Avertir le modérateur

24/03/2009

LA LEGION SAUTE SUR ST QUENTIN ?

D'après agences.
«Cette fois, on ne dépasse pas les 700 policiers mobilisés pour 1600 habitants, il y a près d'un mois, à Daumeray (Maine-et-Loire) ou les 1265 gendarmes déployés lors d'un déplacement dans la Drôme le 3 mars. Mais tout de même: "ce sont près d'un millier de policiers et CRS qui seront affectés ce mardi à Saint-Quentin pour la sécurité du président et de sa suite", selon Le Courrier Picard.
"Des centaines de policiers et de gendarmes seront déployées tout au long du parcours qu'empruntera Nicolas Sarkozy, essentiellement dans le centre-ville de Saint-Quentin", indique L'Aisne Nouvelle. "Des CRS devraient également être déployés en masse".
Ville morte!
Des barrières de sécurité déjà installées autour du palais des sports où Nicolas Sarkozy fera son discours, des panneaux d'interdiction de circuler et de stationner partout dans le centre-ville... "Mardi, de 13 h 30 à 22 heures, le centre de Saint-Quentin sera quasi mort", écrit L'Union qui détaille le dispositif mis en place. "Du jamais vu qui va créer sûrement une énorme pagaille dans l'après-midi", selon Le Courrier Picard.»


Exclusif DALH-soir.
Le porte-avions Charles De Gaulle devait remonter la Meuse et se positionner de sorte que notre aviation de combat puisse intervenir à tout moment. Hélas, l’élargissement du canal reliant l’Oise à la Somme, prévu par Patrick Devedjan dans le cadre du fameux plan de relance, a du être abandonné, le CDG demeurant en rade à Toulon. Ce ne sont donc que deux péniches nucléaires d’attaque qui ont pris place entre les écluses.
Des batteries d’artillerie dotées de canons à longue et moyenne portée ont été prépositionnées à Cambrai, Charleville-Mézières, Compiègne, Beauvais, et Cambrai, tandis que des unités de chars en provenance de Sissonne font route à vive allure sur la ville de tous les dangers.
De son côté, le régiment de génie d’Arras se tient prêt à dégager les alentours pour permettre aux commandos de marine d’exfiltrer le Président si nécessaire. A l’heure où nous écrivons ces lignes (H-2), il semble que le 2° Régiment Etranger Parachutiste embarque pour sauter sur Saint Quentin afin de sécuriser le buffet.
Réputées pour leur bravoure, l’Ecole de Cavalerie de Saumur et la musique de la Garde Républicaine à cheval ont pour mission, quoiqu’il arrive, de tenir sabre au clair «le chemin des ponts».
Le haut commandement de l’OTAN aurait proposé un appui stratégique aérien depuis l’Angleterre et un débarquement des forces alliées entre Dieppe et Boulogne-sur-Mer en fin d’aprés-midi. Mais notre vaillant Etat-Major aurait décliné au moins jusqu’à demain, se disant confiant dans l’efficacité de nos troupes pour résister aux insurgés peu ou pas du tout armés.
Confiant dans ce dispositif, notre Président aurait déclaré avant de quitter Paris mèche au vent: «Si des fois y en a qui croivent que j’ vais m’ déballonner devant quinze pancartes, i’s ont qu’à regarder le 20 heures de TF1.»
Quel homme, tout de même!
En attendant, une image de cette ville tranquille à savourer tant est plus. Il n’en sera peut-être plus de même demain.

StQuentinPlaceSLorenzo_cle79311d.jpg

14/01/2009

AU JOYEUX COQUELICOT

Mise en place d'un conseil pour la création artistique, que M. Sarkozy présidera lui-même.” (Le monde, 14 Janvier 2009)

(Notez bien le "lui-même", sans majuscule, qui devrait sans tarder valoir à son auteur une mutation vers Antartique Magazine où il serait grand temps qu'il rende enfin compte du recensement des pingouins.)

Après la disparition du juge d’instruction et la réforme de la garde à vue annoncée la semaine dernière, voici (enfin) officialisée la liquidation de l’artiste indépendant et le maintien de la garde à l’ombre.

Ainsi, la création artistique sera directement du ressort du Président.

Dés lors, j’imagine que c’est à l’Elysée qu’il conviendra désormais d’aller faire écouter ses maquettes, proposer ses scénari, montrer ses esquisses avant de commencer la toile, présenter le modèle dans sa pose avant d’attaquer la pierre...

Imaginez un instant la tête de Christine Boutin croisant Duchamp débarquant avec sa tinette... ;-)

Songez à Gainsbourg soumettant son “Requiem pour un con”...
"Qui est-ce qui vous a inspiré ça ?
- Un socialiste, Monsieur le Président.
- Excellent. Précisez-le dans le texte et courrez l'enregistrer!"

Le plus spectaculaire revenant à coup sûr à Gustave Courbet venant présenter “L’origine du monde” avec, embusqués dans les tentures, un photographe de Voici et une journaliste de Bakchich... Songez à la presse du lendemain et imaginez le buzz!
Ca va chauffer sur les serveurs!!!

Je m’y vois déjà, donnant une lecture de “L’affaire Le Pire” dans la tiédeur du salon Murat. Une occasion rêvée de demander à l’issue à Carla Bruni-Sarkozy si elle accepterait de jouer Dieu!!! Avec la bénédiction de son Chanoine de Mari, naturellement.

Problème: si tous ceux qui écrivent, composent, jouent, chantent, peignent, sculptent, dansent, jardinent, cirquent, marionettisent en France doivent passer par là avec leur projet sous le bras, va y avoir une queue phénoménale dans le Faubourg Saint Honoré!

Mais la gueule que ça aurait!

Devant, Bartabas à cheval, entre Sylvie Guillem sur pointes et Higelin sur un éléphant, suivis par un orchestre tzigane et un char d’arts plastiques, votre serviteur poussant sa brouette derrière entre, soyons fous, Carole Bouquet et Fabrice Luchini! Un rêve: comme à l’art-parade!

Evidemment, vu le public concerné, ça va immanquablement rire, chanter, sauter en l’air pour s’apercevoir dans la foule ou se réchauffer...
En hiver, les musiciens impatients hurlant ensemble:
“ Sarkozy, il fait froid!
Ca nous engourdit les doigts!”

Pourvu qu’un peu plus haut, place Beauveau, on ne prenne pas ça pour une manif!

J’aurais trois sous, j’ouvrirais un bistrot dans le secteur.
Avec un piano, quelques clous aux murs pour accrocher les toiles, quelques étagères pour poser les sculptures, une petite scène pour chanter ou dire un texte, un petit escalier à descendre en bas résille avec une plume où vous pensez... Si si! Il en faut pour tous les goûts! Un Mouvement Populaire, qu'on vous dit!
Quatre beaux rosiers grimpants en arche devant la porte, avec Fabio et son limonaire chantant "Le chat noir"...

Avec en hiver des plats du jour pas chers mais qui réchauffent et tiennent au corps: blanquette, pot-au-feu, ragoût de mouton, choucroute, hachis parmentier... Le tout servi avec des petits vins de coopératives.
Forcément, un Ravel s’y engueulerait avec un Debussy et zou: un nouveau boléro! Un Rodin s’amouracherait d’une Camille Claudel et hop: un nouveau baiser!
On appellerait ça “Le Joyeux coquelicot” et ça serait plein du matin à l’aube. D’ici trois ans au plus, les touristes afflueraient du monde entier pour voir ce nouveau Moulin Rouge... Z’en voulez, de la relance? En voilà! Ah la belle époque!

C’est certain, je ne suis pas un brillant économiste.
Mais ce serait un investissement autrement plus rentable que d’aller confier ses sous à Bernard Madoff.

A défaut de réaliser une sortie de crise, je viens peut-être d’inventer comment rentabiliser la censure.

Actualisé vers 15 heures ce jour pour les jardiniers, grâce à nouvelobs.com:
Un homme qui tenait un canif, "pour se faire ses sandwiches" selon lui, près du cortège du chef de l'Etat, devra verser 300 euros d'amende pour "port prohibé d'armes et refus de se prêter aux prises d'empreintes digitales ".
(Notez qu'il n'y a pas de majuscule à chef. Du coup les articles sur les pingouins, mis en concurrence, seront plus fiables. Enfin!)
Donc, contrairement à nos pratiques ancestrales, pas de couteau dans la poche si vous venez présenter un jardin à l'Elysée: on vous prendrait pour Ravaillac. Pas un brin de de raphia dans les poches non plus: la sécurité en déduirait que vous avez l'intention de palisser le Président et ça, Le confondre avec une clématite, Il ne vous le pardonnerait jamais.
Et puis quoi, à la fin ?! A quoi que ça sert que je me démène pour vous ouvrir des bistrots sur le secteur si c'est pour vous voir arriver avec de quoi faire vos sandwichs ? Hein ?! Où c'est qu'ell' s'rait, ma r'cette ? Et mon retour sur investissement ?
Sans blaaaague. Meeeerde!
Je ne m'énerve pas, Madeleine! J'esssplique aux gens.

26/01/2008

GANGE ME POSE DES QUESTIONS...

3b9f4d071cf7413196dee51f2ac3bc9b.jpgAprès les discours au Vatican et à Ryad sur la place des religions dans la “civilisation” mondiale, je me pose quelques questions sur le voyage en Inde de notre Président auxquelles aucun média n’a jusqu’à présent apporté de réponse.

Le verra-t-on ou pas se baigner dans le Gange ?

Faire quelques pas en sandales dans les traces de Gandhi ?

En rentrant, fera-t-il escale au Népal pour apporter le soutien de la France aux moines tibétains ?

Cette attente est atroce!

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu