléments est assez simple et que l’assemblage ne présente pas de difficultés particulières, j’avais imaginé fabriquer ça avec les jeunes désœuvrés d’un quartier sensible de mon secteur. C’est simple, ce n’est pas très cher, ça n’existe nulle part et il y a un marché énorme avec l’accroissement de la population âgée. Mais le projet n’a pas avancé d’un pouce depuis six mois.

C’est une bonne question, mais ce n’est pas à moi qu’il faut la poser. “Qui, en effet, s’oppose à la fabrication de bancs rehaussés pour les personnes âgées? Qui ne veut pas mettre un sou là-dessus ? Qui ne répond pas quand on lui demande de l’aide là-dessus?” C’est votre boulot d’enquêter, pas le mien!
Tenez, j’en ai une autre: “Qui peut bien s’opposer à la création d’un jardin destiné à prévenir le déclenchement des maladies neurodégénératives?”
Partez pas! “Qui s’oppose à la réalisation d’un petit manège jardinier destiné aux enfants qui ne peuvent pas monter sur les manèges?”

A mon tour de vous en poser quelques unes, si vous permettez...
L’année dernière, pourquoi n’êtes-vous pas venu couvrir l’inauguration du premier jardin pour personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer en France ?

Pendant l’hiver 92/93, pourquoi n’avez-vous pas couvert l’opération “Coeur de France” sur Split et Sarajevo? C’était pourtant joli, une deuxième D.B. du coeur!

Comment se fait-il qu’on n’ai rien lu non plus sur le premier congrès international des tziganes à Budapest en 1995?
Il y avait pourtant Arno Klarsfeld...

Allez, une dernière. Facile...
Bordeaux. 1989. Premier Festival Européen Pour la Vie... Non ???? Cherchez bien... Des fonds de production disparus, sept passages devant les tribunaux, pas une ligne nul part, même dans la presse locale... Toujours pas ?

Non, Danse avec les houx n’a pas (à ma connaissance) la brigade financière aux fesses pour enrichissement personnel ou délit d’initié. Croyez bien que je le regrette! Ca éclaircirait bien des choses et je pense que vous seriez venu plus tôt...

Non, Danse avec les houx n’a pas de compte chez Clearstream, et je ne connais ni Monsieur Gergorin ni le général Rondot. Non, je n’ai jamais déjeuné ni dîné avec Franz Olivier Giesberg.

Ha bon? Le seul ? Vraiment ? ... Oui oui, c’est moi.

Merci. En tous cas, c’est courageux d’être venu.

Je le raccompagne jusqu’à la porte...
Tiens, c’est marrant. Sur la table, là... Une larme.

07:55 Publié dans VITE ! | Lien permanent | Commentaires (17)

01/07/2006

ON NE DOIT PAS EXPULSER DES ENFANTS

Parce que malheureusement on le peut tout à fait, ça s'est vu, ça s'est fait,

ON NE DOIT PAS EXPULSER DES ENFANTS.
ON NE DOIT PAS EXPULSER DES ENFANTS.
ON NE DOIT PAS EXPULSER DES ENFANTS.
ON NE DOIT PAS EXPULSER DES ENFANTS.
ON NE DOIT PAS EXPULSER DES ENFANTS.
ON NE DOIT PAS EXPULSER DES ENFANTS.
ON NE DOIT PAS EXPULSER DES ENFANTS.
ON NE DOIT PAS EXPULSER DES ENFANTS.
ON NE DOIT PAS EXPULSER DES ENFANTS.
ON NE DOIT PAS EXPULSER DES ENFANTS.
ON NE DOIT PAS EXPULSER DES ENFANTS.
ON NE DOIT PAS EXPULSER DES ENFANTS.
ON NE DOIT PAS EXPULSER DES ENFANTS.
ON NE DOIT PAS EXPULSER DES ENFANTS.

C'est tellement navrant d'avoir à redire ça soixante six ans après Vichy!

Il me viendra un chant si vous en touchez un:
Aux armes, citoyens!

J'ai bien du mal à comprendre comment l'exposé d'un principe aussi simple peut déclancher autant de vociférations.
Si tu perds l'hospitalité, tu as perdu l'humanité.

09:30 Publié dans VITE ! | Lien permanent | Commentaires (8)

21/06/2006

DUEL

Hou hou, Monsieur Fontenelle ? Vous préférez chez moi ? Je suis là... Peut-être qu'un nez parisien confond une "forte odeur de vieille moisissure kommandanturesque" avec celle des sacs d'engrais ou du fumier de cheval qu'on utilise dans les jardins. Je vais me faire un plaisir de vous initier à la différence, là, juste devant la fosse à purin. Attention, c'est très glissant. Venez en bottes, Monsieur Fontenelle.

09:51 Publié dans VITE ! | Lien permanent | Commentaires (4)

20/06/2006

REPOS! VOUS POUVEZ FUMEZ...

Fin d'alerte maintenance. Ca n'a pas été long. Vérification faite, tout le monde est en place. Posts intacts, commentaires aussi. Juste pour qu'on puisse lire, sous les yeux attentifs des surveillants d'idées, une veille atentive de solidarité. Genre "Touche pas à mon post!" "Aux leurs non plus, d'ailleurs..." Je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'ils disent, mais je me battrai toujours pour qu'ils puissent le dire. C'est le Voltaire contre le pot de fer ;-) Je nous ai à l'oeil, compères Loriot...

19:05 Publié dans VITE ! | Lien permanent | Commentaires (0)

19/06/2006

20MINUTES/24 HEURES/ VIGILANTS

Notre plate-forme annonce un silence transmission pour 24 heures demain. Chez les vieux militaires, ça fait lever le sourcil, 24 heures de silence décidé à l'arrière et annoncé si tard. 24 heures sans contact entre les éléments des groupes de francs tireurs... Ca sent le coup fourré. Dés la levée du couvre-feu, vérification que tout le monde est bien là et relecture dare dare de tous nos posts pour s'assurer qu'ils n'ont pas été truffés de propos illicites. C'est gros comme une pastèque. Demain, c'est Saint Silvère. Et ça peut pas marcher Silvère est dans le fruit.

23:45 Publié dans VITE ! | Lien permanent | Commentaires (0)

29/05/2006

Les corbeaux


podcast
A

21:54 Publié dans VITE ! | Lien permanent | Commentaires (2)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu